05/10/2007

L'erreur est humaine

Cette fois ça y est, mon livre l'Utopie Urgente arrive dans les librairies. Je suis passablement ému tout de même. L'occasion de recevoir les premiers commentaires... Plutôt élogieux. Les gens apprécient l'analyse, la volonté d'embrasser les problèmes du monde dans leur infinie diversité, tout en étant terriblement (malheureusement) d'actualité.

Je reçois les premières remarques aussi : en dépit de relectures multiples, il reste une ou deux broutilles comme à la page 36, un "de" et un "à" de conjonction entre lesquels j'ai hésité, laissant finalement les deux par inadvertance...

Plus grave, Kofi Anann est affublé de deux f, parce qu'au Togo, qui est l'un de mes pays et voisin du sien, on écrit Koffi... Ou le trust financier Carlyle, spécialisé dans l'armement, que j'écris Carlisle... comme un autre trust financier, qui n'a rien à voir avec le premier et bien moins en vue des feux de l'actualité... Bon, je me console en lisant un excellent bouquin sur l'Iran et la bombe, tellement d'actualité qu'il est parsemé de fautes d'innattention, Irak à la place d'Iran par exemple... Errare humanum est et personne n'est à l'abri.

 

Les commentaires sont fermés.