07/04/2011

Les dangers de l'ethno-fascisme ivoirien

Pourquoi Paris et l'ONU interviennent-ils en Côte d'Ivoire, alors qu'au Gabon et au Togo, le fils a remplacé le père ? C'est la question posée par un musicien de mes amis, très lié à la Côte d'Ivoire, ou plus précisément à Abidjan. Je ne suis ni Paris ni l'ONU, mais je crois pouvoir y répondre.

1) L'économie a horreur de l'instabilité.  Et les populations concernées aussi, qui sont les premières à en souffrir.

2) Le principe d'une élection, c'est que le vainqueur emporte le morceau. Même s'il est le fils de son père.

3) Elu pour 5 ans dans des conditions douteuses, ses vrais adversaires n'ayant pas eu le droit de se présenter, Gbagbo s'est maintenu 11 ans au pouvoir sans élections. Et lorsqu'enfin elles ont lieu, il en conteste le résultat.

4) Les contestations d'élections sont légion en Afrique et nombreuses partout dans le monde. Mais des pays où l'opposition prétendument minoritaire, s'empare en quelques jours de 98% du pays (comme elle l'aurait déjà fait il y a 9 ans, si la France n'était pas intervenue), il n'y en a pas d'autre.

5) Les régimes du fils Gnassingbe et du fils Bongo sont ce qu'ils sont, mais à aucun moment ils n'ont agi en régimes ethno-fascistes, ou religieux intégristes, dressant une partie de leur population contre l'autre. Contrairement à Gbagbo, qui depuis le début, joue les chrétiens contre les musulmans et s'appuie sur de "jeunes patriotes" fanatisés. Au point d'être aujourd'hui défendu par l'UDC, le Front National et l'extrême-droite sionniste. A l'inverse, Gnassingbe, au Togo, comme son père, s'entoure des meilleurs conseillers, du nord comme du sud et seule sa garde personnelle est de son ethnie, kabyaise ou losso. Les économistes, les préfets, les ministres, les hauts fonctionnaires sont soigneusement choisis pour que tout le pays soit représenté. Indépendamment de l'ethnie ou de la religion. Idem au Gabon où c'est plus simple sur le plan religieux, les musulmans y étant rares. Mais le Gabon, riche comparé au reste de l'Afrique, finance par exemple les études à l'étranger de ses ressortissants, en échange de contrats garantissant leur retour au pays. Indépendamment de leur ethnie ou de leur foi.

6) Je n'ai été qu'une fois à Abidjan sous Gbagbo, à l'été 2008. Tout l'encadrement de la filière cacao, source de la richesse du pays, croupissait en prison. Des dizaines de personnes. Sans motif. Au bout de trois mois d'emprisonnement, les journaux relataient que le procureur chargé du dossier commençait à désespérer d'attendre de la Présidence un motif à l'incarcération des prévenus, mais n'osait évidemment pas les libérer... Dans le même temps, un comptable franco-ivoirien sans histoire croupissait lui aussi en prison depuis près d'une année. Son seul tort? Avoir loué sa voiture, comme cela se fait en Afrique, à un couple de journalistes français expulsés pour avoir mené une enquête sur des sujets sensibles. Il ne connaissait pas les journalistes en question, n'avait d'autre lien avec eux que ce rapport commercial. Mais allez expliquer cela à un geôlier  ?  Alors quand un avocat de l'UDC genevoise, propre sur lui, vient parler de respect de la légalité ivoirienne, telle que définie par Gbagbo, contre les avis de tous les observateurs internationaux, je me marre...

7) Présenter Ouattara comme un instrument de l'intégrisme islamique est du très grand délire. Sa femme est une pied-noire française qui n'est pas convertie à l'islam. Il a fait le plus clair de sa carrière dans la fonction internationale. Construire un pays sur la haine et le rejet ne mène à rien, si ce n'est à l'affrontement. C'est une loi universelle. En même temps, il y a forcément des tensions entre les différentes parties d'une société. Outre la désignation de chefs communs, l'élection a aussi pour but de permettre l'expression de ces tensions en un temps donné, dans un champ clôt, en canalisant les énergies libérées. Pour cela, il faut respecter les règles du jeu. Admettre donc que l'on puisse perdre et passer son tour jusqu'à la prochaine fois.

