26/08/2011

Quand Me Poggia "oublie" de vérifier ses informations... Et persévère, ce qui n'est ni chrétien ni musulman

Auto-proclamé ennemi N°1 du CEVA et protecteur atittré des intérêts mal compris de Champel, Me Poggia a récemment publié un blog à partir d'une affiche vantant les mérites du nouveau bus TANGO de la région annemassienne. L'affiche, forcément réductrice (mais tout de même nettement moins que celles du MCG) s'intégre dans une campagne de communication globale et vante l'un des aspects du nouveau bus: les avantages qu'en tireront les habitants du coeur de l'agglo annemassienne, le bus reliant entre eux les réseaux ferrés existant et futurs, CEVA et nouveau tram.

Me Poggia en tire des conclusions hâtives et fausses, mais qui l'arrangent et arrangent sa propagande, lui permettant de tirer à boulets rouges sur le CEVA, les frontaliers et l'agglo franco-valdo-genevoise. En résumé, il prétend que ce nouveau bus ne fait rien pour améliorer la captation des pendulaires automobiles. Ce qui est faux. Il suffit de se rendre sur la page Internet d'Annemasse agglo pour se rendre compte que TANGO reliera le carrefour des chasseurs (au-dessus de l'aérodrôme, aux limites de l'agglo, à la jonction entre la Route de Thonon et la Voie Rapide vers Findrol et l'autoroute) et le Lycée Jean-Monnet, à une autre extrémité de l'agglo, sur d'autres axes routiers importants, précisément à proximité immédiate des futurs P+R. Qui seront ainsi reliés directement au CEVA et au futur tram d'Annemasse.

Je lui ai fait remarquer son erreur, ironiquement, certes, mais gentiment, avec un lien vers la page en question ici, où figure un plan très explicite (tout à droite, cliquer dessus pour le faire grossir). J'ai été immédiatement censuré. Sauf qu'il ne s'agit pas ici d'éliminer une opinion qui vous déplait, mais bel et bien de détournement de la vérité, de bloquage de l'information et de dissimulation de preuves. C'est grave de la part d'un avocat qui se présente aujourd'hui comme défenseur de la veuve, de l'orphelin et de la justice juste...

La juxtaposition de deux phrases, dans le trailer de la 2ème partie (contemporaine) de mon film Genevois Pluriels (sortie cet automne) me laissait mal à l'aise. En le regardant ici, vous comprendrez laquelle. De ce fait, je n'avais pas encore validé ce travail, excellent par ailleurs en tant que trailer, destiné par définition à attirer l'attention. On y parle de mensonge, mais la phrase ne se rapporte en réalité pas à celle qui précède, prononcée par un élu MCG, Thierry Cerutti. Celui-ci, en bon flic honnête, s'étant montré au contraire plutôt franc dans l'évaluation des  comportements de son parti. Mais l'attitude de Me Poggia, N°2 du parti, m'a convaincu qu'il n'y avait rien de mensonger à traiter le MCG de menteurs. Et j'ai donc validé le trailer.

J'en profite pour vous mettre aussi le lien, ici, pour la première partie, historique, de "Genevois Pluriels" film sur la région. Qui permet accessoirement de bien comprendre ce qu'est un trailer: une compilation d'extraits, condensés sur une minute ou deux, apparemment sans queue ni tête, destinés à donner envie d'en voir davantage. De la pub.

Commentaires

"Intérêts mal compris de Champel", cela signifie qu'un certain nombre d'habitants de ce beau quartier sont persuadés que l'arrivée du CEVA aura une mauvaise influence sur leur patrimoine. Crainte exploitée par Me Poggia pour servir ses intérêts politiques. En réalité, c'est tout le contraire. A moyen terme, le fait d'être relié directement à un moyen de transport efficace ne peut qu'augmenter la valeur de leur bien. Et plus il y aura de restrictions à la circulation automobile et d'embouteillages, plus cela sera le cas.
Quant à la faune censée être amenée par le CEVA, c'est du pu fantasme. Si l'on prend le cas des RER parisien, qui desservent des quartiers bien pires que les pires quartiers d'Annemasse mais aussi les plus beaux quartiers parisiens, cela n'a aucune incidence. Les bandes de loubards descendent certes aux Halles ou dans les coins où il y a de l'animation, mais pas dans les quartiers résidentiels où ils n'ont rien à faire et pas d'endroits où traîner. Quant aux vrais malandrins, ils se déplacent rarement en transports publics, assez peu pratiques pour embarquer du butin...

