01/05/2008

LSD: il y a Hoffman et Hofmann... et Hoffman

On parle beaucoup de mai 68 en ce moment, mais que serait le mai politique sans le mouvement hippie qui s'était développé en parallèle ? Or l'une des causes du mouvement hippie est une invention ou plutôt une découverte due à un chimiste Bâlois, Albert Hofmann, qui vient de mourir à 102 ans.  

Toutefois sa découverte, le LSD, serait sans doute restée un obscur médicament aux propriétés assez spéciales, sans son quasi homonyme, un certain Abbie Hoffman, intellectuel étasunien. C'est lui  qui rendit le dérivé de l'ergot de seigle célèbre en dehors des cercles pharmacologiques. Abbie Hoffman était le fondateur des yippies, le parti international de la jeunesse, branche ultra-politisée et gauchiste des hippies, qui prônait la prise régulière de LSD, pour par exemple, parvenir à faire léviter le Pentagone…

Précision: Albert Hofmann, fils d'ouvrier, a travaillé toute sa vie pour Sandoz et non pas pour Hoffman-LaRoche…  

 

 

Commentaires

Une des découvertes les plus subversives !

Écrit par : Dji | 05/05/2008

Les commentaires sont fermés.