15/05/2011

La Malédiction Dominique

Je suis en train de lire "La Malédiction d'Edgar", de Marc Dugain, biographie certes romancée mais passionnante de celui qui fut durant un demi-siècle le patron du FBI. Copain de la mafia, responsable de la chasse aux sorcières, homosexuel honteux et auteur de passablement de mauvais coups en tous genres. L'une de ses spécialités étant la descente en flammes d'hommes politiques opportunément mis en relation avec de jeunes et séduisantes personnes, de sexe et de formes adaptés aux goûts du politicien visé.

Le fin du fin, dans ce genre "d'affaire", c'est de faire vraisemblable. Et dans le cas qui occupe toutes les gazettes francophones aujourd'hui, et probablablement toutes les gazettes du monde demain, l'affaire est pour le moins surprenante, mais pas inconcevable. DSK ayant la réputation de draguer tout ce qui bouge, il est puni par là où il a pêché. Mission accomplie. Même s'il est finalement innocenté, même si gai tapant il y eut et si cela peut-être prouvé, les délais de la justice sont tels qu'il est quasi impossible que cela soit à temps pour les primaires socialistes, la date butoir étant en principe fin juin.

Finie donc, la présidentielle, avec en prime l'enthousiasmante perspective pour DSK de passer quelques temps dans les geôles étasuniennes, au moins jusqu'à ce que la caution soit fixée et payée. Il reste qu'entre draguer tout ce qui bouge et une tentative de viol, il y a une marge, même en tenant compte de l'impact du Politically Correct aux Etats-Unis. Qu'un dragueur patenté ait des pulsions envers une supposée accorte femme de ménage est une chose, qu'il lui saute dessus, la contraigne et la tire d'une pièce à l'autre etc... en est une autre. A priori, un type comme DSK aime avant tout être aimé. Même petit, gros et plus très jeune, il est d'abord fier de sa virilité. Qu'il ait envie de la montrer et qu'il s'attende à ce qu'une jeune femme tombe à genoux devant, oui. C'est là son problème. A priori pas celui d'être en manque au point de commettre un viol.

Qu'un sexagénaire ventripotent de petite taille, occupé toute la journée à discuter le bout de gras, soit de même physiquement capable de contraindre une jeune femme de 32 ans, ayant une activité physique professionnelle toute la journée, en la trainant d'une pièce à l'autre etc... est également étonnant. Que la suite du patron du FMI ne bénéficie d'aucune protection rapprochée surprend. Qu'aucun clignotant "STOP" ne se soit allumé dans la tête d'un homme réputé supérieurement intelligent, victime depuis quelques jours de plusieurs coups bas l'est plus encore... Sans compter sa précédente affaire avec une économiste hongroise qui aurait tout de même du lui servir de leçon.

Que la jeune femme soit restée dans la pièce, sans chercher d'abord à la quitter, pendant que DSK la traversait à poil, alors que normalement elle aurait du sortir immédiatement et au plus vite, en s'excusant platement pour être rentrée dans une suite occupée, c'est bizarre. Et cela ne correspond absolument pas à l'attitude que l'on est en droit d'attendre du personnel d'un 5 étoiles, à priori formé à ce genre de situation.

Bref, bien des choses étonnent, dans cette affaire, mais bien sûr aussi, DSK peut avoir été le jouet de ses démons de 01pm (locale) et la jeune femme, d'abord hésitante, tardant à réagir, être de bonne foi... Ce n'est pas impossible. Ce qui est certain, c'est que DSK ne sera jamais président de la République. Et que j'en connais un qui doit exulter, ce matin.

Commentaires

Comment? Un complot aux States? I-n-i-m-a-g-i-n-a-b-l-e-! I-m-p-o-s-s-i-b-l-e-!
Comment? Le présomption d'innocence aux States? I-n-i-m-a-g-i-n-a-b-l-e-! I-m-p-o-s-s-i-b-l-e-! (cf. un non-événement récent)

Voici des commentaires intéressants!

Complot :

"Les faits. Une femme de chambre rentre dans la suite d'un client VIP. Elle veut "faire la chambre" AVANT (?) que le client ait effectué son check out. Sachant que DSK a un vol a 16h40, la direction sait donc que son départ est imminent mais autorise la femme de chambre a faire la chambre. Elle se fait agresser, sort de la chambre, elle prévient la sécurité. Malgré cela le client a encore largement le temps de s'habiller, finir sa valise et sortir. Le Sofitel a du souci a se faire !"

