14/12/2015

Egalité, Réconciliation et armes à feu...

On résume:
Juste avant le 2ème tour des élections régionales françaises, un attentat aux portes de l'Hexagone aurait évidemment boosté les scores de l'extrême-droite...
Il se trouve que la police genevoise a arrêté deux syriens venant de France dont la voiture avait servi à transporter des explosifs.
Elle a aussi perquisitionné le domicile d'un Genevois, chez qui fut trouvé un arsenal impressionnant d'armes de guerre, ainsi que des publications pro-nazies.
Le gars se défend, soutenu mordicus par toute l'extrême-extrême-droite romande. Y compris celle qui se révèle carrément anti-sémite de temps à autre sur Facebook ou sur les blogs.
Ses armes sont déclarées, il est "simplement collectionneur", dit-il. A 27 ans. Et s'il a dans ses archives des publications d'extrême-droite, il en a aussi d'extrême-gauche...
La presse romande reprend grosso modo ses dénégations, sans vraiment chercher plus loin.
Journalistes d'opérette...
Bon, c'est qui alors ce gniaire ? Une rapide enquête permet d'éclairer le personnage.
D'origine iranienne, naturalisé suisse, il est le Président d'Egalité et Réconciliation Suisse. Ce qui explique le mix d'extrême-gauche extrême-droite, puisqu'E&R est le mouvement d'Alain Soral, ex-grand pote et principal soutien de Dieudonné, lui-même ancien communiste devenu hypernationaliste, tendance muslimlover.... L'objectif d'Egalité & Réconciliation était en effet de réconcilier l'extrême-droite nationaliste du Front National avec la jeunesse beur réislamisée et anti-sémite... Objectif en partie atteint, grâce au talent de Dieudonné et... à l'argent iranien.
Oui parce que Dieudonné et ER ont reçu des subventions du gouvernement iranien du temps d'Ahmadinejad. Gouvernement iranien, principal soutien de Bachar avec la Russie de Poutine. Bachar dont les liens héréditaires avec le terrorisme islamo-communiste international sont un secret de polichinelle: de Carlos à la Bande à Baader en passant par d'anciens tortionnaires nazis, tout le monde se réfugiait à Damas du temps du père Assad...
On résume: le gars est d'origine iranienne. Il est le principal soutien en Suisse de gens qui ont été financés par le gouvernement des mollahs de son pays d'origine. Dont un comique condamné par la justice d'au moins deux pays européens pour anti-sémitisme. Il collectionne les armes en état de marche: fusils mitrailleurs, mitrailleuse et leurs munitions, de quoi tenir un siège, en plus de quelques pistolets...
Il n'a jamais été condamné. Reste que perso, je suis bien content qu'il ait été perquisitionné. Et que j'espère bien que le pouvoir judiciaire trouvera une raison quelconque de l'obliger à vendre sa collection pour se consacrer dorénavant à la philatélie ou aux porte-clefs.

Les commentaires sont fermés.