23/09/2009

Business is business

Lors du débat qui a suivi la première de mon film Le Secret des Dieux, qui porte sur la gouvernance mondiale face à la crise et le rôle qu'y joue l'OMC, une spectatrice m'a demandé pour qui j'avais fait ce film ?

Pour les 10 à 20% de gens qui s'intérèssent à la politique, à l'économie et à la manière dont les choses fonctionnent vraiment. Qui sont incontestablement un peu plus nombreux que la moyenne parmi les lecteurs de ces blogs. ce qui fait que j'y traîne volontiers quand j'ai le temps.

C'est pourquoi aussi, aux 20 premiers lecteurs de ces blogs qui s'annonceront en tant que tels à l'entrée, puis aux un sur cinq suivants, j'offre un DVD de la fiction Ashakara.

La plus belle fille du monde ne peut offrir que ce qu'elle a et la gouvernance mondiale, c'est un sujet ardu. Qui nous concerne tous, certes, car cela définit la sauce à laquelle nous serons mangés demain... Mais ardu, en dépit d'un casting ébouriffant. Pour mémoire:

Pascal Lamy (OMC), Juan Somavia (BIT). Lula (Brésil), Sarkozy (France), Strauss-Kahn (FMI), Zoellick (Banque Mondiale), Pictet (Pictet), Guebuza (Mozambique), Steiner (PNUE), Jarraud (OMM), Annan (Forum Global), Ki-moon (ONU), Sapir (EHESS), Badie (Sciences-Po), Peyrelevade (Polytechnique), plus quelques seconds couteaux et deux coutelles Magali Orsini (Attac) et Salika Wenger (Indépendante de gauche)

Il y a une séance par soir au CAC Voltaire (consulter les horaires sur le mémento Tribune).

 

Commentaires

Bonjour Philippe !
A partir de quand et où sera-t-il possible d'acheter le DVD du film ?

Per

Écrit par : Blondesen | 23/09/2009

Pour vous il sera gratuit, cher Blondie.
Sinon, courant octobre, nous sommes en train de finaliser les traductions en six langues (non, je n'ai pas prévu le danois !) et les renseignements seront disponibles sur le site http://www.lesecretdesdieux.ch et aussi www.adavi.ch

Écrit par : Philippe Souaille | 23/09/2009

Et vous mon cher Philippe qui êtes le Max Pécas du documentaire, comment vous décririez-vous? je crois qu'il y a des questions comme celle de votre spectatrice qui valent mieux que des réponses. C'est affligeant. je pense que si vous considérez Funky Moon, Sarko et DSK comme des dieux, c'est effectivement ébouriffant. En ce qui me concerne, un plateau télé et une bonne série américiane feront l'affaire.

Écrit par : Anastase | 23/09/2009

Merci Philippe, je me réjouis de le voir.

;o)

Écrit par : Blondesen | 23/09/2009

Merci de lire mon invitation, Naze Taz, et de prendre le temps d'y répondre. Ceci dit, j'avais résumé la question qui était en fait: "votre film me parait un peu (voire trop) dense et complexe pour un large public. A qui pensez-vous l'adresser?". Ce qui rend un peu inepte la comparaison avec Max Pécas, auteur oubliable de porno soft d'une limpidité sémantique affligeante.
Quant à savoir qui je déifie, il vous faudrait voir le film, encore que je doute que les allusions à la mythologie khmère vous parlent vraiment. Merci en tout cas de me permettre de lancer le débat sur cette passionnante question: vaut-il mieux parler au plus grand nombre, en simplifiant à outrance, ou tenter d'aller plus loin avec ceux qui aiment assez pour suivre ?
Contraint par la nature du sujet, j'ai choisi d'aller plus loin. Le seul moyen d'être plus grand public serait de traiter le sujet en fiction. Avec un budget 100 fois plus important.

Écrit par : Philippe Souaille | 23/09/2009

Les commentaires sont fermés.