15/04/2008

Sarkozy Bayrou, combien de visites ?

Il est très intéressant de noter l'influence du sujet traité sur le succès du blog.

Certains de mes propos sur la Colombie sont à plus de 400 visites par jour, les sujets Sarkozy approchent les 400 et les sujets Genevois les plus saignants ont du mal à atteindre les 300. C'est donc que le blog est lu loin à la ronde, mais je n'ai pas encore très bien saisi comment fonctionne le tam tam. Est-ce Google ? Est-ce le M. Veillesurlenet de Sarkozy qui m'espionne? Lui sans doute (bien le bonsoir d'ailleurs ),  mais enfin cela ne fait qu'une visite…

En tout cas, l'accès se fait immédiatement, le jour de la publication de la note, et décroît très rapidement ensuite. Si je n'abreuve pas la bête durant deux jours, je retombe aussitôt en dessous de 100. Ce n'est donc pas vraiment une question de téléphone arabe.

Et puisqu'il faut toute de même un peu d'info, celle-ci qui concerne le Mo-Dem, et la manière dont Sarkozy, à l'affût, tisse sa toile pour mieux étouffer Bayrou… Avec l'appui d'une bonne partie de la presse qui monte en épingle la moindre défection d'élu du Mo-dem…

Le Monde a publié des extraits d'une note d'un des conseillers de Sarko à son boss, détaillant les demandes des quelques sénateurs prêts à trahir, pour prix de leur félonie. Un ministère là, une Présidence de commission au Sénat ici… Le but ultime des sarkoziens, détaillé dans la note, est de relancer l'UDF, en la sortant du Mo-Dem, pour capter la manne d'argent public récoltée lors des législatives afin d'en priver Bayrou. Qui serait ainsi définitivement étranglé financièrement.

Dûment prévenu, Bayrou a décidé de contre-attaquer en consultant directement les 60 000 militants du Mo-dem, sur la stratégie et sur son propre rôle au sein du Mouvement Démocrate. Nul doute que l'avis de la base (et j'en sais quelque chose pour être en charge des militants en Suisse) ne diffère sensiblement de celui des quelques élus tentés de trahir leurs convictions pour profiter de la soupe sarkozyenne. Les militants m'ont qu'un désir, que les choses bougent vraiment en France, vers davantage de démocratie et d'efficacité économique et que tombent les clivages inutiles. Très très loin de la dérive sarkozyenne

Commentaires

... Sarkozy ne peut plus être le bouc émissaire de l'incapacité de Bayrou et Marielle de Sarnez à délivrer nationalement un message politique clair.
En interne leurs fautes sont encore plus graves et lourdes de conséquences, mais si vous êtes responsable d'une section suisse d'expat' vous devez le savoir ?

Écrit par : Pierre | 16/04/2008

Je ne connaissais pas votre blog c'est ma premiere visite ..mais pas la derniere!
Pour en revenir a F.BAYROU et au MODEM, au vues des attaques permanentes dont il est l'objet de la part des anciens UDF,du gouvernement et de N.SARKOZY(par l'intermediere de ses chiens de gardes)et que dire des MORIN,des MERCIER,des LAGARDE et j'en passe qui sous le couvert d'une soi-disante sectarisation du MODEM ont TRAHIS les valeurs essentielles non seulement de l'amitie,mais egalement et surtout de leurs HONNEUR!!
Comment ont-ils pus etres contre N.SARKOZY et son programme avant l'election et se rallier a lui sitot elu....Les MAROQUINS,L'ARGENT,et divers postes promis aux uns et aux autres en font des personnes denuees de toutes pudeurs et a convictions VARIABLES!!!
Voila pourquoi il faut abattre F.BAYROU qui lui, droit dans ses bottes peut les regarder sans avoir a rougir ni de sa pudeur ni de son HONNEUR!!