Écrit par : Philippe Souaille | 26/08/2011

Très franchement, je suis impatient de voir votre film. À suivre la bande-annonce, on dirait le "remake" d'un bon vieux film soviétique. L'aglo, le CEVA, la croissance incontrôlée, c'est le bien, la vérité. Les autres, c'est le mal, le mensonge, une bande de vilains sans foi ni loi voulant nuire gratuitement au discours officiel, par pure méchanceté !

Écrit par : Urs Anker | 26/08/2011

Monsieur Souaille, vous censurer serait vous faire honneur. Vérifiez vos accusations avant de me traiter de menteur (http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2011/08/24/5c9950657d642ef17419afcd469b762e.html#comments). Vos critiques sont donc en ligne un jour avant que vous ne postiez votre message pour vous plaindre du contraire…Il est vrai que la liberté d’expression sert, pour ceux qui n’ont rien à dire, à se plaindre d’en être privés.
En ce qui concerne le bus Tango, vous m’expliquerez où se trouvent les P+R qui devront recevoir les pendulaires qui sont censés monter dans ce bus, dans le tram, ou dans le CEVA. (http://www.annemasse-agglo.fr/grandes-actions-projets/deplacements/tango-du-rythme-dans-lagglo/). Mais je renonce à tenter de vous convaincre, le CEVA est pour vous une profession de foi.
En réalité, tout comme Pierre Weiss, dont vous semblez être le soutien de campagne, l’a fait récemment, (http://pierreweiss.blog.tdg.ch/archive/2011/08/22/m-poggia-entre-peche-par-omission-et-mensonge-ehonte.html) votre mot n’est qu’un prétexte cousu de fil blanc pour aborder un sujet qui susciterait chez tout libéral honnête (il y en a), un immédiat et légitime courroux : l’utilisation de la religion d’un candidat, espérant manifestement que l’islamophobie ambiante, que vous conspuez officiellement, mais que vous soutenez sans doute dans le secret des urnes, puisse vous être favorable. Cela est tout simplement honteux. Si vous agissiez de la sorte à l’égard d’un candidat de religion juive, vous feriez immédiatement, et à juste titre, l’objet d’une plainte pénale. Dans les années sombres de l’Europe d’autres que vous l’ont fait. Souvenez-vous, et dites à Pierre Weiss de s’en souvenir.
Mes convictions religieuses, et celles de tout candidat, font l’objet de la vie privée lorsqu’elles n’influent pas sur ses actions politiques. Etes-vous d’un avis contraire ? A part le CEVA, quels sont mes combats que vous réprouvez ? Je pense que vous valez mieux que ce rôle de faire valoir que l’on vous fait jouer. Laissez les petits esprits se salir les mains eux-mêmes en utilisant des procédés qui ne font que démasquer leur vraie personnalité.

Écrit par : mauro poggia | 26/08/2011

Les deux trailers sont excellents !
Félicitations !

J'espère assister à la première !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 26/08/2011

