19/02/2008

Marsupilami ou savonnette ?

Tandis qu'à Genève, Manuel Tornare inaugure des carrés confessionnels et qu'à Latran, Nicolas Sarkozy se répand en propos patelins sur le rôle comparé des curés et des instituteurs, François Bayrou monte au créneau pour défendre la laïcité. A savourer jusqu'à la fin, ça vaut le détours... où comment peut-on oser mentir effrontément devant une caméra quand on est homme politique français.

.

http://www.betapolitique.fr/Enorme-Bayrou-mouche-Bertrand...

.

Ma maman de 87 ans, qui est à la fois catholique pratiquante, hospitalière de Lourdes et instit laicarde en retraite, Peppone et Don Camillo à elle toute seule,  se répand partout dans sa campagne. Sa théorie: les gens qui ne boivent jamais d'alcool parce qu'ils sont en permanence sous tranquilisants ne supportent pas le moindre quart de verre de vodka. Et là, c'est vraiment la France profonde qui parle

Le grand problème de l'omniprésident c'est qu'à force de vouloir être partout, il est devenu insaisissable. Pire qu'une savonnette, un véritable Marsupilami. Capable de dire chaque chose et son contraire, d'avancer quinze idées farfelues par jour, en public, et de les démentir ou faire démentir le lendemain. S'il ne s'agissait pas de l'avenir d'un pays qui nous entoure, ce serait aussi drôle que le guignol ou le muppet show...

.
Comme apparemment, il n'a que des concepts marketing, mais aucune idée de fond, il avance et puis recule, lance des objets vivants dans la fourmilière, comme un sale gosse, pour voir... Le problème, c'est que chaque épisode, avec la cohorte de commentaires acerbes qu'il déclenche, semble le rapprocher un peu plus du moment où il va exploser en vol. Pour de bon. Cela ne doit pas être facile tous les jours, d'être courtisan dans ce demi monde là.

C'est pourquoi d'ailleurs je soutiens les deux listes d'ouverture pilotées par d'éminents représentants du Mouvement Démocrate en France Voisine, Fabienne Faure à Ferney-Voltaire et Antoine Vielliard à Saint-Julien en Genevois. Deux futurs maires on ne peut plus présentables, ayant tous deux des responsabilités nationales en France et bien intégrés dans leurs villes respectives, qui sont deux poles clefs de la région transfrontalière genevoise.


Commentaires

Sont vraiment de mauvaise fois les ministres de Sarkozy...

Écrit par : Luner | 19/02/2008

C'est devenu à la mode de casser du Sarko.
On adule les candidats et une fois élus toutes les bassesses sont bonnes pour les salir.

Écrit par : Wagalum | 20/02/2008

Cher Monsieur,
relisez ce que j'écrivais dans ce blog ici-même il y a un an et vous constaterez que je n'ai jamais adulé M. Sarkozy. je n'ai d'ailleurs jamais adulé personne et surtout pas lui.
J'ai même fait tout mon possible pour qu'un autre soit élu à sa place... entre autres parce que comme toute personne bien informée et dotée d'un soupçon de psychologie, l'avenir me paraissait assez clair...

Écrit par : Philippe Souaille | 20/02/2008

Les commentaires sont fermés.