15/04/2009

PIQUE-NIQUE POUR TRIPOLI

 

Le 23 avril, dès 12h,  sur la Place des Nations, un rassemblement réclamera la libération des otages de Tripoli. Le trio de blogueurs qui, tous les jours depuis des mois, font en sorte que les deux gars ne soient pas oubliés, se nomment Stéphane Valente, Per Amann et John Goetelen. Ils m'ont gentiment proposé de m'y associer, il y a une dizaine de jours, ce que j'ai accepté volontiers, toutefois en franc-tireur.

Je propose personnellement de venir sans les couleurs natonales, et même plutôt avec le bleu clair de l'ONU, ou toutes les couleurs de l'arc-en ciel, car il me semble que ce combat, doit être celui de la planète entière, de tous les humains qui se sentent concernés par l'injustice et l'arbitraire. Or quoi de plus injuste et d'arbitraire que de retenir deux gars, sans autre raison que celle non pas d'un Etat, mais d'une famille.

Nul besoin ici de dresser le portrait de là-dite famille. Ses membres les plus éminents s'en chargent bien eux-mêmes. Vous me direz par contre qu'il y a des cas bien pires, dans le vaste monde que d'être retenus en otage dans les salons cossus d'une ambassade. C'est vrai. Je pense par exemple à ce jeune bahaïe iranien – cousin par alliance de notre astronaute national Nicollier - qui se morfond dans les geôles iraniennes. Mais leur cas est particulièrement exemplaire, car ils n'ont strictement rien à voir avec l'affaire qui leur vaut leur enfermement, hormis la couleur de leur passeport.

J'invite donc nos amis internationaux, de l'ONU, de l'OMC, du HCR, de l'UIT, de l'OMPI, du CICR et même des Ambassades, tous voisins et voisines, à venir manger un sandwich sur la place des Nations, transformée pour l'occasion en aire de pique-nique. Par leur présence, ils marqueront leur attachement à cette ville, au moment où les Genevois vont probablement voter pour leur dire qu'ils les aiment. L'enlèvement, cela peut leur arriver aussi, et même de plus en plus souvent, lors d'une de leurs missions dans l'un ou l'autre pays agité de la planète. Ils seront sans doute bien content alors de savoir qu'à Genève, on ne les oublie pas.

Cela n'a, à mon avis, rien à voir avec Durban et moins encore avec l'UDC dont le Président Genevois a mis les pieds dans le plat hier en tentant de tirer à son mouvement une couverture qui ne lui appartient pas.

Ceux qui le désirent trouveront  ici un panneau pour une affiche A4 à placarder sur le mur d'information de leur organisation.

Commentaires

L'annonce unilatérale de la manifestation par le président de l'UDC genevoise hier était une grave erreur. Plusieurs personnes qui pensaient venir m'ont déjà dit qu'elles ne viendraient pas, car elles ne voulaient pas servir de publicité à ce mouvement. Je les comprends. Moi-même, j'ai beaucoup hésité. Non par atavisme chrétien qui me pousserait à tendre l'autre joue, malgré la marque du soufflet, mais parce que les deux gars à Tripoli n'ont pas à pâtir des bêtises d'un politicien calculateur.
De même, le lien avec Durban 2 est une autre erreur, qui risque de nous couper de la communauté internationale, dont le soutien serait pourtant essentiel dans un tel contexte. Il ne faut pas tout mélanger et en amalgamant des causes qui ne le sont pas. Cela risquez de nous couper d'un soutien qui pourrait être essentiel des pays arabes et africains.
Or les victimes au départ étaient maghrébines, ne l'oublions pas et c'est pour les défendre que Genève s'est mise dans cette situation que paient aujourd'hui deux simples citoyens.
C'est pourquoi pour ma part, j'appelle à manifester sans référence aux couleurs du drapeau, mais au contraire vêtu à sa guise, ou mieux, de bleu ONU. Voire même pourquoi pas, en vert ? La présence de musulmans de Suisse serait bienvenue. Sans illusion, car les premières réactions recueillies sont extrêmement négatives à la tentative de captation de cette cause par un parti très controversé.
On retrouve d'ailleurs là l'alleingang typique de l'UDC, et d'une certaine idée de la Suisse. Celle qui fait que nous sommes aujourd'hui très isolés sur cette affaire. Parce que durant des années, alors que les puissances occidentales avaient réduit voire supprimé tout contact avec Kadhafi, nous étions parmi les derniers à commercer avec lui, en lui servant de terminal pétrolier avancé en Europe. Le message subliminal aujourd'hui, c'est débrouillez-vous tous seuls...

