25/02/2012

Les images du scandale

Pour tous ceux qui veulent pouvoir juger du geste inadmissible de Stauffer et de la pagaille qui s'en est suivie:

ici

La salle du Grand Conseil n'est pas une arène de gladiateurs et il est inadmissible qu'elle le devienne par la faute d'un homme et de ses fans surchauffés qui depuis des années multiplient les esclandres et se nourrissent du scandale !

Merci aux courageux députés et députées qui défendent les valeurs de la démocratie.

Commentaires

Pierre Weiss excédé ...

Écrit par : Victor Winteregg | 25/02/2012

Et celui qui est derrière Weiss qui a tout pris. Heureusement que c'était que l'eau et non le verre. Il en fallait pas beaucoup pour en arriver au pugilat. Et dire que la politique suisse a une réputation de politique ennuyeuse.

Effectivement pas très beau tout ça.

D.J

Écrit par : D.J | 25/02/2012

...démission, Monsieur Stauffer!

Écrit par : lucide | 25/02/2012

Jet d'eau l'autre film : le "cinéaste" Rappaz MCG s’est vu interdire de siéger en commission pour une durée de 4mois ,sanction alourdie par les instances du MCG pour une période d'un an ce qui à mon avis est une invite à démissionner d'un d'un rôle à la Buster Keaton qu'il occupe et qui consiste à apparaitre au bas de l'écran à droite lorsque le leader s'adresse d’abord à la caméra et ensuite et accessoirement à ses collègues députés.

Écrit par : briand | 25/02/2012

Ce qui est intéressant et que j'avais manqué sur place, ce sont les gestes de M. Stauffer qui excite ses troupes : levez-vous, disent les gestes, et battez-vous pour votre leader.

Écrit par : Jean Romain | 25/02/2012

j'ai tenté de lire du Copié Decaillet , après les forts en gueule, les catcheurs et pourquoi pas les combats de reines , du moment que cela fournit de la "substance" de l'humeur, des fluides . bref de quoi commenter les jeux du cirque, le plus loin possible du dur, c'est à dire des dossiers, du boulot harassant des envois et renvois avec les administrations autre pouvoir au-culte avec lequel le politique doit se coltiner quasi de manière permanente, tout cela dans l'ombre des sunlight du Sion et lumière , ultime cabaret dans lequel Pascal mascotte.

Écrit par : briand | 25/02/2012

Au risque de me faire censurer, j’utiliserai n'en déplaise à Maitre P. et son valet S. une métaphore empruntée à l'embryologie animale scientifique , le MCG est un parti proto -fasciste, à l'image des cellules souches embryonnaires ,qui peuvent se différencier et donner naissance à de nouveaux organes au gré d'un nouvel environnement moléculaire, ce mouvement politique peut devenir par son discours stigmatisant et son impact dans les corps intermédiaires( comme les forces de l'ordre), un mouvement comme que les ligues en Italie les ligars de triste mémoire en France " Croix de feu ", avant -garde d'un fascisme au couleur de la France. Une doctrine sociale conjuguée à un nationalisme "cantonalisé" qui interdit cependant, mais pour combien de temps ,une dérive islamophobique hystérique, que seul Maitre P . converti au soufisme est à même de contrecarrer par des arguments sonnants et trébuchants. Cela se passe à côté de chez vous , les Vaudois ,les Neuchatelois ne s'y sont pas trompés ,quelques allumés désespérés de la mouvance identitaire ont tenté de forcer les portes , ils sont tombés sur des concierges peu à même de comprendre qu'il existe des "gens" au delà du canton pour qui la Hongrie de Orban la Syrie De Assad constitue une forteresse assiégée qu'il s'agit de défendre , les frontaliers sont partout c'est peut-être là le problème.

Écrit par : briand | 25/02/2012

Les politiciens qui se muent en journalistes ne sont-ils pas le pendant des journalistes qui se muent deux ex machina de la politique. Si vous voyez où mon regard insistant et lourd de sens veut en venir ?
Pour le reste, les propos de Weiss n'étaient pas plus déplacés que ceux de Stauffer qui tentait de revenir, encore et toujours sur un objet voté par le peuple. Et si diffamation il y a, que Stauffer fasse un procès. C'est ainsi que c'est censé se dérouler entre gens civilisés. Quand à moi, plutôt que de réclamer la clémence du bureau, je préfère rappeler que nous sommes en présence d'un dangereux récidiviste: esclandre à la buvette avec un autre député, ballade au grand conseil avec un flingue en bandoulière, sans oublier, il y a quelques a années, ces accusations de voie de fait dans l'enceinte du parlement, portées par un énergumène certes fantaisiste, mais qui prennent aujourd'hui un certain sel.
Stauffer a dépassé les bornes. Il est à la fois l'organisateur et le bénéficiaire d'un système de violences verbales qui depuis son élection font de ce parlement un foutoir sans nom. Les seuls à en tirer parti sont le MCG et les médias, alliés objectifs dans l'affaire. Cela suffit. Peut-être même faudrait-il arrêter de retransmettre les débats en direct à la télé. Cela calmerait les ardeurs des politiques en mal de reconnaissance. Le meilleur moyen de les remettre au boulot.

Écrit par : Philippe Souaille | 25/02/2012

" Peut-être même faudrait-il arrêter de retransmettre les débats en direct à la télé. Cela calmerait les ardeurs des politiques en mal de reconnaissance. Le meilleur moyen de les remettre au boulot. "

Non moi je crois que cela est nécessaire que la TV film les débats. Ce sont les élus du peuple. Ce dernier doit voir la vérité en face et le réel comportement de ceux qu'il a élu. Autrement il restera dans le flou sur les témoignage contradictoires des deux partie. ( A moins que vous parliez que du direct et non de filmer en tant que tel ).

D.J

Écrit par : D.J | 25/02/2012

Merci d'avoir mis cette vidéo en ligne afin que tout un chacun puisse se faire sa propre opinion sur l'ambiance qui règne lors des séances du Grand Conseil, que chacun se rende compte à quel niveau de déliquescence notre Parlement est tombé.

C'est indigne !

Indigne lorsqu'on sait tous les problèmes qui attendent des réponses urgentes à Genève : logement, sécurité urbaine, transport, etc.
Indigne pour les habitants qui ne trouvent pas à se loger, indigne pour les victimes d'agressions ou de cambriolages, indignes pour tous ceux qui rament toute la journée et sont bloqués dans les bouchons routiers ou qui se retrouvent coincés dans les transports publics, bus et trams dans lesquels sévissent les pickpockets !

Que des individus, indignes d'être appelés députés, monopolisent les séances, bloquent les débats pour faire leur propre spectacle au détriment du bien public, c'est proprement scandaleux !

La comédie a assez duré, il faut que cela s'arrête, la politique c'est sérieux, ce n'est ni du spectacle, ni des effets de manches et encore moins des invectives et des menaces.

" Laver son honneur " ???

Mais de quel honneur parle-t-on ici ? Seul celui qui est honorable peut l'invoquer pour lui-même.

Il y a dans ce Parlement des gens qui ont clairement franchis la ligne rouge depuis longtemps. Ils doivent en être bannis !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 26/02/2012

Les commentaires sont fermés.