Cher M. Poggia, vous êtes un menteur. J'ai attendu 24 heures avant d'intervenir sur mon propre blog, afin de vous laisser le temps de publier mes propos. Ce qui n'a pas été fait. Tout au contraire, vous avez autorisé la publication du commentaire de Damataire, qui vous tresse des couronnes, écrit et posté après le mien. Mais pas le mien. Les dates et l'ordre de ces commentaires sont en effet ceux de leur écriture et non de leur publication, vous le savez très bien.
Ensuite seulement, après avoir vu mon blog, vous avez cru habile de publier mon apostrophe, mais un peu tard...
Concernant les P+R de Tango, je croyais qu'il fallait savoir lire pour devenir avocat. Vous me mettez un doute là. A moins que vous ne connaissiez point la définition du mot "futurs" qui figure à côté des P+R que je mentionne.
Pour le reste, je note que vous attachez beaucoup d'importance à un adjectif du titre qui ne mentionne nullement votre conversion à l'Islam. Due à des motifs matrimoniaux si j'ai bien compris et qui ne regarde que vous, au demeurant, bien qu'elle explique cependant l'étonnant positionnement passé qui fit des vagues au sein du MCG, quant à la question des minarets. Elle a donc une influence sur votre action politique.
Mon texte a tellement d'autres motivations que ce mot que dans sa première version, il n'y était pas. Ce n'est qu'un jeu de mots sur votre persévérance dans l'erreur, rajouté après coup, un peu comme un private joke à votre égard, puisqu'à aucun moment je n'informe qui que ce soit de votre religion.
En fait, je trouve que pour un candidat, il est beaucoup plus grave de dire des mensonges que d'être de telle ou telle religion. Mais puisque votre conversion tend à prouver que vous attachez quelque importance à ces questions, contrairement à moi, et que vous fûtes jadis candidat démocrate chrétien, tant en Suisse qu'en Italie, il m'a semblé pertinent de vous rappeler que dans vos deux religions, l'actuelle et l'ancienne, le mensonge est un pêché.
Présumer que je voterais de manière différente de ce que je défends est d'une grande stupidité. Ma voix ne vaut pas grand chose, en revanche, j'ai la folle prétention de penser que mes écrits peuvent inciter quelques personnes, quelques dizaines, voire quelques centaines, sur les 3 à 5000 qui me lisent mensuellement, à voter de la manière qui me plait. A votre avis, entre ma voix unique et ma présomption, à quoi est-ce que j'attache le plus d'importance ?
Ce qui précède implique aussi que je ne suis la plume ou le faire-valoir de personne, sauf à être grassement payé pour cela, ce qui n'est le cas ni du PLR, ni de mon bon ami Pierre Weiss.
Pour ce qui est de vos combats, cher Monsieur, vous avez la mémoire courte et semblez oublier qu'en plus du CEVA, vous êtes l'une des figures de proue d'un parti dont les ténors traitent mes compatriotes d'Annemasse de racailles, menacent ceux de Lyon de les renvoyer dans des cercueils, étalent quotidiennement leur haine et leur détestation du frontalier que je fus durant 20 ans, avant de le redevenir aujourd'hui. Même si je suis également citoyen helvète. Nous sommes 40 000 doubles nationaux à vivre dans le Genevois français et à voter à Genève pour les élections fédérales. M'est avis que vous ne devriez pas y compter beaucoup d'électeurs :-)

Écrit par : Philippe Souaille | 27/08/2011

M. Anker, le but de ces deux trailers est donc atteint, puisqu'ils n'ont d'autre but que de vous donner envie de le voir :-)
Merci de votre référence flatteuse aux films soviétiques. Moi aussi, j'adore Eisenstein! Et puis un cinéaste soviétique aurait certainement eu à coeur, comme moi, de faire figurer Vielliard et le MCG dans son film. Dans lequel M. Unger affirme qu'il faut contrôler la croissance, que MM Hiler et Cramer expliquent combien c'est difficile, car l'attractivité de Genève était totalement imprévue, etc, etc...

Écrit par : Philippe Souaille | 27/08/2011

Ah, et puis M. Poggia, pour lever toute ambiguïté, car j'ai le sentiment étrange et de moins en moins diffus que le MCG me fait des appels du pied depuis quelques temps: je ne prête ou loue ma plume et ce qui me tient lieu de talent qu'à des idéologies que je partage. Ce qui m'éloigne irrémédiablement du MCG comme de l'UDC. Tout mon travail consiste à expliquer et illustrer la complexité des choses, pas à les simplifier à outrance.
Par ailleurs, contrairement à vous et à nombre de vos élus MCG, je n'ai pas été barré dans mes ambitions politiques dans mon parti et n'éprouve pas le besoin d'en changer. La perspective d'être élu ailleurs que l'on m'a fait miroiter ne m'intéresse nullement, car c'est moi qui me suis retiré de la course à la constituante, pour préserver ma liberté de parole.
Je ne sais toujours pas si j'ai envie d'être élu ou pas, mais je suis sûr que l'idée même de campagne électorale me déplaît. En plus du fait que cela ne me parait pas un moyen pertinent de sélectionner les dirigeants d'un pays. C'est juste le moins mauvais des moyens qu'on ait trouvé. Ce qui vous l'avouerez, règle la question.

