03/04/2008

Zapelli: victoire aux points

L'objectivité me force à reconnaître que si ma conviction était contraire, je me tairais. Mais chance, le débat Zapelli Paychère fut de bonne tenue... et clairement remporté aux points par le Procureur Général en exercice. Assis juste en dessous de moi, dans l'aula d'Uni Dufour, il y avait toute une famille de militants socialistes. J'ai vu la défaite de leur champion se peindre sur leurs visages qui se renfrognaient peu à peu.

Sur le fond comme sur la forme, dans la qualité de l'information délivrée, comme dans le style, Daniel Zappelli fut bien meilleur. Si la salle, comble, semblait assez équitablement partagée entre les parties, les applaudissements ponctuant les traits saillants de son discours furent bien plus nombreux que ceux de son adversaire. Lorsqu'il reprit le fil de ses propos, après s'être brièvement lavé des coulées de crème fouettée dont un entarteur l'avait couvert, les applaudissements furent même unanimmes et fervents.

Même les socialistes devant moi, partagèrent de bon gré son humour et son humanité à plusieurs reprises. En dépit des attaques parfois très basses de son adversaire, il a su rester zen, sans commettre d'erreur, tout en mouchant à maintes reprises son adversaire qui s'avançait en terrain découvert sans avoir suffisamment vérifié ses chiffres ou ses sources d'information. On ne peut pas bâtir une campagne de cette importance sur la rumeur publique et les bruits de couloir, fussent-ils rapportés par la presse.

Le candidat socialiste le paie cash aujourd'hui démontrant un singulier amateurisme en bien des domaines. En matière de lutte contre le trafic de drogues, par exemple, il psalmodie sa recette comme un gri-gri incantatoire : s'en prendre aux têtes du trafic, ce qui pourrait seul tarir le flux. Il rêve. L'hydre du trafic a mille têtes et même des centaines de milliers, dans le mond enetier. Ceux qui introduisent la drogue à Genève ne sont pas des gros bonnets, mais des fourmis, payées pour. Sans les ressources d'une police fédérale et de contacts étroits avec l'étraneger, comme l'a souligné le PG, on ne peut rien.

Quand à brandir la lutte contre la corruption pour résoudre les problèmes de la pauvreté dans le monde, c'est juste un voeu pieu, outre que c'est un discours Buschien. Les chiffres que le candidat sociaiste sort de rapports d'ONG non contrôlées sont fantasmatiques et sans lien à la réalité. Prétendre que dans les pays d'Afrique de l'Ouest dont viennent la majorité des jeunes dealers de circonstance de nos rues, il y a 10 francs d'argent de la corruption qui part au nord, pour un franc d'aide au développement qui arrive du nord c'est un absurde non-sens. Depuis quand ces pays pauvres sont-ils devenus producteurs de richesses ? Et si cet argent de la corruption venait du nord, avant d'y repartir, cela signifierait qu'il y a 9 ou 10 fois plus d'investissements, susceptibles de donner lieu à de la corruption, que d'aide au développement. Or ces pays crèvent du sous investissement et le Nord ne s'y aventure qu'à reculons..

Quelques rares pays, riches en pétrole ou en diamant peuvent effectivement prétendre à ce type de ratios entre argent gris et aide au développement, précisément parce que le pays est potentiellement riche et que l'aide internationale y est réduite. Mais les dealers ne viennent pas de ces pays là. Non décidemment, M. le candidat socialiste, retournez à vos chères études dans le domaine de spécialisation qui est le votre. Lorsque vous en sortez, ce qui serait nécessairmeent le cas en tant que PG, vous faites piètre figure.

Commentaires

Monsieur,

je ne partage pas votre opinion, hier soir, mes amis qui ont vu pour la première fois le débat, ont trouvé que Paychère répondait mieux aux questions et qu'ils comprenaient mieux ce qu'ils disaient. Ils ont trouvé Zappelli "pas net" comme si il cachait qqch... Rien que sur le sujet de la justice 2010, Zappelli n'a rien dit de spécial sauf dire que Paxchère était un expert...

