25/05/2014

63% de vote pro-européen en France

Historiquement, depuis trois siècles, Genève a très souvent mais vraiment très très souvent précédé la France dans ses soubresauts politiques. Bien plus souvent que l’inverse, à vrai dire. Cette fois encore c’est clair : au soir des européennes, seule votation nationale française à la proportionnelle, on retrouve à quelques décimales près la même répartition que lors des dernières élections cantonales.

Soit 32,7% à la gauche (si l’on y inclut les 3% de Nouvelle Donne, petit parti très pro-européen qui navigue entre centre et gauche), 30,2 % au centre droit et 25,1 % à l’extrême droite, 29% en lui rajoutant le petit parti des gaullistes souverainistes.
En soi, ce résultat n’est pas un gros problème, d’autant que ce qui compte c’est la composition du Parlement européen dans son ensemble et les souverainistes y restent largement minoritaires, comme ils le sont en France d’ailleurs : plus de 63% des Français qui ont voté l’ont fait pour des partis pro-européens, ce qui  constitue une majorité très claire. D’où le caractère sans doute un peu précipité des déclarations d’Alain Juppé sur Schengen. On lui avait connu davantage de self control…

En parlant de « Victoire », on accorde au FN nettement plus d’importance qu’il n’en a. Son avancée ne doit pas pour autant être traitée à la légère. Au contraire, elle doit servir de base à un redéploiement de l’idée européenne. Pour davantage de démocratie, pour rapprocher les décisions des gens dans tous les domaines ou c’est possible et pour renforcer l’Europe au contraire dans tous les domaines où cela fait sens. En matière de politique étrangère et militaire notamment.

 

Une autre élection tout aussi importante pour l’avenir de l’Europe se déroulait d’ailleurs à l’Est, remportée au premier tour semble-t-il par un oligarque milliardaire, pro-occidental mais susceptible de s’entendre avec Putin. Dommage que ce soit un oligarque, mais au moins, en matière d’économie, il sait de quoi il parle. Les idéalistes romantiques de Maidan ont fait seulement 5%, l’extrême-droite dépasse tout juste 1%. Et les Pro-Russe sont en-dessous de 10%, mais il est vrai que le vote de l’Est a été consciencieusement saboté. Les Ukrainiens veulent la paix et le progrès économique, comme tout le monde. C’est la voix de la raison.

Sera-t-elle entendue,  c’est toute la question. On se prend à rêver de politiques enfin désireux de progrès humain, avant d’être avides de pouvoir et soucieux de leur réélection. Le pape invite les leaders palestiniens et israéliens au Vatican, pour discuter de la paix. On se prend à rêver. La guerre et la haine ne sont à l’avantage de personne et au détriment de tous. Il est malheureusement toujours des petits malins qui pensent parvenir à tirer leur épingle du jeu. Le jour où l’humanité saura les reconnaître et les tenir hors d’état de nuire, elle aura fait un  immense progrès. 

Commentaires

Les propagandistes du pro- Ianoucovitch-le-laqué, ici sur les blogs, ont tenté de faire croire que les néo-nazis étaient puissants, nombreux et aidés par l'occident, devenu lui aussi néo-nazi par l'opération du saint esprits. Ils ont gagné le droit de se taire pour toujours et s'occuper de leur trente centimètres carré de connaissance et de culture.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/05/2014

63% de "pro-européens" français qui ne s'entendent pas entre eux, quelle victoire !

Écrit par : petard | 26/05/2014

En tous les cas, ces Français qui veulent nous faire les poches on ramassé une belle claque !
Me semblait bien que ce grand pays ne pouvait pas être complètement pourri.

Écrit par : petard | 26/05/2014

Amen Souaille. c'est tellement beau que l'on a envie de pleurer. Que St Prépuce vous conserve en sa sainte garde.

