05/09/2007

Auto-goal de l'ATE

Dans une dépêche de l'ats de ce jour, l'ate (le tcs des écolos) se plaint de ce que les consommateurs suisses soient les plus mauvais élèves de la classe européenne en matière de choix écologique de leurs véhicules, qui produisent en moyenne 187g de Co2 par km contre 160 en moyenne européenne.

Et l'ATE de se plaindre que : "C'est moins une question de poids des véhicules, qu'à cause du manque de signaux politiques en suisse à l'égard des grosses bagnoles..."

En fait, c'est d'abord une question de niveau de vie et de signes extérieurs de richesse, mais au-delà de cela, l'ate a perdu là une superbe occasion de se taire, car ce piètre résultat est précisément du... aux signaux politiques de l'ate qui, depuis ving ans au moins, se bat contre le diesel et fait que la Suisse est le seul pays d'Europe où il est plus cher que l'essence.

Or une auto diesel consomme un tiers en moins qu'un véhicule à essence de puissance équivalente, et en plus diffuse moins de CO2 par litre... Avec un filtre à particule moderne, la question des particules est également résolue. Peugeot, leader historique du diesel en Europe se félicite d'ailleurs aujourd'hui dans la presse française d'être le champion du monde de l'écologie puique sur l'ensemble de ses ventes il est le constructeur dont les véhicules produisent le moins de CO2 (140 g/km), suivi de près par Renault (144g/km). Toyota, également bien placé grâce à ses véhicules hybrides est desservi par ses gros 4x4, tandis que BMW ferme la marche avec 179 g/km. Ces chiffres sont tous inférieurs à la moyenne suisse parce qu'ils incluent des véhicules lègers, très peu équipés et faiblement motorisés qui ne sont même pas ou très peu vendus en Suisse.

Parenthèse qui n'a rien à voir, on peut admirer dans ce journal une superbe bourde dans une pub Toyota qui vante les mérites d'une Lexus "à transmission hybride", ce qui ne veut strictement rien dire! Avis au traducteur (et au publictaire alémanique qui a avalisé la traduction) : c'est le moteur qui est hybride, la transmission elle est autormatique ou manuelle ou par extension - mais c'est à mon avis encore une erreur de traduction - intégrale, à traction avant ou à propulsion.  

Ce qui me fait penser aux remarques énamourées des nombreux fans du milliardaire dont on ne doit pas prononcer le nom, hier soir sur Infrarouge, s'ébaubissant de ce que leur champion parle si bien le français pour un politicien alémanique. A vrai dire de tous ceux que j'ai côtoyés ou entendus depuis 43 ans que je traîne mes guêtres en Suisse, c'est assurément l'un de ceux qui le parle le plus mal. Mais à ce qu'il parait, il affecte, en public, d'être aussi très moyen en hochdeutsch, en dépit de ses origines allemandes, pour faire plus peuple. Chacun son truc. Apparemment le sien marche très fort.

Nul ne sait ce qui sortira de l'affaire qui l'éclabousse aujourd'hui. Pour des suspicions nettement moins graves en tout cas, Mme Kopp en son temps fut conduite à la démission. Ce qui ne posa aucun problème particulier ni à son parti (radical), ni à la démocratie, ni à la Suisse. Apparemment, pour celui dont on ne doit pas prononcer le nom, cela ne pourrait pas se passer aussi simplement. Il est irremplaçable dans son parti donc en Suisse... Voilà qui est franchement nouveau dans le paysage politique helvétique et contraire à tout ce qui fonde ce pays: Depuis quand élit-on des lider maximo irremplaçables au pays de Guillaume Tell?

Et puis, comme je n'ai pas trouvé comment répondre aux commentaires à la suite desdits, (modérateur, svp) j'y réponds ici:

Mme Esel, je ne vous suivrai pas dans votre condamnation sans nuance des écologistes. Jusqu'à ce jour, le fascisme vert est resté virtuel et s'ils abusent souvent, s'ils sont souvent (pas toujours) d'une ignorance crasse en matière de technologie, ils posent en revanche de bonnes questions. Exactement comme l'UDC, ils prennent à bras le corps des problèmes bien réels qu'il serait plus confortable, à court terme, de continuer à masquer. Mais comme l'UDC ils le font de mauvaise manière, en privilégiant l'image coup de poing, en opposant les consciences, en créant des méchants en utilisant les peurs de sgens comme marchepied politique au lieu de chercher à parler à leur intelligence.

M. Géo, j'ai mêlé effectivement ici plusieurs thèmes. Voilà bien un crime de lèse-majesté à l'heure de la civilisation Power Point. Il se trouve que je suis plutôt impressioniste. Je pense que tout se tient et que notre société souffre gravement des spécialisations exacerbées. Et puis un blog, c'est un point de vue sur le monde. Le mien est effectivement multiple, comme l'actualité. Confus ? Je ne crois pas. Accessoirement ces blogs sont ainsi conçus que lorsqu'on en crée un nouveau, on relègue les anciens aux oubliettes.  Quand au fond, votre apparente attitude fait partie du problème. Si l'on ne peut plus dire ce que l'on pense de certains hommes politiques dans ce pays parce qu'ils ont plus d'argent, donc de plus gros avocats que les autres, nous avons un problème.  Si l'on ne veut pas s'exposer aux critiques et aux coups de Jarnac de tous ordres, il existe un moyen très simple, ne pas devenir un homme public et éviter la politique.