Pour ma part, le débat de hier soir a amené des personnes indécises à voter pour Paychère.

je dois avouer que la réaction de Zappelli à la bêtise de l'entarteur a été très bonne.

Je vous réitère ce que j'ai entendu, Monsieur Paychère a convaincu par son programme.

D'ailleurs j'entendais des gens dirent sur les pâquis et les eaux-vives, que c'est pire maintenant avec Zappelli qu'avant.

Et l'intervention du jeune journaliste africain, a aussi montré lequel des deux s'inquiète vraiment de la problématique.

Donc je pense que l'élection sera plus serrée que prévu.

Écrit par : citoyensuisse | 03/04/2008

He bien moi , je n'étais pas un fervent admirateur du PG mais depuis hier soir je le suis déjà plus. En effet ces arguments étaient bien pose et clair et surtout pragmatique. En effet il faut couper les flux de drogues mais aussi il faut éviter que l'on ai des hordes de petit dealer au bord du lac comme je le vois TOUT les jours et ce été comme hiver. Dura Lex Sed Lex , je préfère quelqu'un de droit et appliquant le droit que des considérations géopolitiques et variables au gré du vent.Le PG est clairement et c'est normal au fait des dossiers et son adversaire devrais mieux se préparer avant de venir , je l'ai senti bien peu vigoureux et sans arguments a rétorquer lorsque le PG démontait ces propos.

Écrit par : Olivier | 03/04/2008

Cher Monsieur Citoyen Suisse, il me semble qu'il serait plus transparent, lorsque vous commentez un débat politique, de signer de votre vrai nom, puisque vous êtes Michel Tedeschi, militant socialiste bien connu et à ce titre doté de votre propre blog.

Il n'y en effet rien dans vos propos qui soient de nature à vous nuire, en cas de rupture de votre anonymat, c'est pourquoi je me le permet. En revanche, c'est clairement tromper le lecteur que de tenter de vous faire passer pour un citoyen suisse lambda dans ces circopnstances.

Par ailleurs, votre aveu est confondant. Ainsi donc puisque M Paychère, selon vous s'en est mieux tiré, l'élection devrait être plus serrée. Cela signifie donc que vous pensez perdre. Même vous. Alors que dire pour ce qui est du citoyen de base qui aurait éventuellement songé à voter à gauche sur ce coup...
C'est exactement ce que je disais. Votre candidat n'est pas à la hauteur, et en dépit d'une campagne de presse nettement en sa faveur dans certains médias inattendus, vous allez perdre. C'est la vie.

Écrit par : Philippe Souaille | 03/04/2008

Le danger quotidien de la drogue, pour les Genevois, est bien représenté par le dealer qui est au coin de notre rue, et non en première ligne par celui qui cultive en Colombie, blanchit à Beyrouth et dépense à la Rue du Rhône. Zappelli a donc raison de s'en prendre à ces dealers qui tendent leurs doses chez nous.

De toute manière, l'argumentation du candidat socialiste et rêveusement démagogique et juridiquement fausse : traquer les grands réseaux de blanchiment ne relève pas de la compétence des procureurs cantonaux, mais de celle du Ministère public de la Confédération.

Écrit par : André Poulain | 03/04/2008

6 ans que Zappelli fût élu et pas capables d'en trouver un véritable adversaire !
C'était couru d'avance avec F. Paychère ( les islamistes )...on donne pas chère de sa "peau"...
Vive Daniel Zappelli !
Pour F.P., trois listes, les Verts, le PS et UNIA !
Pour D.Z., sept listes, l'Entente, le PDC, les Radicaux, les Libéraux, UDC et l'Association des Juristes Progressistes !
Les jeux sont faits, rien ne va plus !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/04/2008

Réponse de F.P. sur les squatts:
"M. Paychère, seriez-vous prêts à utiliser la solution pénale pour les évacuations de squat ?

