17/09/2013

Le Superman du MCG n'aura pas son augmentation

Réjouissante nouvelle ce matin: le patron du MCG a du ravaler l'augmentation de salaire de 25% qu'il réclamait pour son job de conseiller administratif d'Onex. L'un de ses nombreux jobs, en fait, puisqu'il est aussi directeur d'une société qui vend des abonnements de téléphonie mobile aux fonctionnaires, patron-propriétaire d'une boîte de nuit, député au Grand Conseil et à ce titre membre voire Président de nombreuses commissions du-dit Grand Conseil, mais aussi membre de plusieurs conseils d'administration de régies publiques, Président d'honneur de son parti, et à ce titre omniprésent dans les médias, sans oublier auteur de blogs et de communiqués divers, ainsi que partie présente forcément, dans les nombreux procès qu'il intente à gauche ou à droite, notamment pour diffamation.

Ce qui fait tout de même, beaucoup, énormément même pour un seul homme. La paye évidemment est en rapport. Il annonce fièrement plus de 300 000 Francs par an, soit tout de même plus de 25 000 par mois, ce qui mine de rien, reste relativement peu par job, puisqu'il en coccupe au moins quatre qui pour toute personne normale représenterait au moins un plein temps. 4 x 8 = 32, cela fait long de la journée de travail tout de même. Mais le patron du MCG n'est pas une personne normale.

Sa capacité de travail est proprement surhumaine et force l'admiration ! D'ailleurs, c'est par pure abnégation qu'il accepte de se défoncer dans chacune de ses quatre activités principales pour des revenus de misère, à peine plus de 6000 / mois par job, en moyenne. Ce qui pour un poste de direction d'une entreprise importante, reste relativement peu. Voire très peu.

Comme il serait malséant de penser que le patron du MCG est un mauvais gestionnaire, dont les qualités intrinsèques ne lui permettent pas d'obtenir, à chaque fois, un revenu digne de ses capacités, force est d'admettre qu'il n'agit ainsi que par pure abnégation et dévouement au bien public. Cependant l'argumentaire développé par l'excellent Yvan Zweifel devant le Conseil Municipal d'Onex, mérite d'être entendu. Il a le sens de l'équité, Yvan et il ne trouve pas très juste qu'un ou une conseiller(ère) administratif(tive) qui n'a aucune autre activité et qui dans une grande commune comme Onex, se défonce à 100% pour sa tâche, soit payé de la même manière qu'un(e) autre qui cumulant les activités diverses et variées, de jour comme de nuit, se repose largement sur ses chefs de service et ses hauts fonctionnaires... Ce qui lui permet également d'éviter de faire des bêtises et de rester dans les clous. Pour une fois.  

Perso je trouve cela assez juste comme réflexion. Surtout que pour quelqu'un qui n'a que le bien public en tête et les problèmes de chômage de nos concitoyens dans le coeur, occuper quatre jobs à plein temps à lui seul, sonne assez peu partageur. Surtout en tenant compte des rémunérations qui vont avec, pas très directoriales certes, mais tout de même chacune sacrément appétissante pour un chômeur moyen... Mettre en adéquation sa parole et ses actes n'est pas donné à tout le monde. Mais pour Superman, cela devrait être chose facile !

Les commentaires sont fermés.