02/07/2018

"Complots", une web série au finacement participatif

La semaine dernière, le CSA a épinglé RT France, la chaîne du Kremlin parce que dans un reportage sur les armes chimiques en Syrie, la traduction faisait dire à un intervenant le contraire de ce qu'il disait.
"Erreur technique" a répondu la chaîne russe. Mais bien sûr...
Dans le même temps, dans un reportage sur le Franc CFA de France24, chaîne gouvernementale française, la journaliste affirmait un énorme mensonge… qui faisait passer la France pour le méchant de l'histoire. Indépendamment de ce que l'on peut penser ou pas du Franc CFA, il s'agissait sur ce point précis d'un gros mensonge. Propagande mensongère d'un côté, auto-flagellation (parfois justifiée, je ne dis pas le contraire, mais parfois pas…) de l'autre.
Nos démocraties sont en danger. En se penchant sur 125 années d'interactions entre politique et services secrets, en Europe, Russie et Moyen Orient (avec quelques incursion américaines et asiatiques), notre web-série Complots veut rétablir la vérité… Et raconter l'histoire de gros mensonges qui ont mené le monde là où il est. C'est à dire à deux doigts de catastrophes multiples : politique, écologique, militaire, nucléaire...
Mais, pour boucler le financement d'une web-série comme « Complots » nous avons besoin de votre aide. Parce qu'une web-série documentaire coûte cher et reste difficilement rentable.
Pour une diffusion sur les sites internet d'Arte et de la RTS nous toucherons, droits d'auteurs inclus 200 francs la minute environ. Pour 50 x 6 minutes. Soit l'équivalent du prix d'achat pour la seule RTS (sans arte, ni les droits d'auteurs) pour une diffusion télévisée, alors que les coûts de recherches, de fabrication et d'achats d'archives dépassent très largement 1000 francs la minute
Alors pourquoi choisir ce mode de diffusion, s'il n'est pas rentable ?
Parce que pour un format de documentaire classique de télévision, il aurait fallu 20 heures d'antenne... et dix fois plus de budget pour raconter ce que nous condensons en 50 x 6 minutes...

Et parce que les livres ont de moins en moins de lecteurs, tandis que les gens qui s'informent sur internet sont de plus en plus nombreux, visionnant de préférence des images et du son. Surtout parmi les jeunes et les classes populaires, terreau fertile pour le complotisme.
Or nous pensons qu'il est très important, pour l'avenir du monde et de la démocratie, de toucher et d'informer ces personnes aussi. Les médias sérieux, que ce soit sur le net ou sur papier sont de plus en plus souvent payants. Normal. L'info ça coûte cher. Mais déjà que ces gens lisent peu, ils liront encore moins s'ils doivent payer. Or ils ont le droit de vote et les despotes milliardaires qui agissent dans l'ombre contre la démocratie savent en tirer parti. Ce n'est pas par goût de l'exotisme que les principaux sites nourrissant le complotisme et les fake news sont presque tous basés en Russie, Iran et Syrie et ce depuis plusieurs années.
Il n'y a pas de complot mondial, mais il y a des complots menés par les services secrets et parmi ceux-ci, les occidentaux font clairement office d'enfants de choeur, ces dernières années...
Donc si vous aussi vous pensez que le monde a un urgent besoin de transparence, avant qu'il ne soit trop tard pour nos démocraties, n'hésitez pas à nous aider. Les dons les plus modestes seront reçus avec reconnaissance, les petits sous faisant les grosses rivières.

Ps : il y aura également un livre, comme il y aura une série de fiction pour la télévision, mêlant des caractères inventés aux personnages réels, seul moyen d'atteindre le grand public à la télévision avec un sujet aussi dense et complexe. Mais là on parle de dizaines de millions de budget et le succès de la web-série est un préalable. Libre à vous d'y jouer un rôle.

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/complots-qua...