Oui. Il y a un laps de temps au cours duquel on peut évacuer et il faut le faire. Il faut remettre sur le marché les locaux qui s’y prêtent. Je ne suis pas pour la création de nouveaux squats lorsque ces lieux peuvent être transformés en logements. "

Avec D.Z. ou F.P., les squatters ont de quoi s'inquiéter...
Sauf que D.Z., l'a fait, alors que F.P. ne fait qu'un effet d'annonce...incertain.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/04/2008

Réponse de F.P. sur la drogue:
"Et votre avis sur la question Monsieur Paychère? Le trafic de drogue à Genève est principalement tenu par les Africains. La situation ne pourra pas changer tant qu’il y aura de telles disparités entre le Nord et le Sud, et si la corruption dans ces pays africains persiste. Comment réduire la surpopulation carcérale ? De nombreux « délinquants de nécessité » sont des personnes désœuvrées, et il faut les occuper."

Il reconnaît déjà les coupables, les Africains, c'est déjà un début.

1. corruption. est-ce aux suisses de la faire cesser ? alors arrêtons l'aide au développement ! pour faire pression !
2. être pauvre n'est pas une fatalité ni un alibi pour devenir un délinquant !
3. occupation de personnes désœuvrées ! on voit bien ceux qui promènent des chiens de la SPA à Cornavin !
Un sacré vivier de voix pour le PS, avec la FEGPA et le CIPRET des époux Rielle !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/04/2008

@ Philippe Souaille

Monsieur,

C'est le nom de mon blog, donc je met mon pseudo, mais on sait très bien qui je suis je ne vois pas le problème.

Enfin, bien sûr que je pense que l'élection sera serrée, vous savez très bien que des gens sont aveuglés par des partis populistes bourgeois, alors qu'ils croient voter pour eux-mêmes.

Je trouve que François Paychère est le meilleurs candidat pour la justice 2010. Et je ne suis pas le seul, vous avez vu je pense le nombre d'intellectuels qui soutiennent le candidat de l'alternative.

Et excuse-moi mais d'être né en Suisse, avec le passeport suisse ne fait pas de moi un citoyen suisse? Parce que je suis socialiste et fier de l'être, je ne peux pas être fier de mon pays? Je vous remercierai de ne pas dire le contraire.

avec mes meilleurs messages

Michel TEDESCHI

Écrit par : citoyensuisse | 03/04/2008

Le candidat Paychère, n'a décidemment aucun charisme pour être procureur et persiste à dire des bêtises sur la justice à appliquer demain dans les rues de Genève, il est vraiment complètement hors réalité, à croire qu'il n'habite pas notre république.

En faite, je suis qu'à moitié surpris, en écoutant Paychère, j'ai l'impression de lire les blogs de Tedeschi, que du vent.....et des erreurs....

il faut revoir l'émission de Genève à Chaud de mardi pour s'en convaincre...
on dirait un jeune adolescent qui va perdre sa virginité et en plus prétentieux le Paychère.

lors du débat de hier, il y avait un seul PG digne de se nom et ma fois il faut le reconnaître il se nomme DANIEL ZAPPELI

Écrit par : justice | 03/04/2008

Autant vous le dire de suite, je suis socialiste et comme M. Tedeschi, fier de l'être.

Il en va tout autrement à propos de notre candidat François Paychère pour les raisons suivantes:

1. Dossier Ramadan, il ne s'est jamais publiquement départi de la solution apportée au conflit par le tribunal qu'il préside et dont il était le rapporteur. Ce blanc sein donné à l'inddemnisation d'un tel type est tout simplement une infamie pour nous gens de gauche (du moins ceux qui le sont vraiment, pas comme Brunier, Mouchet et les autres).

2. Les accusations qu'il a portées contre son adversaire ad personam sont tout simplement en dehors de la dignité que les gens de gauche doivent avoir envers autrui (marxistes exceptés bien entendu cf Chine/Tibet!).

