13/08/2010

A quoi servent les reblochons ?

Ce matin au réveil, en ouvrant mon ordi, j'ai d'abord lu ce titre de blog, que j'ai trouvé original et intéressant. Puis j'ai relu et j'ai vu qu'il était écrit en fait "à quoi servent les religions ?" J'ai trouvé la méprise amusante et j'ai voulu raconter l'anecdote sur le blog de Zakia et Fatima, les prédicatrices islamiques de la Tribune... Qui ne l'ont pas trouvé drôle, elles qui entendaient nous expliquer le pourquoi de leur foi et des liturgies en général. Ce qui m'a valu une volée de bois vert et la censure de mon commentaire, suivies d'une invite à retourner écrire sur mon propre blog.  Ce que je fais donc, pour y commenter le leur, que j'ai finalement lu.

Eh bien ce n'est qu'un tissu d'affirmations douteuses, voire carrément mensongères, de plus assez mal écrit, voire carrément incompréhensible dans les passages soi-disant scientifiques. Il est vrai que l'auteur est un prof de sciences algérien et que l'Algérie n'est pas un pays francophone. Mais je plains ses étudiants. En matière de sciences, se baser sur les écrits des frères Bogdanov et les présenter comme des astrophysiciens, c'est un peu sommaire... Les deux jumeaux liftés ont largment bidonné leurs diplômes, n'ont jamais effectué de recherches dignes de ce nom et encore moins enseigné à un titre quelconque. Ce sont des bêtes de télé, et d'amusants animateurs de science-fiction, point.

Le reste est de la même veine, citant abondamment Jean Guitton : "Pourquoi a-t-on besoin de croire en un Dieu? Pour trois raisons extrêmement puissantes, trois questions plus exactement, dont la résolution est donnée par les religions : a) d’où je viens? b) pourquoi suis-je sur Terre? c) où irai-je après ma mort? Ces interrogations sont totalement insupportables à tout un chacun, quel que soit son niveau humain (c’est-à-dire de réflexion, d’appréhension de l’univers)".

Désolé, mais ces questions, moi je les supporte très bien. Comme je supporte parfaitement de ne pas pouvoir y apporter de réponse objective, faute d'information... Cela ne me préoccupe pas plus que ça. Mais cela démontre la fausseté - et le manque de rigueur - des raisonnements de ces messieurs-dames, qui confondent leurs angoisses personnelles avec des généralités absolues.

Leurs arguments, c'est aussi la négation de la démocratie, lorsque l'auteur écrit : "En effet, s’il n’y a pas de Dieu, alors il n’y pas de règles objectives qui dictent ce qui est bon ou mauvais. Par conséquent, dans un monde sans Dieu, qui est en droit de dire ce qui est bien ou mal? Qui a le droit de juger que ce qu’a fait Hitler est inférieur à ce qu’a fait l’abbé Pierre?". Je n'ai personnellement pas besoin de dieu pour me dire ce qui est bien ou mal. Et les lois d'un pays n'ont heureusement pas non plus besoin d'un dieu pour cela. Sauf à vouloir y appliquer la sharia, bien sûr...

 

Commentaires

Ah, faut ce les farcir ces prédicatrices et prédicateurs expérimentés se prenant pour des savants(e)s des religions monothéistes et ne manquant pas de faire du prosélytisme à tour de bras tout en abusant du copier-coller à qui mieux-mieux.

Comme à leurs habitudes, ces braves gens ne manqueront pas de se manifester sûr ce blog, comme sur d'autres, avec leurs commentaires déjantés. Bon courage mon cher Philippe !

En vous lisant, je ne suis pas surpris que les deux "savantes" que vous savez, prennent parmi leurs références, Igor Bogdanov-de Boubon-Parme et Grichka Bogdanov-Le Cocu. Il est vrai que ces deux filous sont doués pour embobiner, eux aussi, les braves gens.
Je ne puis m'empêcher de joindre une biographie originale de ces deux escrocs médiatiques et même pas loufoque :
http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Bogdanov

Pour ce qui concerne ma culture, je m'inspire du grand théosophe-philosophe du XXe siècle, Pierre Dac.
Et en tant que gougnafier professionnel, j’ai toujours été un travailleur véritablement courageux car je n’ai jamais craint de me coucher à côté de mon travail pour bien lui montrer que je n’ai jamais eu peur de lui. Du moins, c'est ce que l'on me dit.