Écrit par : Philippe Souaille | 15/04/2009

"De même, le lien avec Durban 2 est une autre erreur"

En quoi? Un sommet du droit de l'hommisme présidé par un dictateur qui affiche ouvertement son mépris des euorpéens (souvenez-vous donc lors de l'alliance pour la méditerrannée son quolibet faisant des européens des amateurs de sauna nordique se baladanst à poil), et ne respecte pas le moindre précepte des droits de^l'homme, ça en dit long sur l'inutilité de ce sommet de technocrates "mutlilatéraux"...

"La présence de musulmans de Suisse serait bienvenue. Sans illusion, car les premières réactions recueillies sont extrêmement négatives à la tentative de captation de cette cause par un parti très controversé."

Vu que Durban est le laboratoire de la réintroduction du délit de blasphème en Occident à l'usage de l'islam offensé, pourquoi voulez-vous que les musulmans de Susse se mobilisent contre la prise d'otages et Durdan?...

Écrit par : Carlitos de Unmauno | 15/04/2009

@ Philippe Souaille

Je partage votre idée selon laquelle les manoeuvres bassement politicardes de certaines ne devraient pas empêcher le soutien à des victimes qui n'ont rien fait pour mériter cela.

Néanmoins, dans un contexte comme le notre, j'aurais peine à aller manifester au milieu de ce drapeau, "otage" d'un parti qui représente à mon sens tout l'inverse de ce que je voudrais pour ma "patrie", peine à aller grossir leur gloriole, comme lorsque dans tout vote concernant l'Union Européenne, l'UDC s'arroge systématiquement la voix de ceux qui ont voté non.

Profiter du malheur des autres pour agiter "l'honneur de la Suisse" est une véritable honte. Merci de l'avoir souligné...Peut-être viendrais-je avec un t-shirt "otage de personne, pas même d'un parti"...mais peut-être serai-je refusée puisque le "mot d'ordre" est ni pancarte, ni banderole, juste des drapeaux...j'aimerais bien voir ça tient!

Écrit par : Audrey | 15/04/2009

Carlitos, Durban II n'est pas la question. Ou plus exactement c'est une question extrêmement complexe, qui n'a pas grand chose à voir avec l'enfermement de nos deux concitoyens, en dehors de la personnalité de Kadhafi.
Le monde entier, quasiment unanime peut être d'accord avec le fait que ces deux gars sont retenus injustement. C'est cela qu'il faut dire et répéter au leader libyen et cela uniquement.
En associant Durban on empêche carrément d'y venir tous les fonctionnaires de l'ONU que leur devoir de réserve empêche de manifester publiquement une opinion sur une conférence en cours.
On se prive également de toute l'Afrique et du Monde arabe, pour lesquels certains des sujets qui seront discutés sont fondamentaux. Quel que soit le point de vue personnel et détaillé sur ces sujets. Le conflit israélo-palestinien, pour dire les choses clairement, n'a strictement rien à voir dans cette histoire, il ne fait que polluer les débats.
Si la manif doit être une manif de principe contre Durban II, je préfère carrément ne pas y aller. D'autant plus qu'on ne m'en avait pas du tout parlé. Stéphane s'est excusé à cet égard et je veux bien croire qu'il n'y pas manipulation, mais mon avis reste réservé.
Il y a des choses qui vont se discuter dans cette conférence avec lesquelles je suis d'accord, d'autres moins. Mais on ne peut pas condamner en bloc, sans descendre dans les détails, et avant même d'en conaître les résultats.
Ce qui n'est pas le débat ici.
Audrey, nous sommes sur la même ligne.

Écrit par : Philippe Souaille | 15/04/2009

@Philippe

"On se prive également de toute l'Afrique et du Monde arabe, pour lesquels certains des sujets qui seront discutés sont fondamentaux."

Quels sujets?

"Carlitos, Durban II n'est pas la question."

La date de la manifestation ainsi que le lieu est savemment choisi, et on peut vraiment se demander s'il était opportun de choisir Genève pour un sommet présidé par un chef d'Etat fanatique qui détient deux de ses ressortissants en otage... Pour moi le lien est aussi direct qu'évident! Des dictatures donnat des leçons à nos démocratie, notre universalité morte et enterrée, à quoi bon continuer avec ces conseils entretenant une foule de hauts fonctionnaires innutiles? Et j'aurais aimé que la ma patrie, en solidarité avec ses deux otages, se tienne en retrait de cette vaste comédie qu'est Durban II. mais avec MCR au pouvoir, il fallait bien que la Suisse fasse encore une fois du zèel. Comme si son image "humanitaire" avait finalement une quelconque importance à la défense de ses intérêts propres...