3. Ce qui m'a choqué hier soir c'est que lors de l'entartrage du PG, François Paychère est resté le cul vissé à sa chaise (comme à ces certitudes). Il n'a rien dit, rien fait pour arrêter l'auteur et surtout rien dit pour s'élever contre de telle pratiques. Une telle attitude montre clairement que ce candidat nous prépare une justice sectaire et vengeresse.
On attend l'inverse d'un procureur général. On veut un homme serein et non haineux.
Je n'apprécie pas M. Zapelli mais on doit admettre que hier soir il a été le maître de ce plateau. Digne aprés l'entartrage, il a sur avoir de l'humour ce qui fait totalement défaut à François Paychère. Pierre Dac a dit un jour "les gens qui ne rient pas ne sont pas gens sérieux". Hier soir le candidat sociaiste n'a pas été sérieux!

Vouloir plaire à la foule agitée n'est pas suffisant, vouloir plaire aux squatters est trop court, vouloir séduire en disant qu'on utilisera l'opportunité de la poursuite pour poursuivre d'avantage certaines infractions au détriment d'autres est la démonstration de l'évidence des limites personnelles de notre candidat.

Je ne voterai donc pas pour lui car je place mon idéal socialiste nettement au-dessus de ce genre de cuisine électorale. On attend une élection rassurante pas une érection alibi!

Désolé mais les principaux responsable de cette cacade sont ceux qui, comme les marionettistes libéraux l'an dernier, on voulu propulser à la tête du pouvoir judiciaire un justificatif et on pas un magistrat digne de ce nom.

Écrit par : Michel | 03/04/2008

Le commentaire du pseudo socialiste ci-dessus est faux, car Paychère a couru de suite voir si Zappelli allait bien, on reconnait bien là le côté humaniste de cette personne.

Et juste comme ça on sait très bien que vous êtes pas socialiste et d'aun autre parti populiste M....

Écrit par : citoyensuisse | 03/04/2008

Je suis citoyen suisse, comme "l'homonyme" en un mot ci-dessus, mais je ne voterai pas comme lui !
Ma voix ira à Mr. Zappelli

Écrit par : bidouille | 03/04/2008

Ma voix est déjà dans l'urne...Vive Zappelli ! Allez Daniel, encore 17 jours !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/04/2008

Je n'ai pas assisté au débat, il faut le préciser.
En lisant la presse, en lisant cet article de M. Souaille, en lisant d'autres blogs sur le même sujet (et surtout les commentaires), en participant au forum sur le site TdG et en me référant au simple bon sens, il n'y a que deux options pour les gens de gauche:

1) s'abstenir
2) voter Daniel Zappelli (car il est possible d'être de gauche ET intelligent)

Écrit par : Blondesen | 03/04/2008

M. Tedeschi, en dépit de votre patronyme, je n'ai jamais mis en doute votre suissitude. Mais tous les lecteurs de mon blog (entre 2 et 450 par jour) ne sont pas des familiers de vos joutes puériles avec le MCG. Il y en a qui ne savent pas qui vous êtes. Donc j'informe.
M. Dumitrescu, vos dérapages vont finir par me lasser. Un certain nombre de dealers sont africains. Cela ne vous donne pas le droit d'écrire "les coupables ce sont les africains". Lorsque l'héroïne a commencé a faire des ravages à Genève, dans les années 70, il n'y avait pas un seul africain dans nos rues. Pas en tant que dealer en tout cas. Ils étaient tous blancs. Et Genevois.
Les dealers africains ou autres ne sont que de la chair à canon pour les marchands de mort. Il faut continuer de les arrêter et de les poursuivre, pour ne pas laisser exploser encore davantage le trafic, mais même si on parvenait à les écarter tous, il en viendrait d'autres d'ailleurs et même de Suisse, la demande est suffisamment impérieuse pour cela.
Croire qu'on peut endiguer ce flot, c'est montrer la même naïveté que le candidat socialiste qui croit qu'on peut de Genève, harponner les têtes du narco-traffic.
Les solutions si elles existent sont ailleurs, mais ce n'est plus un problème de justice.