À propos de dieu et pour conclure, Pierre Dac écrivait :

- Si dieu existe qu'il le prouve et s'il n'existe pas qu'il ait au moins le courage de l'avouer ! -

Vive l'humanité, la liberté et les fromages de dévotion fichtre diantre.

Benoît Marquis

Écrit par : Benoît Marquis | 14/08/2010

Personnellement, j'avais beaucoup de mal à accepter l'idée que mes parents se soient rencontrés par hasard, jusqu'au jour où j'ai compris que j'étais un organisme transgénique, élaboré dans un projet top secret du KGB.

Je me demande comment font les autres pour distinguer le bien du mal.

Écrit par : pontiac | 14/08/2010

I have a dream !

Mon rêve c'est que l'éducation devienne laïque en suisse, J'ai 32 ans j'ai fais mes écoles a Bulle dans le canton de fribourg et on m'a imposé des cours de religion (au singulier et qui était en fait du catéchisme). Lorsque je suis entré dans le cycle secondaire, après moult demande on m'a dispensé, et on m'a gentiment imposé à la place de faire partie du choeur de l'école. Où l'on m'a fait chanter des messes en latin !

Les religions et leur prêcheurs, prédicateurs et autres imams, m'insupportent.

Mon rêve est que toutes ces doctrines envahissantes et selon moi dangereuses tendent à disparaitre au profit d'une meilleur éducation.

Je crois que mon rêve a des chance de se réaliser:

Ce qui suit est extrait de: http://religion.info/french/articles/article_246.shtml

"Sur une population de 7.288.010 habitants, 2.408.049 (33,04%) appartenaient en l'an 2000 à l'Eglise évangélique réformée et 3.047.887 (41,82%) à l'Eglise catholique romaine.

Le troisième groupe par ordre d'importance n'était pas une religion, mais le groupe (en croissance rapide) des personnes se déclarant "sans appartenance": il atteignait en effet 809.838 (11,11%). A noter que ce groupe présente en moyenne un niveau de formation nettement supérieur au reste de la population.

Suivaient les musulmans, au nombre de 310.807 (4,26%) et les orthodoxes (131.851, soit 1,81%)."

Fin de citation.

Écrit par : Laurent Genoud | 14/08/2010

Ah au fait, Lucide, ceci n'a rien à voir avec ce qui précède, mais il va de soi que votre disparition soudaine, en me laissant sans réponse à mes nombreux appels et couriels, alors que vous avez continué de commenter des blogs (et que vous êtes donc bien vivant), remet en cause la teneur de nos accords.
L'idée originale, qui tient en 2 mots, vous reste due puisque le film se fait.
En revanche, nos autres conventions n'ont plus d'objet puisque vous n'avez apporté au projet aucune des formes de collaboration qui étaient envisagées. J'ai donc du prendre des dispositions différentes.
Vous excuserez ce message public pour une affaire commerciale, mais si vous aviez une adresse valable, les rapports seraient plus simples.

Écrit par : Philippe Souaille | 14/08/2010

"...des frères Bogdanov et les présenter comme des astrophysiciens, c'est un peu sommaire..."

Heu, une fois de plus, je me fais piquer mon nom !...
Bien cordialement.
Michel Sommer

Écrit par : Anaxagore | 14/08/2010

Anaxagore,

Vous avez évité là une collusion "saumâtre" car dans les esprits, la confusion aurait été possible.
Mais finalement ça n'est qu'une collision malheureuse de noms. Cré nom de noms !

(°_°) Benoît Marquis

Écrit par : Benoît Marquis | 14/08/2010

Dieu, la religion, Zakia, Fatima,les frères Bogdanov : il me semble qu'on s'égare. N'est-il pas temps de se concentrer sur la seule vrai interrogation digne d'intérêt. Je veux parler de cette question fromagère essentielle: à quoi servent les reblochons ? En tant que membre du groupe "sans appartenance" à croissance rapide, je pense qu'il devient urgent de nourrir le débat.