Commentaires

Juste une question : "quand un avocat de l'UDC genevoise, propre sur lui, vient parler de respect de la légalité ivoirienne" suffit-il parler de soutien de l'UDC ? Cela m'ennuie d'une fois de plus "défendre" ce parti mais j'ai l'impression qu'écrire ceci est abusif : "Au point d'être aujourd'hui défendu par l'UDC, le Front National et l'extrême-droite sionniste". On suppose que le FN veut faire feu de tout bois contre Sarkozy, que l'extrême-droite sioniste reproche à Ouattara d'être musulman, mais l'UDC ???
Dans la défense de Gbagbo, merci de ne pas oublier Jean Ziegler, Roland Dumas, Jacques Vergès et probablement toute la gauche française...

Écrit par : Géo | 07/04/2011

"Toute la gauche", non, une petite partie seulement. Dont un paquet d'avocats payés pour ça, mais largement discrédités depuis des lustres comme Dumas et Vergès. Pour ce qui est de l'UDC, j'ignore les positions nationales de ce parti sur le sujet. Ce que je sais, c'est que Me Pierre Scherb, avocat et constituant de ce parti tient ici même, à la Tribune de Genève, un blog qui depuis des mois, presque quotidiennement, relaie sans les démentir les pires messages de la propagande ivoirienne. Au point qu'il est devenu un point de ralliement des pro-Gbagbo genevois.
A cela, je ne vois que deux raisons possibles:
Soit il est payé pour, ce qui ne serait pas impossible, Genève étant une place importante dans la stratégie de communication internationale de Gbagbo...
Soit il le fait par conviction politique, par solidarité anti-musulmane et par détestation de l'ONU.
Au-delà de cela, force est de reconnaître des similitudes dans le comportement des partis basés sur la haine du voisin, que ce soit en Suisse ou en Côte d'Ivoire.
Quant à l'épouse française née en Algérie de M. Ouattara, on me fait remarquer que loin d'être convertie à l'islam, elle est juive sépharade. Le couple n'ayant jamais été marié à Neuilly par Sarkozy (contrairement à ce que prétend la propagande Gbagboiste), mais par un simple adjoint de la mairie du XVIème arrondissement où s'est déroulé la cérémonie, le 24 août 1991. Sarkozy n'étant ni présent, ni invité.

Écrit par : Philippe Souaille | 07/04/2011

Merci. Je suis par ailleurs content d'apprendre que l'avocat en question n'est pas Yves Nidegger, ce que je m'imaginais évidemment.

Écrit par : Géo | 07/04/2011

l'Islamophobie quasi hystérique de nombreux blogueurs d'extrême - droite qu'ils soient avocats, commerçants, agents de sécurité, membres de ou non de l'UDC explique peut-être ces étranges alliances ce respect de la "légalité" à géométrie variable.
Petit point insolite pourriez-vous éclairer ma lanterne? aucun membre MCG n'est dans cet aréopage de commentateurs éclairés, sans soucis mais avec Soufi dans l'environnement directorial ceçi explique-t-il cela?

Écrit par : briand | 07/04/2011

Très facile de vous répondre, briand. Lisez le dernier billet de Jean-François Cuénod.
Je ne crois pour ma part pas du tout à l'islamophobie comme seul moteur de cette défense hystérique du fasciste Gbagbo : l'Internationale socialiste.
Vous savez, briand, entre l'ADN d'un fasciste et celui d'un socialiste, la différence est infinitésimale : parti unique, totalitarisme, élitisme, mépris des masses, un seul chef, une seule idéologie (aujourd'hui, la political correctness), etc...
Pol Pot, il est de gauche ou il est fasciste ?

