08/02/2009

Le oui passe et le MCG boit la tasse

Ouf, les bilatérales sont acceptées à Genève avec 62,2 % sur 90 % des bulletins rentrés. L'intuition de ceux qui comme moi pensaient que le délire anti-frontaliers soi-disant populaire du MCG n'était qu'un écran de fumée était donc la bonne.

A part ça, le vote électronique est également largement accepté et, c'était prévu, mais c'est important, la surélévation des immeubles passe avec 90% de OUI. Bravo aux Genevois qui ne se sont pas laissés embringuer dans une stratégie de rupture agressive. Attendons maintenant les résultats fédéraux !

Commentaires

M. Stauffer n'a toujours pas pigé que les Suisses de France avec leurs plaques 74 et 01 représentent un immense pourcentage de votes à Genève... C'est en fait grâce à ce monsieur, que le OUI est passé !

Écrit par : Café | 08/02/2009

Le peuple genevois, ou du moins 60% a montré par son vote à quel point il est manipulable par les médias. Les Genevois sont d'ailleurs ceux qui paient et qui paieront le plus les conséquences de ce vote facheux. Les chômeurs et futurs chômeurs ont de quoi se faire du souci à présent. La Suisse est entrée en pleine décadence depuis 1990 et le processus s'accélère avec le consentement de la majorité...

Écrit par : marcos | 08/02/2009

Marcos, donc quand le peuple n'est pas d'accord avec vous, c'est parce qu'il est manipulé. Belle humilité

Écrit par : Philippe Souaille | 08/02/2009

Les commentaires sont fermés.