Écrit par : Philippe Souaille | 27/08/2011

Monsieur Souaille
1. N'étant pas désoeuvré, contrairement à d'autres dont l'activité essentielle est l'écriture sur les blogs, je m'occupe des commentaires sur mon blog lorsque j'en ai le temps. N'écartant que les commentaires insultants ou haineux, je les publie, dès que j'ai pu les lire. Le vôtre renvoyant à un site internet, il me fallait disposer d'un peu plus de temps, et je l'ai fait rapidement. Apparemment, vous aviez déjà préparé votre mot et aviez les yeux rivés sur mon blog, dans l'espoir que je ne vous publie pas. Vous persistez à me traiter de menteur, banalisant ce type d'insulte, monnaie courante en période électorale. Pourtant, votre commentaire a été publié AVANT que je ne prenne connaissance de votre mot, mot dont vous vous êtes bien abstenu de m'adresser le lien, alors qu'il me mettait en cause personnellement.
2. Vous laissez entendre que le MCG aurait été contre l'initiative UDC contre les minaret en raison de mon appartenance religieuse. Vous êtes bien mal informé ou feignez de l'être. Retenu par un engagement professionnel,je n'étais pas à l'assemblée des délégués lorsque cette décision a été prise...à l'unanimité. Le MCG comporte des membres de toutes les confessions et ne tolère aucune discrimination. Inutile d'essayer de prétendre, encore et toujours, que le MCG prétend que les habitants d'Annmasse sont de la racaille. LE MCG ne l'a jamais dit (prouvez le contraire) et la population genevoise sait clairement que le MCG demande, en matière d'emploi, une priorité aux résidents, quelle que soit leur nationalité, et, en matière de sécurité, une meilleure protection aux frontières. Vous devriez relire l'interview d'Isabel Rochat dans Le Matin dimanche dernier et verriez qu'elle affirme que la petite délinquance vient majoritairement de la région française proche de Genève et la grande criminalité de la banlieue lyonnaise. Vous devriez la traiter d'extrémiste de droite prônant la haine, ce d'autant qu'elle ajoute que ce sont les maghrébins qui posent le plus de problèmes. Des propos que le MCG ne s'est jamais permis de tenir.
3.Votre plume n'est pas à louer ou à vendre, sauf à être payé grassement. Tout est dit. La rémunération peut avoir des formes multiples et le PLR en offre régulièrement de beaux exemples.Nul doute que votre "bon ami Pierre Weiss", pour reprendre vos mots,saura vous témoigner sa gratitude.
4. Le MCG vous ferait des appels du pied? Vous êtes prétentieux et vaniteux. En tant que vice-président, je n'en ai aucune connaissance. Sans doute cela vous ferait-il plaisir. Désolé.
5. Pour la xème fois, j'ai quitté le PDC, après un passage-éclair dans ce parti, après avoir constaté que les personnes en place voyaient d'un mauvais oeil mon arrivée, non pas parce que mes idées choquaient, mais parce que je pouvais leur faire de l'ombre. C'est ainsi que le prétexte de mon opposition au CEVA a été invoqué pour refuser de me retenir dans les candidats au Grand Conseil en 2009. Comme le contraire m'avait été assuré avant que je n'entre au PDC, j'ai considéré n'avoir pas à rester dans un parti où mes ennemis sont déjà si nombreux à l'intérieur. Je suis ainsi entré au MCG, où j'ai d'abord été considéré par certains comme un opportuniste. Aujourd'hui je crois pouvoir dire que tout le monde est convaincu de ma sincérité. Voyez-vous Monsieur Souaille, lorsque l'on a un idéal de justice,et que l'on entre en politique pour faire passer des idées auxquelles on tient, sans devoir sans cesse se compromettre dans des alliances et des ententes, il n'y a aucun autre parti qui permette de le faire qu'un parti nouveau, proche des préoccupations de la population. Et je ne remercierai jamais assez le MCG de m'avoir permis, et de me permettre, de m'exprimer librement, comme je le fais . Un parti de droite m'aurait (et m'a) censuré car je suis trop à gauche socialement, et un parti de gauche m'aurait censuré, car je suis trop libéral économiquement et trop attaché à la sécurité. Vous appelez cela de l'opportunisme, j'appelle cela de la détermination, et me victoires judiciaires sont la preuve que je suis quelqu'un de déterminé. Je sors évidemment de vos modèles et je conçois que cela vous trouble...

