19/10/2007

Je pense avec mes pieds

J’en ai marre de tous ces étrangers qui se croient tout permis avec leurs plaques diplomatiques… 

 

C’est simple, je vote UDC. Les organisations internationales n’ont qu’à aller se faire voire ailleurs, elles et les 7000 millions de Francs qu’elles injectent chaque année dans l’économie genevoise.

 

Pour aller d’une rive du lac à l’autre, les Genevois doivent passer par le Pont du Mont-Blanc, ce qui fait du centre ville le coin le plus pollué du canton.

Pour que ça continue je vote écologiste. Après tout, ils n’ont qu’à rester sur leurs rives ! Chacun chez soi !

 

J’en ai marre de tous ces frouzes qui se croient tout permis avec leurs plaques 74. En plus, maintenant avec l’Euro, c’est devenu tellement cher chez eux qu’on n’a même plus besoin d’aller y faire nos courses.

Je vote MCG, pour fermer la frontière. Comme ça on pourra faire venir des Fribourgeois à la place, on les logera dans le canton de Vaud, et Berne sera bien obligé de renégocier la péréquation cantonale, parce qu’on sera complètement ruinés !

 

Je hais les propriétaires. Surtout les petits. Partout en Europe et dans le monde, ils réussissent à acheter leurs petits logements, mais heureusement, chez nous grâce à l’Asloca, c’est impossible. Les socialistes suisses veillent au grain.

Il ne manquerait plus que l’on devienne un pays moderne. Comme ça chez nous, au moment de prendre sa retraite, on est obligé de continuer à payer des loyers hors de prix, au lieu d’avoir fini de rembourser son logement… Ou de ne payer que les intérêts. Au passage, ça fait des voix pour l’UDC, c’est vraiment une idée intelligente.

Votez PS !

 

Les bourgeois affament le peuple. Surtout à Genève où on meurt de faim.

C’est pourquoi je vote Vanek, parce que lui, c’est un vrai rebelle. Il soutient les FARC, des trafiquants de drogue colombiens qui travaillent avec la n’dranghetta calabraise, qui leur a appris à enlever des gens, comme la candidate écologiste Ingrid Betancourt. Il devrait faire pareil à Genève… Il pourrait enlever Hiler par exemple, ou Fabienne Bugnon, la compagne de son copain de parti Ferrazzino !

Il est même parvenu à faire signer une lettre de soutien au chef des FARC à Liliane Maury-Pasquier, candidate aux Etats. Trop fort le camarade !

 

Encore que, j’hésite:

entre les néo-bronsteiniens et les vrais communistes du PdT, mon cœur balance. Je les ai entendu chez Décaillet, sur Léman Bleu, ils ne font même plus la différence entre Lénine et Staline.

Ils ont tout compris. D’ailleurs leur financier historique à Genève, le fameux, Jack Yfar, a fini à l'UDC, c’est tout dire. Je crois qu’à mon concours de la plus belle pensée politique, c’est encore eux qui remportent la palme.

 

Commentaires

BRAVO !

Écrit par : Suissefrontalier | 19/10/2007

Ah, encore une chose: ces traîtres de l'UDC squattent aujourd'hui la belle société des Vieux Grenadiers. Lors de la dernière assemblée, ils y ont fait adouber un de leurs séides. Domicilié à Divonne-les-Bains. C'est là ce qu'il y a de plus gênant: on se dit patriote, on habite en France, et on déteste les frontaliers. Comme l'autre clown, Pascal Rubeli, UDC toujours et toujours en verve contre les "parasites" du social. Et qui dort au bénéfice d'un emploi temporaire auprès de la Ville de Genève, engagé par la gauche....

REPONSE:
Je ne suis pas sûr que cela soit une si mauvaise chose. L'UDC découvre peu à peu la complexité de la vie et des rapports sociaux. Le problème, c'est qu'il faudrait qu'ils se démarquent franchement de leurs dérives racistes ou xénophobes, mais comme c'est leur fond de commerce, cela risque d'être long... jusqu'à leur explosion sous le poids de leurs contradictions. Plus un mouvement grandit, plus celles-ci se renforcent.

Écrit par : L'amuseur | 26/10/2007

Les commentaires sont fermés.