16/08/2010

La main invisible est-elle socialiste ?

Les statistiques tendent à le démontrer: lorsqu'un trop petit nombre de trop grosses fortunes accaparent une trop grande part de la richesse nationale aux Etats-Unis, qui comme ont le sait sont le moteur de l'économie globale, cela déclenche une crise mondiale. C'est notamment le cas lorsque le 1% le plus riche détient 20% de la richesse ou (les deux courbes évoluant en parrallèle) que le 1 pour mille accapare 8% de cette même richesse... Ce phénomène a été observé à deux reprises dans l'histoire, en 1929 et en 2007...

L'extrait à ce sujet de mon dernier film, "Le secret des Dieux", visible sur youtube et daily motion, avec quelques autres, et disponible dès à prsent en DVD en Suisse. Il est sous-titré en six langues.

http://www.youtube.com/watch?v=_LA8JbIDmw0

Commentaires

Très instructif! A voir en effet. J'ai profité de cette note pour introduire quelques éléments dans ton blog. Dans la colonne de droite j'ai insérer un widget qui donne accès directement au blog des blogs Tribune où l'on trouve la sélection quotidienne des bons blogs et tout plein de bonnes pratiques. En outre comment insérer une vidéo. Il suffit de suivre la marche à suivre ici: http://webzine.blog.tdg.ch/archive/2009/05/12/inserer-une-video.html . Ce que je me suis permis de faire pour ainsi visualiser ton film directement sans quitter ton blog.
Au plaisir de te lire régulièrement et bonne fin d'été (il paraît qu'il n'est pas fini)

Écrit par : JF Mabut | 16/08/2010

"Les statistiques tendent à le démontrer:[...]Ce phénomène a été observé à deux reprises dans l'histoire"

Wouah ! Ca s'est produit que deux fois mais quand même donc les statistiques "tendent" à le démontrer. Dites-moi, on n'a pas suivis les mêmes cours de statistiques.

Écrit par : Djinius | 16/08/2010

Mais Djinius, si vous n'y voyez aucune corrélation, c'est votre droit le plus strict. Sauf que statistiquement, c'est du 100 % vu qu'à chaque fois que le 1% le plus riche a monopolisé 20% de la richesse, il y a eu crise mondiale :-)
D'accord, l'échantillon de référence est un peu mince... Mais bon au rythme de deux par siècle, on manque tout simplement de recul... Cela invalide-t-il pour autant le constat ?

Écrit par : Philippe Souaille | 16/08/2010

Les commentaires sont fermés.