Écrit par : mauro poggia | 27/08/2011

M. Poggia, mon texte n'était pas prêt à l'avance, je l'ai écrit hier matin et publié immédiatement. Le commentaire écrit sur votre blog après le mien a été publié avant. La veille du jour où j'ai écrit et publié mon propre blog. Vous aviez donc forcément vu et lu le mien. Et décidé de ne pas le passer et de ne pas y répondre.
Vous avez certes pu prendre passablement de temps pour aller vérifier le-dit lien et différer la chose: 1 seconde pour le clic, deux minutes pour la lecture... Mais si vous avez été vérifier le-dit lien, c'était à priori pour y répondre. Ce que vous n'avez pas fait sur votre blog. Parce que cela contredisait votre texte et vos intérêts judiciaires et électoraux, largement confondus.
Si donc votre première conclusion hâtive est excusable, la pub des TAC étant très ciblée, la persévérance dans l'erreur, comme je l'ai dit est condamnable. Oublions le diabolique :-)
Pour ce qui est de l'affaire des minarets, je relève que l'unanimité du MCG ce soir là est pour le moins étonnante, puisqu'un député de ce parti, vice-pràsident et membre fondateur (et comme Soli Pardo transfuge de l'UDC, dont il fut exclu pour racisme), s'est fendu d'un blog, au soir de la votation, pour exprimer son appui à l'interdiction des minarets.
Pas facile de faire de la politique dans le microcosme genevois, quand on sait que les chauffeurs de taxi à bonbonne jaune sont souvent à l'UDC, que ceux des taxis bleus sont souvent au MCG, qu'un paquet d'entre eux sont musulmans, qu'il faut parvenir à faire plaisir à tout le monde...
Genève reste une petite ville et mon amitié avec Pierre Weiss, bien antérieure à mes activités politiques, découle de liens à la fois professionnels (journalisme et sociologie) et familiaux. Si j'avais voulu faire de la politique par intérêt, faisant principalement des films, j'aurais été chez les verts ou au PS, où j'ai autant d'amis qu'au PLR. Car ce sont ces partis qui tiennent les cordons de la bourse. Mais j'ai choisi la voie radicale, car elle convenait mieux à mes opinions.
Mme Rochat a globalement raison. Dans le détail, on peut discuter. Si j'en crois mon fils de 17 ans et ses copains, les bandes du pays de Gex sont beaucoup plus agressives que celles d'Annemasse. Mais c'est l'amalgame qui est détestable. Il y a des racailles à Annemasse, comme il y en a à Versoix, à Onex, ou aux Acacias. Et l'auteur des propos condamnables sur "la racaille d'Annemasse" est aujourd'hui candidat et avocat du MCG. De même que l'énergumène qui prétendait renvoyer dans des cercueils la pègre lyonnaise (je vous rappelle, cher juriste, que la peine de mort est interdite en Suisse) est votre leader maximo,
Alors s'il vous plait, arrêtez de jouer sur les mots.
Vous êtes un politicien, de l'espèce la moins aimable, qui va là où le vent le pousse et se montre prêt à pactiser avec le diable pourvu qu'il se rapproche du pouvoir. Le tout en tentant, sans grand talent, de manipuler la vérité.
Avec mes meilleurs messages

Écrit par : Philippe Souaille | 27/08/2011

qu'il est agréables de lire ces piques majestueuses qui ressemblent tant à l'Assemblée Nationale présentée sur la France chaque semaine,on s'y croirait presque ce n'est en rien une critique mais cela fleure tellement le charivari politicien nous offrant un moment de détente qu'on en est presque à vous dire,continuez Messieurs avec vous on peut enfin rire un bon coup!

Écrit par : lovsmeralda | 27/08/2011

Je me demande pourquoi Monsieur Souaille et m. Weiss sont entrain d'attaquer d'une façon virulente M. Poggia et en cette période?
Des choses l'une:
Ou M.Poggia leur fait peur à la veille d'une échéance importante.
Ou ces messieurs ne sont pas de bons juifs, car le judaïsme enseigne le respect de la vie privée et les convictions de tout un chacun.

Écrit par : Amar | 27/08/2011

M. Poggia, soutenez vous Soli Pardo, quand il traite I. Rochat de Gourde sur son blog ?
Juste histoire de comprendre à quel niveau vous pensez que le débat politique doit se tenir.