Écrit par : Philippe Souaille | 03/04/2008

@ Philippe Souaille

Je vous remercie de ne pas me mettre au même niveau que le MCG, je ne vous ai pas insulté que je sache.

Toutefois, excusez-moi pour le pseudo effectivement vous avez raison.

Revenons au débat de hier soir.

Ce qui m'a surpris chez Zappelli, ce qui n'était pas le cas sur Léman bleu, c'est qu'il n'était plus aussi tranquille et relaxé qu'il pouvait l'être.

Et à plusieurs reprises il a dit que le discours de Paychère s'était rapproché du sien.

Alors ma question est la suivante : Si les deux candidats ont les mêmes idées sur la criminalité, les squats etc... quel devrait être le critère de sélection? Pour ma part le changement du code pénal. Et dans ce chantier, Zappelli lui-même a qualifié Paychère d'expert. Alors, excusez-moi mais je préfère avoir le plus compétent des deux comme Procureur.

avec mes meilleurs messages

Michel TEDESCHI

Écrit par : citoyensuisse | 03/04/2008

Ouais, comme par hazard, le seul qui trouve Paychère excellent est socialiste ! La politique des p'tits copains n'existe pas à gauche ! Dans le cas de la tarte à la crème, heureusement que le lanceur n'était pas Ramadan (le copain de Paychère) car cela aurait plutôt été des pierres !!

Écrit par : Octave Vairgebel | 03/04/2008

Je viens de supprimer la (longue) note d'une certaine Julie, qui n'a peut-être de Julie que le prénom et encore, son adresse couriel étant on ne peut plus anonyme. Contrairement à Michel Tedeschi qui avait au moins l'élégance de laisser son vrai nom. Or cette note contenait des allusions parfaitement déplacées au caractère supposément plus ou moins viril des attributs d'un des candidats qui n'est pas le mien. Certains indices me laissent à penser qu'elle fait partie de ces gens qui se font passer pour ce qu'ils ne sont pas, pour innonder les blogs sous différentes identités.
Je tente depuis quelques jours l'expérience de ne modérer les commentaires de ce blog qu'après coup. Cela restera ainsi tant que les intervenants resteront dignes. Chacun a le droit d'avoir la dent dure, mais je ne tolèrerai aucune attaque stupidement injurieuse, blessante, raciste, à connotation sexuelle déplacée ou autre... Et je suis le seul juge, m'étant élu moi-même.
A bon entendeur...

Écrit par : Philippe Souaille | 03/04/2008

Monsieur Souaille, je traite les africains de coupables, pas pour les accabler, mais pour faire comprendre que le PS et son candidat, ont enfin compris l'affiche du mouton noir de l'UDC.
Mais comme Blocher n'est plus là...on peut enfin le reconnaître.
Monsieur Souaille, chacun choisit son camps et sa façon de vivre.
Moi le mien, les africains et les FARC, le leur.
Le mien n'a rien de détestable, ne tue personne et surtout mon casier judiciaire reste vierge, malgré ma naturalisation, il y a 5 ans déjà.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/04/2008

Je ne mets évidemment pas votre femme africaine dans le même bain ( sot, etc ), que les africains dealers.
Ni les africains que vous protégez, chez eux en Afrique, bien au contraire.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/04/2008

Tiens, un commentaire de Victor qui viole probablement une de nos lois contre le racisme ?