Écrit par : Eric Maillard | 14/08/2010

Laissons les endoctriné dans leur écologie post-new-age du moyen-âge et ne nous leurrons pas sur les liens de solidarité qui compense notre égoïsme.
Nous avons le droit de ne pas être d'accord, mais condamné dieu sans preuve relève de la croyance athéisme et pas de la laïcité au même titre que de l'intronisé maitre de l'univers..
Si des gens veulent aider les autres alors c'est tout le mal que je leur souhaite. Quand au autre, je leur rappellerais que leur liberté dépendant de celle de ceux à qui ils veulent l'enlevé.
Personnellement, je préfères que les lecteurs de ces imams connaisse les frères Bugdanov à des imams salafiste ou à des ministres qui défende l'islam politique car même si on peux regretter que les frère Bogdanov n'ai pu conclure leur recherche philosophique sur un modèle mathématique du point d'énergie zéro, elle se base quand même sur une profondeur scientifique et une culture générale que les personnes que vous prenez à défaut n'ont pas.
Comme disait Einstein, tout est relatifs... surtout en matière du Dieu auquel on veux croire, comme notre société crois que l'on peut mangé des ponts, inventer la prospérité auto-productive, qui confonds offre et demande avec rareté et la vie avec un produit bancable.
Donc un peu de respects, de cœurs et de dignité envers la vie, les autres et un idéale même imparfait ne nous ferrais pas de mal et serrais bien mieux que les piètres fruits de nos mondes si parfait...

Écrit par : jails | 15/08/2010

Figurez-vous que j'ai trouvé une utilité aux reblochons, comme vous dites finement, aux reblochons monothéistes en l'occurrence. C'est dans "Philosophie de la République", de Blandine Kriegel (Plon, 1998), page 128 :

"L'idée d'homme n'acquiert sa consistance que dans le cadre du monothéisme qui conçoit l'humanité tout entière comme une réalité unique créée par le même Dieu, sans différence de nature entre les nations."

Personnellement, étant agnostique, je me suis tout naturellement débarrassé du « cadre du monothéisme », de la « réalité unique », de l’absence de « différence de nature entre les nations » et, par voie de conséquence, de « l’idée d’homme » en tant qu'élément d'une chimérique humanité.

Ce n’est qu’à ce prix-là qu’on peut s’estimer libéré de tout asservissement à la pensée religieuse. Et c’est tout le mal que je vous souhaite :o)

Écrit par : Scipion | 15/08/2010

Je trouve dommage que les responsables du blog honni par vous n'aient pas accepté de publier leur message chez vous plutôt que sur leur billet, aussi, je me permet de le poster chez vous au cas où il vous aurait échappé! J'espère qu'elles ne m'en tiendront pas rigueur. De toute façon, je vais leur écrire un mail pour les prévenir.

@ Mr. Souaille

Il serait vain de vous demander ainsi qu'à votre clique de journalistes ainsi qu'à tous ceux à qui vous donnez du "cher ami", d'être courtois. Ce n'est pas votre faute si on vous a inculqué le dénigrement de tous ceux qui ne sont pas nés dans la meilleure partie du monde ou tous ceux qui ne partagent pas votre vision du monde! Le sentiment de supériorité qui vous gonfle comme un ballon de baudruche vous aveugle à tel point que vous n'êtes même pas capable de voir autre chose que ce que vos préjugés vous dictent.

Pour en revenir au billet, je cite le Professeur Chems Eddine Chitour :

"En ce début du mois de Ramadhan, il nous plait de contribuer modestement par une série de contributions au débat spirituel"

Il a bien parlé de contribution modeste pour un débat spirituel! Il n'a pas asséné des vérités que je sache. Débattre c'est apporter des arguments pour ou contre de la manière la plus courtoise possible. Il est étonnant de constater que la courtoisie dans le débat n'est réservée qu'à vos petits copains.

Moi-même, je n'étais pas d'accord sur certains points de ce billet, et j'aurais souhaité en débattre avec des personnes intelligentes et polies. Ce professeur est un être humain qui ne détient pas la science infuse et qui peut se tromper comme tout le monde. Enfin non, pas comme tout le monde! Vous et vos copains ne vous trompez jamais. Vous êtes parfaits!

Nous vous prierons d'aller apprendre les bonnes manières - quoique à votre âge, il y a peu d'espoir, je le crains - avant de revenir nous voir. Contentez-vous en attendant de nous faire des pamphlets à votre sauce pour augmenter vos statistiques, car la concurrence est rude sur cette plateforme, qui s'est spécialisée dans l'incitation à la haine des musulmans sous couvert de la liberté d'expression!

