17/03/2008

Mo-Dem : pari raté, pari réussi

1621 voix pour Antoine Vielliard, contre 1670 pour son concurrent socialiste pour lequel le candidat UMP avait fait la dernière semaine une campagne discrète, mais apparemment efficace, puisque 300 de ses voix du 1er tour se sont reportées sur le candidat de gauche. A noter que le fils du candidat UMP mauvais joueur est le suppléant de Bernard Accoyer, patron annécien des députés UMP, qui s'est juré d'extirper le Mo-Dem de Haute-Savoie.

Comme à Pau où le candidat UMP, sorti 3ème, s'est maintenu, comme à Ferney-Voltaire où là aussi le candidat UMP arrivé 3ème s'est maintenu, faisant échouer Fabienne Faure sur le fil, l'UMP a préferé faire élire un candidat du PS plutôt qu'un MoDem qui refuse de s'aligner. Le PS, pense t'on dans les hautes sphères sarkoziennes, n'est pas un réel danger sur le plan national. Localement, il fait mal, très mal même, mais dans l'état actuel des choses, l'ennemi à abattre pour préparer les présidentielles de 2012, c'est Bayrou et son Mo-Dem. Ce qui prouve qu'on ne raisonne pas en termes politiques, chez Sarkozy, mais uniquement en termes de pouvoir personnel

La mauvaise nouvelle, c'est que Sarkozy a presque réussi son pari. La bonne, c'est qu'il a échoué. De peu, mais échoué tout de même. Car partout en France dans de petites villes comme St-Ju ou Ferney, mais moins exposées médiatiquement, une poignée de Mo-Dem sont parvenus à passer entre les gouttes du rouleau-compresseur UMP et sont devenus maires. Ils seront le fer de lance de la reconquête. Plus sûrement, l'attitude sarkozienne nous convainc de la justesse de notre démarche. Il doit être possible d'exister politiquement dans ce pays, sans prêter allégeance à l'omniprésident bling bling ou à un parti socialiste préhistorique. Sinon l'Hexagone est vraiment très mal parti.

Dans l'immédiat, il faut soutenir nos candidats, qui se sont battus avec dynamisme et ténacité frôlant le but de si près... L'heure est difficile, pour eux particulièrement. Courage donc. Et rendez-vous aux prochaines échéances.

Commentaires

PAS D'ACCORD : Vielliard a intrigué sans vergogne avec la liste UMP Vigny-Augusto à Annemasse, En retour, il a obtenu sa monnaie d'échange vis-à-vis de l'UMP en obtenant le retrait de Daniel Bouchet à Saint-Julien et surtout, au nom de l'intrigue passée et avortée à Annemasse , il obtenu des nombreuses voix de la majorité de Sarkozy !

Écrit par : Frontalier Annemassien | 17/03/2008

Cher Monsieur,
Je ne vois pas à quoi vous faites allusion. AV n'avait rien à offrir à Annemasse et Bouchet a publiquement appelé à voter pour le socialiste, ce que ce dernier a d'ailleurs brièvement reconnu sur son blog.
Si des gens de droite ont voté nombreux pour AV, c'est à titre individuel.

Écrit par : Philippe Souaille | 18/03/2008

Les commentaires sont fermés.