Écrit par : jeanine | 16/04/2008

Etonnant comme certaines personnes ne comprennent apparemment pas ce qu'ils lisent.
En tant que président, élu, de la Fédération suisse du Modem, je ne peux que constater l'apparente adhésion des militants et sympathisants (en tout cas de tous ceux qui font remonter leur opinion), envers la ligne politique très claire de François Bayrou et de Marielle de Sarnez, à savoir l'existence d'une 3ème voie, le centre, qui ne soit ni la droite aux ordres d'un omniprésident imbu de sa personne ni la gauche arc-boutée sur des valeurs du siècle dernier.
Il se trouve qu'en Suisse nous avons des gouvernements collégiaux qui regroupent des tendances fort diverses et que cela marche plutôt efficacement, même si bien sûr tout n'est pas parfait.
A part ça, les près de 200 000 français résidant en Suisse, sans compter les 100 000 frontaliers, sont très lon d'être tous des "expats", mais au contraire en majorité des gens qui sont en Suisse à demeure, parfois depuis plus d'une génération, ce qui ne les empêche pas de conserver des liens forts avec leur pays d'origine.

Écrit par : Philippe Souaille | 16/04/2008

Facile, tout ça. vous ne publiez que les commentaires qui vous conviennent. malhonnête comme un Français ...ou un Genevois.

Écrit par : Géo | 16/04/2008

C'est faux, cher Monsieur, je publie (et très souvent je réponds à) tous les commentaires qui ne contiennent pas d'insultes, surtout lorsqu'ils aménent quelque chose au débat.
Le ton des votres fait que vous avez parfois été victime de ma censure et vous êtes l'un des rares. Sur les 316 cmmentaires reçus depuis bientôt un an que ce blog existe, j'ai du en supprimer une petite dizaine.
Normalement, j'aurai même du supprimer le vôtre ci-dessus. Je le laisse, pour bien montrer le niveau du bonhomme. Tous les Français (et les Genevois) apprécieront, je n'en doute pas, de se faire traiter en bloc de malhonnêtes. C'est très exactement le problème avec les mouvements nationalistes ou excessivement patriotiques comme celui que vous soutenez abondament. Ils procèdent par généralisations abusives et amalgames regrettables, pour endormir le peuple. Mais en réalité, de Ospel à Blocher, ils ne font que servir leurs propres intérêts de milliardaire et leur soif de pouvoir personnel, sans se préoccuper des vrais probkèmes du peuple suisse dont ils se servent comme marchepied.

Écrit par : Philippe Souaille | 17/04/2008

@GEO
Il n'y-a que les imbeciles ou les TORDUS... pour reagir et penser comme vous!

Écrit par : jeanine | 17/04/2008

Je peut apporter mon témoignage quant à la censure, que j'approuve, chacun fait ce qu'il veut de son blog, mes commentaires à l'adresse d'Ingrid Betancourt ne vous ont pas plues...ma foi, j'exprimais mon opinion...contraire à la vôtre...donc...censure.
Mais, je ne vous en veut pas...je fais la même chose...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/04/2008

M. Dumitrescu,ce n'est pas que vos commentaires ne m'ont pas plu, j'en ai laissé un certain nombre qui ne me plaisaient pas, de vous ou d'autres, d'extrême droite ou d'extrême gauche. Je n'ai enlevé que ceux qui étaient bêtement injurieux, comme cela vous est malheureusement habituel, ou alors vides de sens. Et je revendique bien entendu, c'est là où je vous rejoins, mon droit à la subjectivité sur mon blog.
Quant à Jannine, inutile de vous abaisser sur le terrain de l'insulte à votre tour. Merci de rester zen.

Écrit par : Philippe Souaille | 17/04/2008

Je confirme ! Merci pour cet article.
Laurent Watrin

Écrit par : watrin | 22/04/2008

OK..POUR LE ZENNNNNNNNN!!!!

Écrit par : jeanine | 22/04/2008

Les commentaires sont fermés.