PS : J'ai oublié de rajouter que concernant les reproches sur nos copié-collés, nous avions déjà apporté des explications sur ce choix. Nous ne reviendrons pas là-dessus!

Ecrit par : zakia | 14.08.2010

Écrit par : amiedesmusulmans | 15/08/2010

Mme l'Amie, je vais donc vous répondre, succinctement. Si j'en crois Zakia et Fatima, à partir du moment où l'on prend soin de dire qu'on s'exprime modestement, on peut se permettre de nier l'existence des gens, ou de formes de pensées toutes entières, qui par ailleurs sont celles qui se développent le plus rapidement aujourd'hui.
C'est très exactement ce que proclament les propos repris par ce soi-disant "modeste" et gentil scientifique, qui nient en réalité mon existence même en tant que personne humaine, parce que je n'éprouve pas les mêmes angoisses que lui.
En clair, cela signifie que ces dames, dont l'une avait choisi "franchise" pour pseudonyme, préfèrent écouter un homme poli, voire obséquieux, près à poignarder par derrière, plutôt que quelqu'un qui s'exprime franchement, mais en maniant l'ironie.
Quant aux copier-collés de nos deux consoeurs blogueuses, ils sont bien souvent repris du site canadien mondialisation.ca, qui sous couvert de contre-information s'est peu à peu transformé site de propagande. A la différence d'une plate-forme comme celle de la Tribune où toutes les opinions s'expriment, ce site canadien est devenue la bible de tout ce qui peut s'en prendre à l'ordre établi et à Israël. Je ne suis pas pro-israélien, très loin de là. Mais j'entends demeurer objectif, si ce mot à un sens
Je veux en effet pouvoir continuer de creuser la seule vraie question qui mérite d'être posée: A partir de quel moment, lorsqu'elle commence à s'écouler, la pâte d'un reblochon fait à coeur dégusté sur l'Equateur est-elle soumise à la force de Coriolis ? Selon si ce moment est T 0 ou T+1, je pense qu'en cherchant bien, un croyant devrait pouvoir y déceler la preuve de l'existence du créateur masqué.

Écrit par : Philippe Souaille | 15/08/2010

Je viens de jeter un rapide coup d'oeil sur tous les billets de ces dames, et je n'ai vu que quelques uns qui citent comme source "mondialisation.ca". Leur billets ont des sources différentes telles que le Monde Diplomatique, le Courrier International, le Temps, et bien d'autres. Il est très facile de vérifier ce que j'avance, cela prend juste un peu de temps. Je pense sérieusement que vos accusations sont sans fondements et qu'il est malhonnête d'accuser les gens comme vous faites! Cela n'est pas sérieux du tout et indigne d'une personne qui se prétend objective. Mais on est pas à une incohérence près!

Écrit par : amiedesmusulmans | 15/08/2010

Eh bien Mme l'Amie, vous avez du temps à perdre. Mais vous n'êtes pas très précises dans vos dénégations, tout en me traitant de malhonnête ! Alors soyons précis, voulez-vous ?
Contentons nous des dix derniers billets publiés, car je ne lis de loin pas tous leurs textes, que je préfère d'ailleurs appeler des copier-collés. Recopier c'est en effet apparemment tout ce qu'elles font. Remarquez, c'est honorable, s'il n'y avait pas eu de moines copistes au moyen-âge, nous ne serions certainement pas là à débattre aujourd'hui.
Sur ces 10 copiers-collés, donc, 4 étaient repris de Mondialisation.ca (ce qui me semble assez bien correspondre à ce ce que j'appelais "bien souvent") 1 de TarikRamadan.com, 1 du Monde, 1 du Courrier International, 1 du National qui est revue d'Abu Dabhi, 1 du cheik Boubakeur et la dernière une blague sur Staline qui avait déjà fait quelques fois le tour de la planète...
Non, franchement, Mme l'Amie, vous devriez éviter de venir les défendre sur mon blog, cela m'éviterait d'avoir à en parler.