@Audrey

"otage" d'un parti qui représente à mon sens tout l'inverse de ce que je voudrais pour ma "patrie" "

On peut ne pas aimer ce parti, cependant dites-moi quelle force politique à Genève, quel média suisse romand a pris parti en faveur de nos otages? Je vais vous le dire: personne... Il n'existent pas! Stephane Valente est un personnage très correct et aimable, et même carrément recommandable. J'ai moins de sympathie pour son président mais peu m'importe que ce soit finalement l'UDC genevois qui soit derrière tout celà, l'important c'est que des citoyens prennent la peine de protester et de briser l'omerta intolérable qui règne autour de nos deux ressortissants, dont l'un semble très atteint dans sa santé.

Et aussi autour d'un autre omerta, celle qui passe sous silence ce qui se passe au conseil de Droits Humains et à Durban qui sont devenus innutiles du moment que l'on rejette l'universalité des droits de l'homme... pour la remplacer par un relativisme culturel qui place sur le même plan des lois religieuses rétrogrades et les dictatures de tous bords.... Pusique vous-même semblez contester le bien fondé de cette universalité, pourquoi soutenir de tels sommets?

Écrit par : Carlitos de Unmauno | 15/04/2009

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Philippe,

vous me permettrez trois remarques :

1) d'abord les petits drapeaux s'imposent car nous partageons la place des nations avec d'autres manifestants, d'autres pays, et qu'il faut bien afficher une manière de nous différencier,

2) l'interdiction de pancartes et de banderoles est justement souhaitée pour prévenir toute récupération et / ou toute instrumentalisation, de même pour les prises de parole,

3) le fait est que le pékin qui a fait la démarche de demande d'autorisation de la manifestation est un élu UDC, à savoir moi-même. Mais cela n'a strictement à voir avec le parti en lui même. C'est une démarche citoyenne d'un citoyen poru soutenir deux de ses compatriotes retenus arbitrairement. Preuve s'il en est que certains intervenants ici même font preuve d'un manque de tolérance et de compréhension.

Cela fait 262 jours que je décompte jour après jours la détention de nos otages, retenus parce qu'ils sont porteurs du passeport à croix blanche par un pays qui préside la conférence de Durban sensée traiter de la discrimination, de la xénophobie, du racisme etc... c'est un peu fort de café à mon sens.

Mais libre à chacun d'apprécier les agissements libyens à leur juste valeur.

Cette manifestation n'est pas contre Durban, mais bien contre sa présidence grotesque par un Etat qui pratique la discrimination de manière étatique et ciblée à l'encontre des Suisses résidant et travaillant en Libye.

Comem dit et expliqué dans mon billet, la couleur politique, de peau, la religion, l'origine ethnique des deux suisses détenus m'importent peu... car ce qui leur arrive aurait pu arriver à chacun de nous...

Toute autre considération ou interprétation me semblent simplement déplacées à un moment où deux otages sont retenus en raison de leur origine nationale.

Y voir de la récup politicarde, je laisse ça aux esprits tourmentés.

Ma conscience me dicte d'aller manifester et j'irai.

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 15/04/2009

Carlitos, s'il s'agit uniquement de montrer sa colère, cela n'a pas de sens et ne m'intéresse pas. Je redis le déjà dit: nous ratons une occasion de solidariser l'Afrique et une partie au moins du monde arabe à la cause de ces deux pauvres gars.
Durban II nous en discuterons ailleurs. Ce n'est pas le lieu et nous connaissons nos désaccords réciproques.
Stéphane, la récup politicarde est malheureusement déjà faite. Elle date d'hier et c'est le fait unique du Président de votre parti. Qui n'est pas un idiot et qui a sciemment grillé un embargo.

Écrit par : Philippe Souaille | 15/04/2009

J'ai bien lu le blog de Soli Pardo. Il ne récupère rien pour son parti dont le nom n'est jamais mentionné et indique même que l'évènement est organisé par Stéphane Valenté et ses amis.

Moi, j'irai à cette manif, non pour soutenir l'UDC ou son Président, mais pour montrer ma solidarité pour ces deux hommes retenus en otage uniquement parce qu'ils sont Suisses, ce qui relève de la xénophobie du dictateur libyen.

Je le répète : je trouve plutôt sympa que Soli Pardo ait simplement mis le flyer de la manif sur son site, qui demeure un des plus fréquentés de la TdG, et ce sans autre commentaire que de dire qui organisait la manif.

Vouloir tirer parti de cela pour saboter l'évènement, Monsieur Souaille, est peu glorieux. Si cela ne vous plaît pas, n'allez pas à la manif mais en la sabotez pas.