Écrit par : Géo | 07/04/2011

Je dois vous avouer une chose : j'attendais depuis un petit moment que vous dénonciez les délires de cet avocat car vous connaissez beaucoup mieux l'Afrique que lui. Merci pour toutes ces clarifications.

Écrit par : zakia | 07/04/2011

Géo, vous ne pouvez pas dire ça. Les partis communistes qui sont responsables des massacres dont vous parlez ont tous fait scission d'avec les partis socialistes il y a près d'un siècle, parce que les socialistes entendaient respecter le multipartisme et la démocratie.
Par ailleurs, même si au nombre de morts ils se tirent une bourre infernale, les fascistes s'en prennent à des ennemis identifiés sur des bases ethniques, éventuellement religieuses. Les communistes choisissent leur ennemi selon l'épaisseur de son portefeuille. L'un comme l'autre sont détestables, mais si l'on veut comprendre les mécanismes politiques, faut pas confondre.

Écrit par : Philippe Souaille | 07/04/2011

Philippe Souaille@ alors abordez ma question : Pol Pot ?
En France, les socialistes sont pour la plupart des sociaux-démocrates. S'ils le disent au TJ du soir, ils n'auront plus jamais une voix.
Et franchement, la France profonde, je parierais que je la connais aussi bien que vous. J'ai travaillé pour la France, avec des Français. La majorité de mes amies sont des Françaises et j'y vais plusieurs fois par année.
Un proche très proche passionné d'histoire m'a fait remarquer que la France ne s'est jamais relevé de la Terreur. Cela a créé une haine de classe inextinguible. Vous avez déjà vu un patron français respecter ses ouvriers ? Vous avez déjà vu des ouvriers français travailler avec un esprit normal de collaboration avec la boîte ? Cela serait du collaborationnisme, voyons...
Les Français auraient dû régler leurs problèmes internes avant d'accueillir des millions et des millions de gens culturellement copmplétement inintégrables.
Dommage, c'est trop tard...

Écrit par : Géo | 07/04/2011

C'est de l'étiquetage un peu vain, mais bon; selon moi, Gbagbo bien que d'origine socialiste, est un fasciste. Il a clairement désigné un ennemi sur des bases ethnico-religieuses, tout en ménageant sa bourgeoisie nationale.
Pol Pot est communiste. Maoïste marxiste-léniniste pour être précis. Il a détruit systématiquement la bourgeoisie cambodgienne. Il a fait dans ses rizières, proportionnellement à la population de son pays, plus de morts qu'Hitler dans ses camps, mais cela n'en fait pas un fasciste. Le fascisme, historiquement, c'est autre chose, une mystification des masses populaires par des gens ayant en fait partie liée à leur bourgeoisie nationale. Le tout débouchant sur l'accaparement du pouvoir par la violence.

Écrit par : Philippe Souaille | 07/04/2011

@geo au niveau des inepties vous avez gagné une partie gratuite, et pour l'ADN j'ai passé presque 40ans de ma vie à travailler sur sa structure et ses fonctions je n'ai heureusement pas découvert les gènes du socialisme du fascisme ou de l'homosexualité ni de la délinquence .
Gardez vos leçons d'histoire pour les cafés du commerce de France et de Navarre.

Écrit par : briand | 07/04/2011

L'inénarrable Pierre Scherb mentionne dans son blog le soutien discret de Moscou à Gbagbo, ainsi que celui de l'Angola, connu depuis le début. La rumeur d'Abidjan prétend d'ailleurs qu'il y aurait une centaine de mercenaires angolais lourdement armés dans la résidence de Gbagbo. Mais Abidjan prétend tant de choses fausses, plus abracadabrantesques les unes que les autres...
Plus intéressant, la position russe a évidemment des arrières-pensées économiques: l'exploration des ressources pétrolières off-shore, au large de la Côte d'Ivoire, est menée conjointement par Vanco (USA) et Loukoïl (Russie). Cette dernière société a annoncé vouloir investir jusqu'à un milliard de dollars en Côte d'Ivoire, ces prochaines années.
Poutine, en arrivant au pouvoir, avait renégocié très durement tous les contrats des pétroliers étrangers en Russie. Ce qui permit à la Russie de devenir un acteur majeur du négoce international de l'énergie. Craindrait-il que Ouattara fasse de même avec les intérêts russes en CI, bradés par Gbagbo ?

