29/11/2007

TV5 en danger

Le rapport que vient de rendre Georges Marc Benhamou à Nicolas Sarkozy préconise le regroupement de France 24, CFi et TV5 en une seule entité.

Il peut sembler y avoir une logique, mais cest une fois encore le triomphe du copinage, de la poudre aux yeux et du nationalisme. En plus, cette fusion, qui réduirait forcément l'importance des pays francophones dans la nouvelle entité, est défendue par certains comme une volonté de mieux défendre la langue française. Drôle d'idée que de la défendre en s'aliénant ceux qui la parlent !

La France toute seule, c'est moins d'un pour cent de la population du globe. Autant dire rien. Avec la Suisse, le Canada, la Belgique et les pays d'Afrique francophone, l'entité devient un peu plus présentable. Démolir cela est une énorme stupidité. D'autant qu'en plus, les vraies raisons sont ailleurs.

Il s'agit d'abord de déconstruire ce qu'avait réalisé Jacques Chirac, à savoir une chaîne d'info mondiale indépendante, 24 heures sur 24. Ensuite, de réduire le poids de l'audiovisuel public dans le système francophone, pour offrir aux patrons privés, copains de Sarkozy faut-il le rappeler, un réseau mondial en ordre de marche pour une bouchée de pain...    

Car la pub, (mondiale donc) va monter en puissance sur la TV5 nouvelle. Pourquoi pas, mais à condition que ceux qui vont récolter la mise en paient le prix. Or les chiffres qui circulent à Paris sont édifiants. TF1 aurait mis 18 000 euros en matériel dans France 24 et sa participation serait aujourd'hui valorisée à 12 millions...

Connaissant la facilité avec laquelle ont peut faire jongler les chiffres dans l'audiovisuel, je suggère aux partenaires non français de tv5 de refaire soigneusement les calculs amenant à prouver qu'ils ne financeraient que 16% du budget total de la chaîne. Et à ne pas hésiter, comme le font les français, à valoriser au prix fort leurs contributions en nature, émissions et autres.  

 

Les commentaires sont fermés.