01/10/2008

Les candidats de la liste 1

Nous allons bientôt recevoir les bulletins de vote pour la Constituante.

Alors je me permet de vous montrer, en trois fois, l'intégralité des 30 membres de la liste N°1, qui me parait la plus riche en personnalités prometteuses.

Normal, me direz-vous c'est celle que je connais le mieux... Oui, sans doute, mais lisez un peu leurs CV. Et vous comprendrez.

 

!cid_CAC0507D-32E1-416B-9463-2B6170BDB9E5@local.jpgThomas Büchi 

Expert reconnu internationalement dans les constructions en bois, il a signé de nombreuses réalisations spectaculaires, comme le Palais de l'Equilibre, aujourd'hui au CERN. Il dirige aussi la Fondation Aigues-Vertes pour personnes souffrant d'un handicap mental. Mais il est surtout un radical convaincu qu'on peut être écologiste de droite. Aimer la nature, la protéger, sans avoir la passion parallèle des taxes et des impôts! Initiateur des lois cantonales soutenant l'isolation renforcée des immeubles., des Agenda 21, de la loi sur les surélévations d'immeubles, ses années de responsabilité au Grand Conseil lui seront utiles dans les débats.

 

 

 

!cid_86CA96E1-3740-47F6-90EB-78F4CBFAE5F5@local.jpgMurat Alder   

Un pur produit genevois. En effet, de parents suisses et turcs, diplomates tous deux, Murat a grandi aux quatre coins de la planète et appris six langues avant de planter ses racines à Thônex. Il  préside l'association des jeunes radicaux-libéraux genevois. Laïcité, réforme de la taille des communes, droits fondamentaux: les enjeux de cette élection n'ont pas de secret pour ce juriste qui fut assistant de droit constitutionnel à l'Université de Genève.

 

 

 

 

!cid_1AB3483C-3013-41AB-9319-031CBBF05373@local.jpgAlexandre Anting 

Etre né à Tanger (Maroc) au bord du détroit de Gibraltar, et vivre à Genève, chrétien et laïc, c'est en soi un gage d'ouverture au monde.  Ingénieur électricien et pédagogue, Alexandre dispense son enseignement professionnel à des adolescents comme à des adultes. Epris de dialogue et d'équilibre, il veut contribuer à dégager des solutions consensuelles, pour que la Constitution rencontre l'entière adhésion de tous... Et que la laïcité soit le garant des libertés de chacun.

 

 

 

 

!cid_C4574C75-BD8F-4EC8-BFFE-E30595FDC6EE@local.jpgAlexandre Böhler 

Tombé dans la politique quand il était petit, il a servi le groupe radical au Grand Conseil comme assistant parlementaire au cours des 3 dernières années. Il connaît par le menu les soucis, les travers et les joies d'une telle assemblée. Aujourd'hui avocat-stagiaire, il ambitionne de se lancer à son tour dans le grand bain et de mouiller sa chemise, désormais, en son nom propre. Tout en apportant l'ouverture d'esprit d'une jeunesse sans tabou. Il préside par ailleurs l'association radicale du Grand-Saconnex.

 

 

 

!cid_9B3F3D2C-1BBC-45D5-9DD4-935BB6B25E1B@local.jpgGeorges Chevieux 

Sa carte de visite lui sert de programme. Georges est le directeur d'Emmaüs à Genève. Le mouvement fondé par l'Abbé Pierre est le symbole même de la solidarité, ainsi que d'une laïcité bien comprise. Personne chez Emmaüs ne demande à quiconque son certificat de baptême et il y a toutes sortes de raisons qui font qu'un jour, on peut se retrouver dans le besoin. Le plus urgent, dans ces cas-là, c'est d'offrir aux gens les moyens d'en sortir. 

 

 

 

 

!cid_D90241BB-7B11-4705-92CB-1C7C48678785@local.jpgHenry Corboz 

Genevois d'origine, vice-président de l'association radicale des Eaux-Vives, avocat formé à Genève et aux Etats-Unis, Henry est particulièrement sensible à la défense de la place financière genevoise, base de notre prospérité. Dans un contexte mondial de plus en plus concurrentiel, il estime plus que jamais nécessaire d'ancrer dans notre constitution les principes de liberté individuelle qui permettront de développer nos atouts. 

 

 

 

 

!cid_A7D69C08-4DAD-41FA-A35B-06D1C72EC37A@local.jpgPhilippe Currat 

Une grosse tête sur des épaules de nageur de compétition. Bardé de diplômes et de publications, reconnu internationalement, spécialiste du droit humanitaire, il a su se frotter au concret, en conseillant le Tribunal Spécial sur la Sierra Leone. Egalement très motivé par la cause écologique et le développement durable, il aborde la constituante en juriste, ce qui risque fort d'être utile.

 

 

 

 

!cid_3C1ACD18-1292-4966-B339-680BA2BD2502@local.jpgEmanuelle de Montauzon 

Jeune mère de deux enfants, avocate puis juriste au sein du pouvoir judiciaire, très active dans une association  gérant une permanence téléphonique pour les jeunes en difficulté, c'est en pensant aux générations futures qu'Emanuelle, nièce de Gilles Petitpierre, a souhaité  reprendre le flambeau familial et apporter son ouverture d'esprit à la rédaction d'une constitution soucieuse de séparation des pouvoirs et de liberté individuelle.

 

 

 

 

!cid_C894E89A-C519-4369-8EA7-B1EA3626C260@local.jpgMarie-Christine Grivel Odion 

Mère et grand-mère, Marie-Christine a pris une retraite anticipée d'enseignante, après 32 ans de Collège et de CO... pour se consacrer au soutien scolaire des jeunes apprentis à Caritas et servir d'écrivain public à des personnes défavorisées. Non sans avoir au préalable lutté âprement pour le retour des notes et l'accueil continu des élèves. Autant dire que la Constituante, pour elle, c'est d'abord préparer l'avenir.

 

 

 

 

!cid_F7A0E981-A517-4267-B0A0-55B5DBE0DFC4@local.jpgNadège Hirsch 

A 22 ans, brillante étudiante en lettres et future enseignante, Nadège voit d'abord dans la Constitution le cadre qui sera celui de sa vie future. Elle souhaite contribuer à faire en sorte qu'il soit adapté aux profondes mutations qui s'annoncent et qui sont même déjà en oeuvre: nouvelles technologies, économies d'énergie, développement durable... des mots qui doivent devenir des actes. 

 

Les commentaires sont fermés.