20/03/2009

Paris subventionne les scooters électriques

Lundi matin, j'écrivais ici tout le bien que je pensais du prototype de scooter électrique proposé par Peugeot sur son stand du Salon de l'Auto. Un 2 roues au Salon, fallait oser, mais avec 2 roues devant, un toit lèger pour rester au sec et un moteur électrique pour éviter de polluer et de réveiller les voisins, c'est bel et bien la réponse ad hoc à la mobilité individuelle en ville. A fortiori par temps de crise. Du moins pour tous ceux pour qui le vélo n'est pas adapté.

Bertrand Delannöé le maire de Paris, semble du même avis puisqu'il vient d'accorder une prime de 400 euros (CHF 600.-) à l'achat d'un scooter électrique neuf. Seules conditions, il doit rentrer par équivalence dans la catégorie des 50cc qui en France est limitée à 50 km/h. Ce qui est un peu court pour les longues distances (le périph est limité à 80km/h) mais adapté à Paris intra-muros. Un Conseiller d'Etat avec qui je parlais du scooter Peugeot entre deux portes me faisait remarquer que c'était comme de mettre un morceau de Creys-Malville en guise de moteur, mais on peut aussi produire sa propre électricité avec des panneaux solaires. En ce sens, la proposition faite récemment par un jeune vaudois de remplacer les abris anti-atomiques obligatoires par des panneaux solaires, tout aussi obligatoires, dans la construction de logements neufs, me parait tout à fait pertinente.

A Paris, une vingtaine de modèles auront droit à la prime, qui représente le quart du prix pour les modèles les moins chers, évidemment chinois. Delannöe assume et il a bien raison. Il sera d'ailleurs à Genève en fin de semaine prochaine. Nos édiles pourraient en profiter pour le passer à la question sur le sujet.

Commentaires

Avoir un "Peugeot" électique en lieu et place d'une voiture, permet aussi de dinminuer la surface de son garage, donc, celle de sa couverture. Avec un toit plus petit, il ne sera plus possible de poser autant de m2 de panneaux photovoltaïques! Le courant produit sera moindre!... Il faudra donc posséder un garage pour deux grosses voitures afin de rouler en "Peugeot" électrique ?

Quel casse-tête que l' "écologie"!

En fait, c'est le Pape qui a raison! Sans préservatifs, la population va considérablement diminuer, en Afrique et ailleurs! Ceux qui resterons, les bons catholiques uniquement, pourront garder leur 4x4 de cylindrée de plus de 4 litres et le Pape sa papamobile! C'est important! Je ne le vois pas se pavaner sur un "Peugeot" électrique!

Remarque: Attention! Pour certains esprits très "premier degré", il s'agit de second ici!

Écrit par : Pèresiffleur | 20/03/2009

Les commentaires sont fermés.