Écrit par : Philippe Souaille | 08/04/2011

briand@ "et pour l'ADN j'ai passé presque 40ans de ma vie à travailler sur sa structure et ses fonctions je n'ai heureusement pas découvert les gènes du socialisme du fascisme ou de l'homosexualité ni de la délinquence"
Alors vous avez passé 40 ans de votre vie à mal travailler. Vous faites partie des idéologues qui veulent mettre la biologie à leur service, comme Lyssenko en URSS, les nazis et leur suprématie aryenne et ceux qui ont créé cette exposition parisienne qui a tourné en Suisse romande, "Tous parents, tous différents". Qui veulent nous faire croire qu'un papa papou et une maman papou peuvent enfanter d'un blond Viking aux yeux bleus. Et cela, alors que le génôme humain n'était pas encore décrypté.
Aujourd'hui, la plupart des scientifiques reconnaissent qu'on peut génétiquement différencier 5 races de l'espèce homo sapiens, comme on l'a toujours su. Ce n'est pas en niant les races qu'on combat le racisme...
Pour ma part, je n'ai aucun doute qu'on fera apparaître les anomalies génétiques qui font qu'un individu d'un sexe donné ne répond pas biologiquement correctement à sa prédestination sexuelle, ou a des tendances aux extrémismes politiques. Nous ne sommes peut-être pas que biochimie, mais presque. Récemment, on s'est aperçu que des individus que l'on avait traités contre des manques de dopamine étaient devenus subitement accros au sexe et aux jeux d'argent...
Mais tout cela, vous le savez aussi bien que moi. C'est la raison pour laquelle vous le cachez qui serait intéressante...

Écrit par : Géo | 09/04/2011

Eh Philippe on est dans la vraie vie !
Gbagbo le diable avec 100 mercenaires angolais pour le protéger contre le reste du monde?
Il faut juste aller sur facebook et autres réseaux sociaux pour comprendre que les medias racontent et relaient la propagande de la France.
La TDG cire des pompes de nos amis français en reprenant les dépêches AFP la TSR c'est encore pire, c'est qui qui fait les sujets diffusés chaque jour? il ne manque pas d'air celui-là. Quand il sera établi que les rebelles avec leurs gris-gis et leurs bonnets de clowns à clochettes ont bien commis les atrocités de Duékué et autres il conviendra de saluer les ivoiriens pour leur courage et leur détermination.

On va pas s'entendre ou se convaincre de quoi que ce soit. Je suis non-interventionniste et pacifiste (je me motive ces jours).
Laser

