30/11/2009

OMC: c'était prévu depuis cet été

Il n'y a pas que l'UDC qui sait jouer de l'ambiguïté de ses affiches, L'extrême gauche aussi.
Depuis cet été, les milieux altermondialistes genevois collaient de jolies affichettes bleues et jaunes dans les lieux branchés en ville. Le message était clair, radical et ambitieux : "Détruisons l'OMC à l'occasion de sa conférence ministérielle de novembre",
Sur fond de flammes et de brasier, on y voyait un énergumène brandir ce qui semblait, à choix, des armes, des fourchettes (vertes ?) ou des cocktails molotov... Ces affichettes sont montrées dans le film que j'ai consacré à la mondialisation, qui sera diffusé vendredi 11 décembre à une heure pour le moins tardive sur TSR 2.
Un film, dont la première à eu lieu en septembre, qui explique entre autres à quoi sert l'OMC et pourquoi les altermondialistes se trompent lourdement, lorsqu'ils lui attribuent la responsabilité de tous les maux de la planète.
Un film qu'il aurait peut-être été utile de passer avant la manifestation, pour aider les manifestants pacifiques à comprendre qu'ils se trompaient de cible... 200 casseurs dans une manif de 2000 personnes bon enfant, c'est plus délicat à contrôler que 200 casseurs isolés qui manifestent tous seuls...
Même si Pascal Lamy prend leur défense, ou défend en tout cas leur droit à manifester, la responsabilité des organisateurs de la manifestation me semble néanmoins clairement engagée. Connaissant pertinement ces affiches, ayant eu des réunions préalables avec toutes les composantes de l'extrême-gauche, y compris les casseurs même si ceux-ci n'étaient pas clairement identifiés en tant que tels,  et ce dès cet été, ils ne pouvaient pas ne pas savoir qu'il y avait de très gros risques de débordement. Que certains s'y préparaient ! C'était même écrit rouge sur noir sur le site des autonomes vaudois.
Dans ces cas-là, il existe un remède simple, bien connu des organisateurs de manifestations dans le monde entier, sauf en Suisse, qui s'appelle "service d'ordre". Un groupe de militants, plutôt baraqués tant qu'à faire, bien coordonné et entraînés qui encadre la manifestation et empêche les casseurs d'y pénétrer ou d'en sortir.
C'est habituellement le rôle des syndicats ou des partis politiques de s'en charger. C'est le seul moyen d'éviter l'intervention policière qui, par définition, vu le degré de violence auquel sont prêts les casseurs et autres black block, ne peut être que massive et accompagnée de coups de matraques et autres lacrymogènes, bien incapables de reconnaître les gentils des méchants...

Commentaires

Merci pour ces explications très intéressantes. Il n'est pas normal que les manifestants authentiques se laissent infiltrer par les casseurs. Comment la police pourrait-elle trier entre les manifestants et les casseurs lors d'une charge ?

Écrit par : Ivan Skyvol | 30/11/2009

Hélas cher Philippe, les choses ne sont pas aussi simples...il ne suffit pas de mettre une rangée de "gros-bras"pour empêcher la prise de control par les black-bloc de la manif...la situation post-omc genevoise, n'a rien d'exceptionnelle...elle est semblable aux autres débordements survenues dans d'autres villes(Seattle-London...).
Les policiers n'ont pas fautés, ils ont agit avec une certaine retenue sur les endroits sensibles comme le Quai des Bergues...
Les Organisateurs non plus ne sont pas coupables...ils ont immédatement dispersée la manif et ont écoutés les directives policières...

Non, la réalité, c'est que dans chaque manif ant-K, il y a des débordements et de la casse, car les citoyens ont l'impression de ne pas être écouté, respecté en tant qu'individu libre de leurs choix et de leur mode de vie !
Le dictat de la croissance économique éternelle se casse les dents sur les désillusions de nombreux jeunes et moins jeunes...victimes désignées de "la machine capitaliste"

Écrit par : M.U.R | 30/11/2009

"...les citoyens ont l'impression de ne pas être écouté, respecté en tant qu'individu libre de leurs choix et de leur mode de vie !"

MUR, encore une fois et comme à votre habitude,vous êtes impayable! Pensez-vous vraiment que ceux qui se transforment en casseurs le sont pour les raisons que vous invoquez?
Allons, allons, cessez vos enfantillages. Leur seule motivation est de faire monter leur adrénaline, le plaisir simple de la violence et....s'enrichir au pasage de quelques montres ou bijoux, pourquoi pas. Avez-vous par hasard une rolex à revendre?

Écrit par : Joe | 30/11/2009

Les commentaires sont fermés.