Commentaires

Ce que vous oubliez cher Monsieur c'est que l'ATE comme les verts dont elle est l'une des tentacules, ne visent qu'une seul chose, la collectivisation des transports. Pour l'ATE il n'existe que les pieds, les jambes (vélo) et les bras (les rames) comme moyen de transport, au mieux le train! Il faut s'éclairer à la bougie ce qui explique aussi qu'il sont plus éblouis qu'éclairés!
Tous ces gens sont contre tout et lorsqu'il parlent de production écologique, elle doit être assurée par l'Etat selon eux. Ce qu'ils haïssent par dessus tout c'est le bénéfice et l'entreprise privée. Résultat ils sont dans tous les coups foireux à base de monopoles et de bonus copieux (voire les SIG).
Il y a pourtant une chance formidable de relancer l'économie mondiale en faisant une promotion commerciale des nouvelles technologies! Mais ça, ils n'en veulent pas, il préfèrent l'Etatisme, en bon marxistes!
D'ailleurs ils sont tellement collectivistes qu'ils sont capables de soutenir la migrobalisation que nous subissons en Suisse!

Écrit par : Elodie Esel | 05/09/2007

Au fait, c'est quoi le sujet de votre billet ?
Sur l'affaire Kopp, en tous cas, il ne s'agissait pas de suspicion. Elle a téléphoné à son mari que son département enquêtait sur une société dont il était administrateur. Sur ce fameux complot, c'est pour le moment une belle bouteille à l'encre et les rédacteurs pèsent en ce moment chacun de leur mot au millipoil...
Il ne doit pas faire bon être rédac'chef et avoir attaqué à tort le ministre de la justice de son pays. Attention aux rédacteurs d'ici qui ont pris l'habitude de cogner contre Sarko le facho. On peut insulter le président des Français à tour de bras, qu'est-ce qu'on risque, hein ? Mais vous ne le feriez pas si vous étiez en France. Ou pas longtemps...

REPONSE
Cher Monsieur
Il y a eu enquête et des suites judiciaires dans l'affaire Kopp, qui ont abouti à des nons-lieux. N'empêche que Mme Kopp avait démissioné tout de suite. à la première suspicion, comme c'est d'ailleurs désormais l'usage dans la plupart des pays qui nous entourent dès qu'un ministre est mis en examen, il démissione, quitte à être blanchi par la suite. Ce n'est pas encore l'usage en Suisse. Quand à l'affaire à laquelle vous semblez faire allusion, il est question apparemment de quelqu'un qui aurait essayé d'empêcher une enquête en réclamant la peau professionnelle de l'enquêteur. Ce qui serait autrement plus grave qu'un coup de fil.
Je ne comprends toutefois pas très bien votre propos. Serait-ce une menace ? A l'égard de qui ? Je n'ai personnellement jamais traité Sarkozy de facho, je l'ai même défendu lorsque certains l'ont traité de raciste, ce qu'il n'est pas. Il a d'ailleurs supprimé en France l'usage de la double peine ce qui est exactement le contraire de ce que voudrait introduire en Suisse l'UDC. Le problème de Sarkozy, à mon sens, se résume sur le fond à un ego surdimensionné doublé d'un complexe sur sa taille qu'il n'a jamais résolu et, sur la forme, à s'imaginer qu'il suffit de clamer avec beaucoup de conviction à la télévision qu'un problème est résolu. pour qu'il le soit. Mais cela je l'ai écrit déjà dans des médias français et je le réitère dans mon prochain bouquin.
Je n'ai par ailleurs jamais traité aucun politicien milliardaire suisse de facho. J'ai écrit et je le maintiens que les images produites par l'UDC stigmatisant une créature noire au milieu de créatures blanches sont des images racistes et qu'il s'agit d'une imagerie fascisante. Je le maintiens et me ferai un plaisir de l'expliquer devant un tribunal au besoin. Accessoirement, lider maximo, ce n'est pas une référence fasciste. C'est le surnom cubain de Fidel Castro, mais vous avez raison, c0'est un peu la même chose.
Il se trouve Monsieur que mon fils est métis et que j'aimerai qu'il puisse être aussi fier de son père, plus tard, que je le suis de lui, aujourd'hui. J'ai aussi un ami qui a perdu très brutalement son job de fonctionnaire fédéral pour avoir divulgué des informations vraies, mais confidentielles et surtout gênantes pour un Conseiller Fédéral dont tout le monde connait l'onctueuse et féroce brutalité. Celui-ci a introduit dans les moeurs politiques suisses une violence qui n'y existait plus depuis au moins la guerre. Les gens qui s'opposent à lui dans ces conditions, Monsieur, sont des gens courageux qui prennent leurs précautions et dans cette histoire, je sais très bien qui est Guillaume Tell et qui est Gessler.

Écrit par : Géo | 05/09/2007

On peut à tout le moins vous reprocher une certaine confusion. Qui par exemple vous fait signer votre réponse par mon pseudo...

Écrit par : Géo | 06/09/2007

Les commentaires sont fermés.