Écrit par : Philippe Souaille | 15/08/2010

Chère amie C. tu es absolument touchante et adorable. Je n’ai pu lire tes commentaires que maintenant car j’étais légèrement débordée. Merci beaucoup pour ta défense ! Comme tu le sais, et s’il te plait ne nous en veux pas trop, nous sommes assez costauds («des » rire) pour nous défendre contre « des souailles ». Cela ne fait que quelques semaines que tu visites cette plateforme, donc tu ne sais pas encore qu’il y a des individus qui aiment régulièrement monter sur le ring de box et même se crêper le chignon comme des furies (je sais, cela ne se dit que pour les femmes, mais certains comportements m’incitent à faire ce genre de comparaison). Leurs attaques dévoilent leurs faiblesses et rien d’autre. Leur seul plaisir c’est dénigrer et encore dénigrer et toujours dénigrer ! Ce qui est triste, c’est qu’ils ne respectent pas ce qui est différents d’eux. La preuve, en ce moins sacré, ils ne sont même pas capables de nous laisser en paix. Si ce n’est pas triste ! Que Dieu leur pardonne leurs attaques gratuites et méchantes.



Merci aussi d’avoir précisé qu’on choisi différentes sources pour nos billets et ce, pour ne pas tomber dans certains pièges. C’était grotesque de la part de cet homme de nous accuser de puiser la totalité de nos billets chez « mondialisation.ca ». Il est tout à fait aisé pour n’importe quel débile mental de vérifier la totalité de nos billets, et je défie quiconque de démontrer la véracité de ses allégations! Il y a aussi nos copié-collés qui embêtent certains, mais comme on connaît parfaitement leur façon de penser et leur plaisir à dénigrer ceux qui ne font pas partie de leur monde, nous préférons laisser s’exprimer des personnes hautement qualifiées (bien plus que nous et ces soi-disant journalistes qui n’ont de la valeur que pour leur petits copains). Ceux qui ne sont pas contents sont priés de passer leur chemin !



Bien à toi et à +



PS : Ce message sera posté aussi chez nous

Écrit par : zakia | 15/08/2010

correction: de les vérifier.

"Non, franchement, Mme l'Amie, vous devriez éviter de venir les défendre sur mon blog, cela m'éviterait d'avoir à en parler."

c'est pour cette raison vous avez publié trois billets sur nous!!!

Écrit par : zakia | 15/08/2010

Zakia, vous mentez. Pour quelqu'un qui signait "La Franchise" à moins que ce ne soit votre consoeur, ce n'est pas joli-joli. J'ai écrit "bien souvent" et c'est le cas: 4 sur 10 ! Je n'ai jamais parlé de la totalité de vos copier-collés.
Par ailleurs le mois de Ramadan ne saurait être une excuse pour écrire des bêtises. J'écris lorsque je lis des choses qui me choquent, ou qui m'incriminent et que j'ai le temps de le faire. Ou que je prends le temps, plus que je ne le devrais. Ce qui fait que vous allez de nouveau avoir la paix quelques temps, car j'ai du boulot.
Bien à vous.

Écrit par : Philippe Souaille | 16/08/2010

Personne n'est à l'abri de commettre ou de dire des bêtises, vous y compris! Tout l'art consiste à le faire savoir de façon courtoise! D'un commun accord avec la Fatima alias La Franchise, on a décidé de ne plus jamais laisser de message sur certains blogs - dont le vôtre - et de ne plus lire leurs billets. Vous pouvez écrire tout le mal que vous pouvez sur l'Islam et les musulmans que cela nous serez complétement égale, mais nous ne vous permettons pas de nous attaquer personnellement comme vous en avez l'habitude (et il n'y a pas que nous!). Nous ne vous interdisons aucunement de critiquer nos billets, mais faites le sans insultes, sans condescendance et sans dénigrement, voilà ce qu'on attend d'un prétendu instruit!

Quant au temps, le mien est aussi précieux si ce 'est plus que le vôtre! Je n'ai pas cherché à le perdre vainement sur votre magnifique billet.

Au fait, je vais publier maintenant un billet sur astrophysicien, directeur de recherches au CNRS, directeur de l’observatoire de Lyon, spécialiste de la formation des galaxies! Encore un parfait crétin qui ne vous arrive pas à la cheville et que vous pouvez toujours essayer de démolir!

Ce message sera publié chez nous à tout hasard! Cordiales salutations quand même!

