20/10/2015

Une veste ne lui a pas suffi, il se représente...

Ainsi donc, Stauffer se présente au 2ème tour pour le conseil des Etats. Sa veste du 1er tour ne lui a pas suffi:  3 fois moins de voix que la socialiste ou le vert, 2 fois mons que le PLR ou le PDC !
J'ai été faire un petit tour sur son mur, histoire de tester l'épaisseur socio-économique du bonhomme avant de voter :-)

Ce que j'y ai trouvé est édifiant. En dehors de photos de lui sous toutes les coutures et de quelques slogans, j'y ai trouvé un texte récent parlant d'économie et de développement. 

Un tissu d'âneries.Le voici:. 

 

"Moi j'invite la gauche à venir voir Singapour pour le développement économique, j'invite aussi les verts à venir regarder la politique d'urbanisme Et de mobilité ! La puissance économique d'un pays comme Singapour est absolument incroyable, chaque Singapourien peut acheter son logement subventionné par l'état, chaque employé Singapourien engagé par une nouvelle société établie à Singapour reçoit 20% du salaire par l'état quelque soit son âge et sa formation, pour avoir une idée une secrétaire gagne environs 4'000.- à 4'500.- dollars Singapour par mois....... La fiscalité (accords négociés) est de 5%, l'aéroport gère 55 millions de passagers par an.

Et pour conclure la mission économique de Singapour a pas moins de 550 employés dont une centaine voyage dans le monde pour attirer des entreprises à s'établir à Singapour! Il y a 50 ans Singapour était une petite ville de pêcheurs... à méditer Mesdames, Messieurs de la gauche!"

 

Alors d'abord, précisons que 4000 dollars singapourens, ben ça fait...  2700 CHF. Brut, avant déduction des assurances sociales...  Pas sûr que beaucoup de secrétaires genevoises acceptent de bosser pour ce tarif à raison de 42 à 53 heures par semaine selon la branche...

Après, ou plutôt avant, il y a 50 ans, en 1965 donc, Singapour était un village de pêcheurs de... 1,8 million d'habitants :-)  sur 714 km2 soit 2 fois et demi le canton de Genève en superficie et 6 fois la population d'alors...

Aujourd'hui c'est 5,3 millions d'habitants donc 12 fois la population d'aujourd'hui, mais toujours sur 2,5 fois la surface du Canton. Un triplement en 50 ans, grâce à une immigration débridée (sans jeu de mots). Pas sûr que l'UDC soit franchement emballée par le concept. Les électeurs du MCG non plus d'ailleurs. 

Il oublie aussi de dire que la protection sociale telle que nous la connaissons est aux abonnés absents à Singapour: pas de chômage, pas de retraite, pas de salaire minimum et seulement deux semaines de vacances par an. Toutes les assurances sont volontaires et sont donc à déduire des salaires à 2700 balles cités ci-dessus, en dépit d'un coût de la vie très élevé, aussi cher qu'à Genève pour les loyers par exemple. Alors chaque singapourien peut toucher 20% d'aide sur l'achat de son logement, oui, mais s'il peut payer le reste... Et il touche une aide de l'Etat, mais s'il travaille... Et ces avantages sont réservés aux citoyens singapouriens, les "résidents" en sont exclus. Un genre de pratique qui fleure bon l'UDC, mais qui serait en totale contradiction avec ce que prône le MCG à longueur d'années.

Bref, en clair, c'est un jeu de dupes. De l'ultra-libéralisme sauvage au service de la loi du plus fort. 

Ah oui, aussi, le taux de fonctionnaires est l'un des plus bas du monde, 2 pour 100 habitants. C'est 5 fois moins qu'à Genève... Pas sûr que les électeurs du MCG apprécieraient de voir licencier un fonctionnaire sur cinq...   A noter que la fiscalité est variable en fait, entre 5 et 20%...  Bref, beaucoup de vent pour pas grand chose. Comme d'hab...

Les commentaires sont fermés.