31/10/2013

Le Côté Obscur de la Farce...

Cette fois c'est dit et redit, le MCG est contre tous les frontaliers, puisqu'il veut même leur interdire l'accès aux parkings en ville. Qu'ils soient suisses ou français et paient leurs impôts à Genève, rien à fiche, puisque de toute façon, ils ne votent pas MCG. Ou si peu. Dans la foulée, Eric Stauffer veut aussi fermer le réseau des routes genevoises secondaires... Pour fluidifier le trafic, sans doute... Et arrêter avec ce coûteux développement des transports publics. D'ailleurs, à choisir entre le CEVA et la culture, Eric Stauffer préfère les grands projets culturels. Il vient de le rappeler aux acteurs culturels genevois. Même qu'il rêve d'un Montmartre au PAV. Et des Stones aux Evaux, on avait compris. 
Eric Stauffer veut aussi davantage de multinationales à Genève, mais pas de leurs employés euro-frontaliers, ni de frontaliers tout court, bien sur. Les multis n'ont qu'à engager des chômeurs genevois, qui comme chacun sait sont tous bilingues, diplômés de HEC et prêts à travailler dans un environnement international. A condition qu'il n'y ait pas de frontalier... C'est la seule condition. Eradiquons l'épidémie frontalière, et tout ira mieux dans le meilleur des mondes possibles: Genève. Enfin, bon, il resterait toujours les institutions, qui sont pourries, comme le clame le MCG sur es affiches. Mais ce doit être aussi la faute des frontaliers, farcément... C'est sûr, ils ont du détourner la constituante: elle a rénové complètement nos institutions il y a moins d'un an et pourtant celles-ci sont déjà pourries...

Commentaires

Vous oubliez la multiplication des poignardés et la divine imagination du mort inconnu, pour lequel Eric Stauffer a été prévenu "de source sûre" par un mail annonyme... Gominator n'a pas fini de nous faire rire. Là où il fait très fort, c'est que c'est bien la première fois que les gendarmes votent pour Guignol!

Écrit par : Pinocchio | 31/10/2013

" Cette fois c'est dit et redit, le MCG est contre tous les frontaliers, puisqu'il veut même leur interdire l'accès aux parkings en ville "

Est-ce que légalement il aurai droit de le faire? La libre circulation des personnes et des travailleurs est me semble-t-il un accord non pas entre Genève et la France; mais entre la confédération helvétique et l'UE. De plus interdire l'accès au place de parque de la ville serait complétement discriminatoire par principe comme je l'ai dit pourrait bien être contraire aux accord entre l'UE et la Suisse sur la libre circulation. De plus comment pourrait-on faire la différence entre un frontalier venant travailler et un touriste français venu visiter Genève?

D.J

Écrit par : D.J | 31/10/2013

Ah, je me réjouis de voir ces milliers de nouveaux policiers qui chaque jour vont contrôler les routes secondaires et les parkings pour renvoyer d'où elles viennent les voitures aux plaques françaises.
Faudra penser quand même à vérifier si les conducteurs ne sont pas Suisses par hasard, vu que ces derniers ne sont pas concernés par l'"éradication", comme les militants du MCG ne cessent de nous le marteler ! (et qu'accessoirement, ils peuvent voter en Suisse!)
Mais j'y pense, pendant ce temps, qui va nous débarrasser des dealers en 45 jours ??!!!

Le pire, c'est que des gens vont voter pour ces guignols ! :-(

Écrit par : Lulu | 31/10/2013

Farce de Frappe: pour une fois je vais rassurer DJ néoconservateur américain de Prilly: à l'évidence et suite au énième dérapage de Menoud Conseiller Municipal MCG dont les yeux exorbités ignorant les ordres du président du Conseil Municipal " UDC "l'invitant à cesser d'insulter les dames d'en face le Psy poursuit ses invectives , bavant ses insultes , ne fait manifestement pas partie du Tea Party.

Écrit par : briand | 31/10/2013

Les commentaires sont fermés.