Écrit par : laser | 10/04/2011

Fred, ne t'inquiètes pas, je passe bien trop de temps sur FB et ailleurs, et je suis en contact régulier avec mes amis terrés chez eux à Abidjan (et ceux et celles qui se sont réfugiés en Europe), qui n'ont tous qu'une envie: que cela s'arrête. Le plus vite possible. Et franchement, le jusqu'auboutisme de Gbagbo n'est utile à personne et en tout cas pas à la Côte d'Ivoire.
Ce type n'a aucune pitié pour son pays. Il ne pense qu'à lui et à son destin personnel. Je suis impressionné par l'impact que peut avoir Gbagbo sur une grosse partie de l'intelligentsia noire, en tirant sur la corde "le méchant blanc m'embête". Et c'est très difficile d'aller contre ça. Au point que "les médias" comme tu dis, n'osent plus dire la vérité.
OK, il y a eu des massacres à Duékoué. Commis par des gens du nord. Le chiffre de corps retrouvés serait semble-il plus proche de 300 que de 800, qui était une évaluation sur oui-dire. Ces massacres faisaient suite à d'autres, au cours desquels quelques dizaines de gens du nord avaient été tué par des gens du sud. Qui entre parenthèse ont des grigris aussi, on peut en parler, j'ai fait quelques films dessus. Et en plus d'avoir des gris-gris, comme le Blé Goudé que tu as mis en lien ailleurs, ils ont le bras armé de dieu pour les sauver. Comme Clovis, roi des Francs en son temps... Il y a 15 siècles...
Et comme les alémaniques ont massacré 10 000 romands et savoyards bourguignons, à Morat, il y a 5 siècles, parce que les troupes du Duc de Bourgogne avaient pendu les 400 alémaniques laissés en garnison à Grandson après la prise de la ville.
Là où cela devient pathétique, c'est que depuis, on a trouvé d'autres corps calcinés. Les photos ignobles ont été immédiatement montrées sur les réseaux sociaux par les gbagbistes comme victimes des gens du Nord. Sauf que cette centaines de corps auraient été brûlés vivant, selon les ONG concernées, "par des mercenaires libériens"... Or qui emploie des mercenaires libériens ? Gbagbo. Pas Ouattara. Mais cela personne ne le précise, et les Gbabistes continuent de pratiquer l'amalgame, et "les médias" relaient une info fausse qui attribue insidieusement des victimes des Gbagbistes aux gens du nord.
Une chose est certaine, ni Ouattara ni Gbagbo ne sont des saints. Et c'est toute la Côte d'Ivoire qui souffre de ce combat entre deux caïmans. Mais l'intérêt du pays est que ça s'arrête. Le plus tôt sera le mieux. Gbagbo n'a aucun moyen de contrôler l'ensemble de la Côte d'Ivoire et durant ses dix années au pouvoir, il n'a strictement rien fait, hormis servir des prébendes à ses potes, dont effectivement, un certain nombre d'artistes. Ce n'est après tout que l'éternelle continuation de la tradition griotte: on louange le prince qui nous donne à manger. Ouattara n'a pas fait grand chose dans le nord non plus. Mais il n'avait pas les ressources du cacao à disposition. Et là, il va être sous la loupe de la communauté internationale. En plus, sa seule chance de rétablir la paix est de faire avancer le sort des plus démunis. Dans le nord et surtout à Abidjan. A Abidjan d'abord. Dans le nord, il a un peu de temps.
Moi je dis, laissons-le essayer de faire ses preuves. Et si Gbagbo veut se préserver une chance, pour lui ou les siens, de revenir au plan national ou comme lord-maire d'Abidjan, il faut qu'il baisse les armes.

Écrit par : Philippe Souaille | 10/04/2011

D'après l'ambassadeur de Suisse, ancien du CICR dans la région, les massacres ont débuté depuis longtemps dans cette région, à la limite entre N et S. Les sudistes pro-Gbagbo ont brimé et massacré des années durant les gens de cette région. Je vous signale à tout hasard que les GI's qui ont découvert les camps d'extermination des nazis n'ont pas fait beaucoup de procès aux SS qu'ils ont pu capturer. Ils ont tous été fusillé séance tenante. A la libération de Paris, les gentils Parisiens ont fait mourir dans des conditions atroces tous les soldats allemands qu'ils ont pu trouver.

Extrait du 7/04 dans le blog Katutura de l'ineffable soeur indestructible Claire-Marie Jeannotat. Que l'on aime beaucoup...

Écrit par : Géo | 10/04/2011

Qui vous a dit que les musulmans sont rare au Gabon ? Certes moins nombreux qu'en côte d'ivoire mais le Gabon est en pleine islamisation d'une part par la croissance de conversion et la hausse d'immigré reconnus comme gabonais a part en tiers ces le cas des Haoussa au nord du gabon sans oublié l'appartenance religieuse a la quelle fait partie ALI bongo .IL ya plus de 250 mosquée dans un pays qui ne compte que 1.5 millions d'habitants a cela s'ajoute les rivalité ethnique les fang qui sont considérés comme les bête noirs des autres peuples semble aspiré a une certaines révolution qui risquerait de conduire dans le futurs a une partition du pays

Écrit par : m'ossiani | 16/04/2011

Les commentaires sont fermés.