Écrit par : Dji | 03/04/2008

Petite correction dans l'affaire Ramadan...c'est Laurent Moutinot qui a pris la décision de payer le maximum à Hani Ramadan...soit disant après négociation.
Paychère ou Moutinot, me direz-vous, c'est toujours le PS, mais c'est pas pareil.
L'un a pris la décision, l'autre, son carnet de chèque.
On accuse Zappelli, mais c'est Moutinot, le chef de la police. ( affaire des squatts )

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/04/2008

@Dji...citez-moi, on verras bien, au lieu de faire des suppositions...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/04/2008

M. Dumitrescu,
je ne raisonne pas en termes de camps, l'un contre l'autre. Réveillez-vous, l'époque de la guerre froide est finie.
L'effet le plus probable de la fin de la rébellion des FARC en Colombie sera une victoire de la gauche démocratique, la violence des FARC servant de repoussoir et expliquant les 82% de popularité du Président Uribe. Bien que radical, je pense qu'une ou deux législatures de gauche démocratique ne pourra pas faire de mal à la Colombie, au contraire, qui souffre encore d'un déficit certain de redistribution des richesses et des terres. Pour autant que la dite gauche ne flanque pas par terre l'excellent travail fait par l'actuel gouvernement en matière économique et pour garantir la liberté d'entreprendre.
Vos propos sont effectivement à l'extrême limite du racisme. Même si mon ex-femme (vos infos datent d'au moins 8 annnées !) et mère de mon fils n'était pas africaine, cela reviendrait au même. Vos insinuations sur le fait que les africains, si je vous lis entre les lignes ne sont à leur place que chez eux sont particulièrement déplacées sous la plume de quelqu'un qui a immigré en Suisse à l'âge de 18 ans, venant d'un pays pas forcément beaucoup plus développé que certains pays africains. Au championnat du mépris on risque toujours de jouer perdant.
Je vous demande encore une fois de vous abstenir de ce genre de commentaires sur mon blog, sinon je me verrai contraint de bloquer votre adresse IP.

Écrit par : Philippe Souaille | 03/04/2008

La population ne doit pas oublier l'affaire Ramadan! Peychères + Charles Beer + Moutinot ont fomenté un tel projet ... par peur d'une bombe?

C'est scandaleux pour tous les profs qui n'ont jamais été nommés; des coneries pareilles, ça coûte cher!

On espère que certains sauront régler les comptes d'une telle injustice commise au nom de ... je ne sais quoi. Beer n'est pas Chavannes : son arrogance vulgaire lui fait mépriser cette catégorie professionnelle, chantre de notre société alors que ses idéaux lui dictaient le contraire! Chavannes, 18 ans avant lui, avait au moins la sagesse de régler les différends en dialoguant!

Que les électeurs en prennent compte afin que ce dernier opportuniste grotesque ne soit pas réélu alors qu'il appelle de tous ses voeux de l'être comme il le souhaite depuis l'Initiative 121, ce en reprenant un autre département...

Le cynisme, vous connaissez? La république n'a pas besoin de cela!

Écrit par : Epidaure | 03/04/2008

Epidaure,
Vous écrivez habituellement suffisament bien sous votre vrai nom pour ne pas avoir à utiliser de grossierés et d'injures. Je les ai donc enlevées, d'autant qu'elles ne grandissent en rien votre propos-

Écrit par : Philippe Souaille | 03/04/2008

Monsieur Souaille, je vous respecte,

Je n'ai rien contre personne.
Je ne suis pas raciste et je ne vais pas vous sortir le soi-disant alibi habituel, "j'ai des amis africains", même si c'est bien vrai.


Tout ce que je veux souligner, c'est qu'enfin un socialiste, en l'occurrence F.P, candidat au poste de PG, reconnaît que des étrangers s'occupent du marché de la drogue, peut m'importe, à moi, leur provenance, Afrique, Amérique du Sud...je m'en fous royalement, moi.

Dès le départ de Blocher, Darbellay a commencé a reprendre et le dire aux divers médias, une partie du programme UDC, pour faire comme Sarkozy avec Le Pen...

A bon entendeur, salut.

P.S. : si vous n'êtes toujours pas convaincu de mon innocence, alors fusillez-moi...ou vous voulez, quand voulez...ma foi...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04/04/2008

Les commentaires sont fermés.