Écrit par : j.nizard | 15/04/2009

Lorsqu'on est le Président d'un parti qui sert de repoussoir à plus de la moitié des habitants de ce pays, annoncer en primeur une manifestation pour laquelle on attend à priori une déclaration commune et apolitique n'est pas la meilleure façon de se montrer consensuel, de pratiquer l'union sacrée, ou tout simplement de penser à l'intérêt des deux gars retenus. parce qu'il ne peut pas ne pas savoir que cela va retenir nombre de gens d'y aller.
Lorsque Stephane Valente m'a parlé de la chose, j'ai trouvé l'idée excellente et je le lui ai dit. Qu'elle vienne d'un UDC ne me gênait pas dès lors qu'il s'agissait de faire sortir les deux gars et de celà seulement. En plus j'y voyais la possibilité de rallier à cette cause des internationaux africains et nord-africains qui peuvent se sentir solidaires de suisses retenus en otage parce que la Suisse a voulu protéger deux maghrébins maltraités.
Or au contraire, en attaquant Durban (certes discutable, mais encore en processus évolutif) on attaque l'ONU et la volonté de parvenir à régler les différents mondiaux par le dialogue.
S'il s'agit uniquement de crier la colère des suisses à Kadhafi, cela ne m'intérèsse pas, parce qu'il la connait déjà et que cela ne l'impressionnera guère.

Écrit par : Philippe Souaille | 15/04/2009

Monsieur Souaille, des Suisses sont privés de liberté dans un pays qui préside Durban II, uniquement parce qu'ils sont Suisses. Cela s'appelle une discrimination fondée sur la religion et relève de la xénophobie.

Durban II est un sommet contre le racisme et la xénophobie, présidé par un Etat qui discrimine les Suisses.

Je trouve normal d'aller manifester contre pareille mascarade, non pour que M. Kadhafi voit ma colère, puisque je ne sis pas en colère, mais pour montrer à la Suisse et au monde que nous sommes solidaires de nos deux concitoyens injustement privés de leur liberté de mouvement parce qu'ils sont Suisses.

Et j'irai manifester, UDC ou pas, et ce, même si des gens que je n'apprécie pas sont présents ou même soutiennent la manif. Il faut savoir faire la part des choses et votre inimitié personnelle à l'encontre de l'UDC et d'un de ses dirigeants ne doit pas faire obstacle à cette démonstration de simple solidarité.

Je suis un anti-tabac féroce, mais j'irai, même si M. Blondesen est un organisateur et que M. Pardo propage l'appel, malgré tout ce ce que je pense d'eux quant à leurs positions sur la fumée passive.

Le sage, quand on lui montre la lune, doit regarder la lune et non le doigt.

Écrit par : j.nizard | 15/04/2009

M. Nizard, depuis quand le fait d'être Suisse est-il une religion ?
Sérieusement, je comprend votre propos, mais sachez que la manière dont je considère M. Pardo n'a rien à voir là-dedans. Je ne lui en veux d'ailleurs plus à titre personnel, tout passe, comme dirait Losio, et ses jeux de mots d'école enfantine sur mon nom m'auraient presque fait rire.
Je suis content que vous alliez manifester. Je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas y aller. Je m'interroge, voilà tout.

Écrit par : Philippe Souaille | 15/04/2009

Bravo j.nizard !

:o)

Écrit par : Blondesen | 15/04/2009

A part cela, montrer simplement à Kadhafi et au monde que nous citoyens suisses sommes solidaires ne fera pas avancer d'un poue la cause des deux gars. C'est à cela que je pense moi. Et je sais ben que Stéphane et les autres y pensent aussi, mais je crois qu'ils se trompent de démarche et qu'ils ont laissé passer une occasion de montrer que non seulement la Suisse, mais le monde ou du moins nombre de ses représentants étaient solidaires.

Écrit par : Philippe Souaille | 15/04/2009

Bravo j.nizard et Soli Pardo! Ne vous faites pas insulter par un affabulateur égotique, qui croit laver plus blanc ... Qu'il s'occupe de sa chère Ingrid Betancourt dont certaines vérités commencent à faire surface plutôt que de proférer des insanités sur des gens (UDC ou autres gens d'honneur)!

Écrit par : Salomé | 15/04/2009

Qui insulte qui Salomé ? Et pourquoi prendre un pseudo si transparent ? Au passage je vous signale juste que le principal différent que j'ai eu avec M. Pardo remonte au jour où il a pris la défense de Carlo Sommarugga contre le Gouvernement Colombien. Je ne sais pas qui étaient les amis de la famille Bettancourt dans l'histoire, mais certainement pas moi !

Écrit par : Philippe Souaille | 15/04/2009

Les commentaires sont fermés.