30/03/2009

Les Français de Suisse s'intéressent aux européennes

Il y a deux ans, lors d'une conférence à Genève, Jean Peyrelevade expliquait pourquoi la crise financière était inévitable : le système ne pouvait tout simplement pas continuer à servir des rendements de plus de 10% aux 300 millions d'investisseurs dans le monde, alors que le taux de croissance mondiale n'était que de 5 %. Il y avait forcément un bug quelque part... Le financier français (ex-conseiller de Delors avec Pascal Lamy, artisan du redressement de la France avec la politique de rigueur de Mauroy, puis du redressement du Lyonnais - toujours avec Lamy), professeur d'économie à Polytechique, s'exprimait alors comme soutien de François Bayrou, dont il est aujourd'hui le conseiller économique, et Vice-président du Modem.

Il y a comme ça des gens qui sont plus que d'autres en prise avec la réalité. Ils semblent particulièrement nombreux au MODEM, où les autres vice-présidents s'appellent Corinne Lepage et Jean-Luc Benhamias, deux fers de lance de l'écologie constructive et pragmatique. Benhamias, marseillais, est Numéro 1 de la liste Modem de la région Sud-Est pour les Européennes. Grande région sud-est qui inclut la France voisine, d'où la présence, en numéro 2 sur la liste, de Fabienne Faure, Conseillère municipale à Ferney Voltaire, Chef du Groupe Modem à l'assemblée régionale Rhône Alpes.... et épouse d'un frontalier.

Fabienne Faure sera à Lausanne demain soir (2 Av. Secrétan, à Bethusy) le 31 à 19h30 et à Genève (Av du mail 14 à st Boniface - 19h30) pour lancer la campagne en vue des européennes parmi les Français de Suisse.  L'accès est libre.

 

Les commentaires sont fermés.