Écrit par : zakia | 16/08/2010

Mais Zakia, lorsque l'on me signale mes erreurs, je les accepte et les reconnait bien volontiers. Vous de votre côté continuer à mentir effrontément, même le nez dedans ! Je n'ai jamais dit du mal de l'Islam et des musulmans en général et j'ai bien au contraire depuis plus de 25 ans pris la défense publiquement de cette religion et des gens qui sont nés dans cette croyance, généralement indépendamment de leur volonté d'ailleurs :-)
J'ai par contre beaucoup de mal avec les intégristes de tous poils, les musulmans comme les autres, et de manière générale avec ceux ou celles qui sont tellement persuadés de détenir la vérité révélée, qu'ils modifieraient volontiers mon mode de vie pour complaire aux leurs.

Écrit par : Philippe Souaille | 16/08/2010

Quelle naïveté chez vous, Philippe, me suis-je d'abord dit, de vous laisser encore piéger en essayant de dialoguer avec les dames en question. Et sur leur propre blog en plus! Puis je me suis repris et j'ai remplacé "naïveté" par "courage", mot auquel on pourrait accoler "intellectuel" et "citoyen". Peu de blogueurs ont encore, semble-t-il, le assez d'énergie pour se lancer dans des échanges sans fin qui ont marqué un temps de l'histoire de blogs de la Tribune, une fois qu'ils se sont rendus compte qu'ils ne faisaient que nourrir et encourager involontairement le stratagème et les tactiques appliquées pour disséminer le message d'un Islam rétrograde qui de plus emprunte aux sources les plus douteuses (Guiton par exemple) de notre propre tradition et culture de quoi s'en faire le fossoyeur. Le blog de Sami Aldeeb est pratiquement le seul à fournir encore une information fiable sur l'histoire et les sujets concomitants de l'Islam et les autres religions dits "du livre". Aussi est-il très mal vu par les consoeurs et leurs inspirateurs.
A part cela, je vous remercie de continuer à nous informer sur les événements politiques de la Colombie en particulier et de commenter les phénomènes économiques qui nous touchent tous en essayant de prendre une voie moyenne plutôt que céder aux démons des extrémismes.

Écrit par : Mère-Grand | 16/08/2010

Bonsoir, Vous-même, qui avez voyagé, et vos commentateurs habituels pourraient-ils répondre aux questions suivantes :

Je ne souhaite pas gâcher le Ramadan des Musulmans établis en Suisse, mais j'ai posé en vain les questions suivantes sur le blog de Monsieur Hani Ramadan, qui a préféré ne pas les publier :

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2010/08/27/le-vol-des-terres-pale...

=> Le ramadan est mentionné aux versets 2:183 à 2:194 de la sourate « La Vache » :

2:185 « …Dieu veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur de Dieu pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants !… »

=> Hélas, ce verset tolérant pour ceux qui rompent la prescription, est suivi par des versets plus radicaux :

2:190 « Combattez dans le sentier de Dieu ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas.
Certes, Dieu n’aime pas les transgresseurs !

2:191 Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés :
l’association est plus grave que le meurtre.
Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus.
S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

2:192 S’ils cessent, Dieu est, certes, Pardonneur et Miséricordieux.

2:193 Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Dieu seul.
S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes.

2:194 Le Mois sacré pour le mois sacré !
- Le talion s’applique à toutes choses sacrées -.
Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale.
Et craignez Dieu. Et sachez que Dieu est avec les pieux. »

Source : Traduction du roi Fahad d’Arabie
http://www.qurancomplex.org/Quran/Targama/Targama.asp?L=frn&Page=30

=> Qui peut expliquer l’insertion de ces 4 versets meurtriers à propos du ramadan ?

Transgresser (en rompant le jeûne), c’est combattre, c’est chasser ?

L’association, c’est plus grave que le meurtre ?

Il faut savoir que pour les Musulmans, l’association est celle des Chrétiens qui associent à Dieu Jésus comme « fils » de Dieu.

Les Musulmans auraient ainsi l’ordre de combattre, jusqu’à leur élimination ces « associateurs ».

Et même ceux qui cesseraient de se défendre, car il suffirait de les étiqueter « injustes » !

=> Pour être capable de réciter de tels versets « par cœur », il faut avoir le cœur bien accroché !

Je vous souhaite à tous bon appétit...

Écrit par : gugus | 31/08/2010

Les commentaires sont fermés.