Écrit par : Anastase | 26/05/2014

Qui a parlé de victoire ? C'est juste un constat. Le FN reste minoritaire, de même que l'euro-scepticisme.
Vu le taux de participation, Marine fait même 700 000 voix de moins que son père en 2002. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir appelé à voter. Le FN en avait fait son argument numéro 1 dans sa propagande officielle distribuée à tous les électeurs: "S'abstenir, c'est voter UMPS". Ce qui fait qu'au final, en votant ou en s'abstenant, près de 90% des Français ont voté pour la continuité européenne.

Sinon, 63% de gens qui s'entendent entre eux en politique, dans n'importe quel pays, c'est un régime totalitaire. Alors au pays des Gaulois... Non, sérieusement, 63% d'accord sur une idée générale qui se disputent sur la mise en oeuvre, c'est juste la démocratie.

Pour ce qui est de "faire les poches au voisin", si l'argent français en Suisse n'était pas aussi utile à notre économie, ce ne serait pas un problème que la France veuille le récupérer, non ? Reste à savoir si cet argent est français ou suisse ? De fait, il semble bien qu'il soit français.

Pierre Noël, j'ai censuré la 2ème partie de votre commentaire. Parce que je ne tiens pas à faire de mon blog un lieu de débat sur l'islamophobie.

Et sinon, Anastase, je ne vois pas ce que vient faire le prépuce de quiconque dans cette histoire. Je suis athée, vous le savez. Mais si le Pape, dont on dit les diplomates excellents, parvient à faire s'entendre les leaders politiques palestiniens et juifs, sur le thème "on est tous du livre, on est tous frères, il serait temps d'arrêter de s'empoisonner la vie", vous y voyez un inconvénient ? Moi pas. Certes, les chances sont ténues, mais qui ne tente rien...

Écrit par : Philippe Souaille | 26/05/2014

Philippe Souaille avez-vous bien fait? Je respecte votre décision mais en France, il ne faut pas en parler, voyez le résultat.

Écrit par : Pierre NOËL | 26/05/2014

On est tous frères ? Moi je ne le suis pas avec vous, vous pouvez me croire. Avec votre côté biblique et prophétique vous avez sans doute séduit l'épicier de Bardonnex, j'ai nommé le censeur Mabut. C'est votre grand pote non ?

Écrit par : Anastase | 26/05/2014

" Qui a parlé de victoire ? C'est juste un constat. Le FN reste minoritaire, de même que l'euro-scepticisme. "

Il faut rester prudent en évoquant le FN de minoritaire. C'est une minorité qui a quand même monté en flèche. Le FN sur ces élections est quand même devenu le premier parti de France.

Les eurosceptiques n'ont pas tout sur tout. Je pense qu'une bonne partie des eurosceptiques de droite ont voté pour des droites classiques libérales ou à défaut pour des droites molles comme l'UMP. Faut vraiment être inconscient de voter Front national. Un parti qui a un programme économique proche de l'extrême gauche radicale.

D.J

Écrit par : D.J | 26/05/2014

Je crois que c'est le professeur Langaney qui expliquait que l'on a tous la même mère, il y a environ 120 000 ans... Pour ma part, je pense effectivement que tous les humains sont de la même espèce et donc ont un lien de parenté. Ce qui n'empêche pas certains d'être vrais crétins ou de purs malfaisants. Comme dans toutes les familles en fait.

Écrit par : Philippe Souaille | 26/05/2014

J'en ai un peu marre de tous ces "commentateurs" qui, sous prétexte de fine analyse, ne font que manifester leur détestation de la France. On peut ne pas aimer le France, on peut ne pas aimer l'Uruguay, cela n'autorise pas à donner libre cours à des idées racistes...Pour exemple: "ces Français qui veulent nous faire les poches". Allez, allez. Gros vilain rêve. Un peu comme celui d'un gourmand rat, assis sur son fromage, installé dans son trou puant depuis la révolution des souris et qui se dirait: " Pas utile, il reste encore du fromage pour moi, jusqu'à ma mort."

Écrit par : Johachim | 05/06/2014

Les commentaires sont fermés.