17/06/2012

Maudet gagne haut la main, Stauffer recule et la gauche est restée à la maison.

La 1ère bonne nouvelle, c’est que Pierre Maudet est élu haut la main.

La 2ème c’est que Stauffer, malgré l’appui officiel de la direction de l’UDC (mais visiblement pas celui des électeurs), fait pile mille voix de moins qu’en 2009. Ce qui éloigne définitivement le risque de le voir élu en 2013, où l’élection devrait se jouer à 10 000 voix de plus…

D’autant plus qu’il parait évident que ses électeurs potentiels se sont fortement mobilisés et sont allés voter massivement, tout comme ceux du centre-droit d’ailleurs, qui ont assuré à Maudet une fort belle élection. Si l’on observe les taux de participation commune par commune, quartier par quartier, ce sont clairement les électeurs de gauche qui sont restés à la maison. En 2013, l’Entente et la gauche continueront probablement à se partager les sièges du Conseil d’Etat dans les mêmes proportions. L’inconnue étant le nom du PDC. Parti au sein duquel les bons candidats ne manquent pas. Comme le conseiller administratif de Bernex Serge Dal-Busco.

Qu’en est-il de la ville ? Je n’y vote pas, mais si le PDC a un(e) bon(ne) candidat(e), je trouverais sport que mes amis du PLR lui laissent la place. Genecand ou Fiumelli sont encore jeunes. A condition bien évidemment que la candidature PDC ait vraiment du poids et s’impose naturellement comme s’imposait celle de Pierre Maudet. Sinon, l’Entente aurait le temps d’organiser un genre de primaires. Ce serait une première et me paraîtrait une excellente idée.

Mais, chers lecteurs et fans trasis, ce sera sans moi. J'ai un livre à terminer et un scénario sur le gaz, donc plus de blogs durant les mois qui viennent, au moins jusqu'à l'année prochaine. Bon été à tous. :-)

Commentaires

Vous allez me manquer.
Vos analyses sont toujours justes.
Vive votre furute livre.

Écrit par : Bertrand Buchs | 18/06/2012

Alors là bravo Philippe, vous aviez pronostiqué cette victoire de P. Maudet dans votre billet du 24.05.2012 intitulé : "Maudet élu. On parie".

Bien que partisan de P. Maudet, j'avais quelques doutes sur son élection car la gauche paraissait vraiment unie et présentait une excellente candidate.

Le résultat de hier est incroyable, voire surprenant par rapport au nombre de voix de différence.

Vous avez raison Philippe, la gauche est restée à la maison.

Écrit par : JMC | 18/06/2012

Effectivement M. le Maudet a joué un sacré premier rôle dans le film de Dimanche.
Je ressens un certain vote de défiance vis-à-vis de la candidate socialiste dans la mesure ou justement elle est une candidate femme dans un paysage médiatique qui a passablement éreinté Madame Rochat- Madame Künzler- et surtout Madame Salerno.
pour le reste la gauche perd du terrain là où socialement se trouve son électorat, dans les communes suburbaines , communes dont il ne faut pas oublier qu'une part très importante de la population se trouve privée de tout droit politique.
Pendant que vous écrirez le relirai "que faire" de Lénine et pendant que vous filmerez je regarderai "octobre" d'Eisenstein disons jusqu'à mi-Août

Écrit par : briand | 18/06/2012

Les commentaires sont fermés.