Écrit par : antoine | 27/08/2011

@Amar
Je pense que vous devez faire du deuxième degré. M.Poggia et ses amis passent leur temps à dénigrer et attaquer avec virulence la gauche, les verts, le centre, enfin bref, tout ce qui ne se situe pas à droite... disons très à droite. Il me semble que Mr Weiss et Mr Souaille font les 2 seules personnes qui rendent coup pour coup au sein de ces blogs...

Écrit par : eric | 27/08/2011

A Antoine: Mon ami Soli Pardo a fait un jeu de mot et c'est dans ce sens qu'il faut comprendre le titre de son dernier message, même si le terme est fort et irrévérentieux pour une personne qui reste ministre, malgré ses maladresses de communication.
Quant à Monsieur Souaille, je lui dirai que pour ma part je me limite à critiquer des propos, et non des personnes, que je ne connais d'ailleurs pas. Je voudrais quant à moi qu'il me dise, puisqu'qu'il ne me connaît pas et ne s'est jamais entretenu avec moi en-dehors de son blog, comment il peut porter sur moi un jugement aussi péremptoire, me traitant d'opportuniste, d'arriviste, prêt à tout pour atteindre le pouvoir. Je trouve cette manière de procéder largement suspecte de la part d'un homme qui se prétend intellectuel. M. Souaille, vous ne me connaissez pas, alors ne me jugez pas. Contrairement à beaucoup d'autres, je n'ai pas besoin de la politique pour exister, et si les électeurs ne veulent pas de moi, parce que mon discours leur déplaît, eh bien tant pis, je ne changerai pas de discours pour leur plaire, contrairement au PLR qui prône la libre circulation depuis des années, qui rejette toute mesure proposée pour instaurer des contrôles aux frontières et qui, en cette période électorale, a l'outrecuidance de retourner sa veste (qui doit être bien usée depuis le temps qu'on lui impose cet exercice), pour demander davantage de contrôles aux frontières. J'ai heureusement un métier qui m'apporte beaucoup de satisfactions, et je continuerai à l'exercer avec bonheur. Une fois encore, j'ai décidé de faire de la politique pour tenter de faire passer un message auquel nos parlementaires à Genève et à Berne me semblaient majoritairement insensibles, ne pouvant me borner à déplorer la dégradation de nos conditions de vie,une augmentation constante et injustifiée des primes d'assurance maladie et un démantèlement de nos assurances sociales.
Je constate aujourd'hui que l'Entente PLR et PDC s'associent avec l'UDC pour le Conseil des Etats, alors que l'UDC est contre la libre circulation. L'Entente trompe-t-elle ses électeurs ou les électeurs UDC? Il n'y a pas d'échappatoire, et à un moment donné, on voit bien qui est prêt à tout pour accéder au pouvoir.
Cela dit, je ne répondrai plus à vos attaques, souhaitant consacrer mon temps à des tâches plus essentielles.
Bien à vous.

Écrit par : mauro poggia | 28/08/2011

Vous avez raison, pour une fois, M. Poggia, je ne vous connais qu'au travers de vos écrits et de ce que j'en découvre dans la presse ou dans votre blog. Ce sur quoi je base mon jugement de l'homme politique que vous êtes et de vos méthodes. Comme tout citoyen électeur et davantage que comme "intellectuel". Un qualificatif certes seyant, que certains s'appliquent à me définir, ce dont je les remercie, mais que vous n'avez jamais lu sous ma plume ou dans ma bouche.
Je relève donc que vous changez de parti quand cela vous arrange, ainsi que de religion d'ailleurs, ce qui était d'ailleurs votre droit jusqu'à la dernière que vous ayez choisi, puisqu'en théorie, on n'en peut sortir. Que vous êtes prêt à vous allier en politique avec des gens dont le discours est haineux et fascisant en bien des points. La fin dit-on, justifie les moyens. Personnellement, je ne le crois pas.
Je relève surtout que vous maniez le mensonge pour servir vos intérêts professionnels et politiques confondus dans cette affaire du CEVA, ce qui ne me parait pas correspondre à l'image de preux chevalier défendant la veuve et l'orphelin que vous tentez de vendre sur votre blog.
Je ne suis pas tout le PLR, et n'y ai aucune responsabilité, contrairement à vous au MCG. J'en serai plutôt une sorte de mouche du coche, d'agitateur à idées. Avec une coloration "frontalière" qui n'est historiquement pas la tasse de thé de ses composantes libérales, même s'il le fut davantage du grand vieux parti radical devenu si petit.
Il est évident que la crise dans laquelle nous nous enfonçons appellent des correctifs et des solutions. Le PLR tatonne, tente de marier des données complexes et contradictoires à court et à long terme. Des intérêts forts divergents au sein de nos populations. Il le fait avec mesure et réflexions, à cent lieues des postures extrémistes et simplificatrices du MCG ou de l'UDC. Pour le reste et face aux périls qui nous menacent, dont la Révolution nationale est sans doute le plus dangereux, je ne peux que vous inviter à lire mon prochain blog.

