17/04/2008

Noir absolu : une expérience inoubliable

Moment de douceur dans ce monde brutes. J'ai dîné hier soir en charmante compagnie dans le noir absolu du drôle de restau aménagé à Balexert pour nous initier à la cécité. Une initiation bien partielle et limitée dans le temps, heureusement. Mais l'expérience est vraiment à reccomander.

Les guides non-voyants qui s'occupent de vous, vous mettent immédiatement en sécurité. Les deux heures du repas, le soir, passent plutôt rapidement. Je ne détaillerai pas les impressions, car ils sont encore à Balexert pour quelques jours (à midi c'est complet). Sans mauvais jeu de mots, je craignais un peu une certaine forme de voyeurisme dans l'expérience, mais on en est à mille lieues. L'ambiance est chaleureuse, bon enfant et l'on se sent comme en visite chez des amis.

Avec ce petit plus de se sentir dans la peau de Gilbert Montagné ou de Ray Charles... Chacun ses références bien sûr. Personnellement, je me suis surpris à sentir de l'intérieur des mouvements de la tête ou du visage qui devaient être exactement du type de celles qu'ont les aveugles. Une manière de se porter à la rencontre de la chose ou de l'être à percevoir. Instructif, vraiment. En tout cas, j'aurai désormais une attitude plus décontractée, plus naturelle envers les personnes non voyantes... Et en celà, sans doute, le but est atteint. 

Les commentaires sont fermés.