Pas complot :

"DSK présidentiable était une création de Sarkozy. A la précédente primaire contre Royal et Fabius il était arrivé bon dernier. En le proposant à la tête du FMI Sarkozy savait qu'il en faisait son adversaire pour 2012 sans même avoir besoin de sondages complaisants pendant la précampagne comme pour Royal. Les benêts du PS s’apprêtaient à foncer dans le piège, les révélations sur sa vie privée devant sortir après la primaire triomphale. Cette affaire est finalement un coup dur pour Sarkozy."

C'est là :

http://www.lemonde.fr/politique/reactions/2011/05/15/dsk-garde-a-vue-a-new-york-apres-une-plainte-pour-agression-sexuelle_1522325_823448.html

En attendant, rien de tel que de se faire un petit plaisir avec cette piqûre de rappel:

http://www.dailymotion.com/video/x8fwgj_stephane-guillon-a-propos-de-domini_fun

Personnellement je n'aime pas un personnage qui manque d'humour :

http://www.dailymotion.com/video/x8ege6_dominique-strausskahn-france-inter_news

Écrit par : Johann | 15/05/2011

Mon petit doigt me dit que c'est un complot ourdi afin d'éloigner un candidat un peu trop sérieux. Mais comme on ne peut pas pas se fier aux petits doigts, attendons donc le fin mot de cette histoire!

En aparté, un homme comme lui, bien qu'il soit un peu défraichi, n'a pas besoin de courir après les femmes, d'autant plus qu'il en a une très séduisante. Et à supposer qu'il veuille la tromper, des hommes de sa classe et dans sa position font plutôt appel à des call girls, non?

Écrit par : zakia | 15/05/2011

"des hommes de sa classe"
Sous-entendu "sociale" je présume ;-)

Écrit par : Mère-Grand | 15/05/2011

M. Souaille perd un soutien pour son utopie :

http://www.youtube.com/watch?v=6BgrmYjqLk0&feature=related

A part ça cette affaire est une excellente nouvelle pour le ps. Certains avaient déjà promis de sortir des affaires sur le monsieur, certainement au meilleur moment, c'est-à-dire peu avant l'élection présidentielle une fois le candidat ps connu.

Écrit par : Johann | 16/05/2011

C'est un fait Johann, et c'est certainement ce qui me chagrine le plus dans cette histoire. DSK faisait partie de ceux qui ont compris les tenants et les aboutissants de la gouvernance mondiale et se battent pour l'établir. J'aurais bien aimé voir ce qu'un homme aussi convaincu et informé que lui des mécanismes internationaux pouvait réussir à faire dans ce domaine, à la tête d'un Etat comme la France.
Dans l'immédiat, et dans les négociations en cours, l'Union Européenne et la Grèce perdent en lui un homme de valeur, un pragmatique au fait des réalités et néanmoins attentif au sort des gens, au niveau global en tout cas. Au niveau individuel, c'est moins sûr. Bien des grands hommes étaient de fieffés gredins dans leur vie privée. Par goût ou par inadvertance. Au minimum DSK a, par son attitude habituelle, crédibilisé la catastrophe qui aujourd'hui lui tombe dessus. De cela au moins, il est coupable. Pour le reste, wait & see.

Écrit par : Philippe Souaille | 16/05/2011

Coupable ou non. DSK est grillé pour la présidentielle 2012 et certainement pour sa place au FMI.

On peut-être blanchi juridiquement dans une affaire de moeurs; mais on ne l'est jamais vraiment par l'opinion publique.

C'est triste, mais c'est comme ça.

D.J

Écrit par : D.J | 16/05/2011

Question gouvernance mondiale: Avant d'en faire une; DSK doit revoir ses notes de frais payés sur le dos des modestes.

http://gsorman.typepad.com/guy_sorman/2011/05/dsk-et-largent-des-autres.html

D.J

Écrit par : D.J | 16/05/2011

Mais qui veut d'une gouvernance mondiale? Certainement pas les States! Ou alors à leur manière, par la force. Il ne représentent que moins de 5% de l'humanité.

Écrit par : Johann | 16/05/2011

Les commentaires sont fermés.