27/03/2009

Quand 20minutes ment

Titrer est un art difficile. Il faut résumer tout un article en 3 mots qui attirent le lecteur. Cela n'est pas une excuse pour être mensonger. En découvrant un récent papier de 20minutes, l'excellent Roger de Weck a du friser la crise cardiaque. Celui qui fut le brillant rédacteur en chef du Tages Anzeiger (qui détient 20minutes et vient de racheter Edipresse), avant de devenir le boss de l'IHEID, l'Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement, fer de lance de la Genève Internationale, a en effet une théorie: c'est que le sensationnalisme des médias est le meilleur atout du populisme politique et que cette alliance est dangereuse pour la démocratie.

Parmi les méchantes rumeurs qui circulent à Genève, deux au moins concernent les fonctionnaires internationaux et autres diplomates qui ne paieraient ni leurs impôts, ni leurs PV. C'est totalement mensonger et cela fait beaucoup de tort à l'image de la Genève internationale dans la population. Vu que l'on risque d'avoir à voter sur la question, il est plus que jamais important de rétablir la vérité.

Or 20 minutes a titré un article "Les diplomates se fichent des PV".

Pourquoi, si ce n'est pour soit

1) Faire du sang à la Une

2) Confirmer dans l'esprit des gens une rumeur fausse, à des fins politiques ou xénophobes

En effet, lorsqu'on lit l'article, on découvre que la vérité est tout autre, à savoir que 80% des PV impayés sont le fait de 10 légations seulement, sur les 650 qui sont fixées à Genève. Ce qui signifie que 98% des diplomates, des ambassades et des organisations internationales, soit respectent le code de la route et les interdits de stationnements, soit paient leurs amendes.
Stigmatiser tout un groupe humain pour l'inconduite de 2% de ses membres est non seulement scandaleux, mais irresponsable à l'égard des étrangers et de la Genève Internationale, outil essentiel à l'économie du canton, car une bonne partie de la population genevoise lis les titres sans lire les articles... Surtout lorsque le titre conforte ses préjugés erronés.

J'estime que 20 minutes devrait publier un rectificatif explicatif de même dimension que l'article au titre mensonger, avec un nouveau titre, genre :

2% des diplomates se fichent de leurs PV

ou mieux encore :

98% des diplomates paient leurs PV

Et pour tordre le cou à l'autre rumeur, rappelons que nombre de fonctionnaires internationaux sont engagés localement, Suisses ou frontaliers et paient des impôts tout à fait normalement. Quant aux diplomates étrangers, ils paient eux aussi des impôts, mais dans leur pays d'origine et ceux-ci sont pris à la source, dans le cadre de leur organisation. Ce qui finalement est assez logique, car ce sont les pays étrangers qui paient l'intégralité des salaires leur permettant de faire leurs (grosses) dépenses ici. Ce qui fait marcher le commerce, en déversant plusieurs milliards par an dans l'économie genevoise. Intégralement payés par l'étranger, donc.

Commentaires

Teufel! Le pire, c'est que ce journal est gratuit! Il(s) n'aurait donc pas à user de ce moyen... Les gens le prendrait de toute façon quel qu'en soit le plakartlà, l'affichette, la manchette (ça fait boxe)! Donc on ne peut même pas écrire que "c'est de bonne guerre"...

Écrit par : redbaron | 27/03/2009

En effet! Bien de l'avoir relevé.

Écrit par : hommelibre | 30/03/2009

Les commentaires sont fermés.