Écrit par : Philippe Souaille | 28/08/2011

Décidément, le fait que j'annonce que je ne veux plus vous répondre vous incite à l'excès. Comment pouvez-vous affirmer que je m'associe à des discours haineux et fascisants? Le fait de demander que nos employeurs regardent d'abord en Suisse, et à Genève en ce qui nous concerne, avant d'engager des ressortissants de l'UE domiciliés à l'étranger, et que cela s'applique tout particulièrement à l'Etat vous semble-t-il être un discours haineux? Si c'est le cas, dites-le à Monsieur François Longchamps, qui s'est finalement rallié à cette évidence lors d'une conférence de presse début mai avec Monsieur David Hiler. Cela dit, c'est le PLR qui s'associe avec l'UDC pour faire passer son candidat Christian Luscher au Conseil des Etats. Regardez un peu la dernière affiche de l'UDC, et en particulier son affiche, et vous me donnerez une définition personnelle du discours haineux et fascisant.

Écrit par : mauro poggia | 28/08/2011

Je ne parle pas de votre discours à vous, qui reste toujours dans les clous, mais de celui de plusieurs de vos camarades et responsables de parti. Qui n'ont rien à envier aux affiches de l'UDC, et pour cause...

Écrit par : Philippe Souaille | 28/08/2011

@ Mauro poggia

Vous n'aimez pas que l'on s'étende sur votre religion. Bien à tort, puisque la vôtre n'a pas prétention à se cantonner à la sphère privée. Il est aussi utile que l'on sache que vous ne pouvez plus, aux yeux de vos coreligionnaires, en changer. Il s'agit là d'une entrave à votre liberté, entrave que l'électeur doit connaître.

De même, il faut que l'on sache que vous êtes italien. Surtout que vous n'êtes pas un italien naturalisé suisse, mais un suisse qui a choisi de devenir italien. Votre nationalité italienne vous l'avez perdue en devenant suisse pour être, nécessité à l'époque, avocat. C'est ultérieurement que vous avez choisi de devenir italien. Ce qui vous a permis de faire de la politique en Italie. Sans doute pour mieux défendre les assurances sociales suisses.

Après une question, une réponse. Vous écrivez : "Le fait de demander que nos employeurs regardent d'abord en Suisse, et à Genève en ce qui nous concerne, avant d'engager des ressortissants de l'UE domiciliés à l'étranger, et que cela s'applique tout particulièrement à l'Etat vous semble-t-il être un discours haineux?".

Vous prônez la priorité à l'immigré d'avant-hier (avant-hier au sens réel du terme), domicilié à Genève où il exerce une pression sur les infrastructures, les écoles et le logement, sur le frontalier de toujours. Ce crédo du MCG n'est pas étonnant. Pas étonnant, puisque ce parti comporte en son sein de nombreux néo-suisses dont les compatriotes, chassés d'Europe, ne cessent de débarquer en Suisse. Le MCG défend donc des intérêts particuliers, ceux des concitoyens des hiérarques, et non pas l'intérêt général.

Écrit par : CEDH | 29/08/2011

CEDH, j'en connais qui n'aiment pas qu'on rappelle leur passé (?) mooniste. Pour ma part, j'étais trotskiste et ne m'en cache pas :-)
A la décharge de Poggia, il était candidat en Italie en tant que représentant des Italiens de Suisse, ce qui ne présente guère d'intérêt pour les assurés sociaux suisses, mais ne me parait pas incompatible avec une action politique en Suisse même. Par contre il est évident qu'il tient à faire de la politique, à tout prix.

Écrit par : Philippe Souaille | 29/08/2011

Les commentaires sont fermés.