03/03/2016

Quand Daech et des (très) proches de Poutine et Bachar travaillent ensemble à l'exploitation du gaz syrien

L'enquête a été longue, minutieuse et compliquée, portant sur des faits qui se sont déroulés en grande partie sur les territoires conquis par Daech il y a deux ans...
Elle implique au moins un résident genevois, au travers de ses sociétés d'exploitation pétrolières et gazières. Quelqu'un qu'on dit extrêmement proche de Poutine, visé par le premier cercle des sanctions internationales après l'annexion de la Crimée. Ainsi qu'un homme d'affaires syrien, tout aussi proche de... Bachar el Assad, ce qui ne l'empêche pas d'être aussi sur les listes de sanction US, mais lui pour trafic avec Daech!
Ce qui n'empêche pas de nombreux médias de reproduire abondamment les infos en provenance de Moscou accusant les Turcs de financer Daech, confondant là comme ailleurs, c'est à dire sous leurs bombes, Daech et les rebelles démocrates ou islamistes...
Mais le mieux est de lire l'article et de vous faire votre opinion:Ici


A noter que deux journalistes syriens issus des zones rebelles seront en Suisse romande du 21 au 23 mars. L'un d'eux a été successivement prisonnier des geôles de Bachar, puis de celles de Daech. Ils pourront sans doute nous en dire plus sur le quotidien dans les zones de combat, mais aussi sur les dessous cachés de ce qui reste une guerre de l'ombre.

Les commentaires sont fermés.