11/08/2018

Le Kremlin crée deux paradis fiscaux sur l'ex-modèle helvétique

Il y a pas mal de temps que j'ai écrit que l'une des raisons de l'attitude agressive et destructrice de Poutine - outre la peur que lui a fichu la mort de Kadhafi et tout ce qu'on sait de ses désirs de revanche néo-staliniens - c'est le combat mené par l'OCDE pour mettre fin aux paradis fiscaux.
S'il n'a plus d'endroit pour planquer et faire fructifier ses milliards, Poutine est mort. Politiquement, il ne tient que parce qu'une part importante de la population russe et de ses soutiens internationaux n'a pas conscience de sa fortune colossale, volée à l'économie russe et in fine à la collectivité.
Ces deux paradis fiscaux qu'il veut mettre en place (la loi est devant la douma russe) l'un à côté de Vladivostock pour essayer de capter l'argent asiatique et l'autre dans l'enclave de Kaliningrad, au milieu de l'UE, naissent de ça et aussi de sa volonté de casser toute velléité de gouvernance supranationale. Or la fin des paradis fiscaux en est la clé, car les paradis fiscaux sont ce qui permet aux milliardaires d'exister et ce pourquoi les milliardaires se liguent contre la mondialisation qui fatalement, démocratiquement, finira forcément par les interdire.
Du coup, Poutine prend des risques supplémentaires, parce qu'il risque de voir toute l'économie russe mise à l'index si celle-ci protège et entretient des paradis contre la volonté du reste du monde.
Quand à ceux, il y en aura toujours qui souhaiteraient aller s'abriter dans ces endroits mal famés, ils doivent savoir que tout ce qui s'y fera sera immédiatement accessible aux sbires du Kremlin, qu'ils risquent d'être isolés de l'économie mondiale et que l'économie russe n'est de loin pas ce qu'il y a de plus attrayant pour faire fructifier son argent. Donc à l'abri du fisc, oui, mais pas de la voracité du Kremlin si les choses tournent mal et surtout sans perspectives de gain sur les placements. Rien de plus rien de moins que des structures de blanchiment pour de l'argent mafieux.
 
Si vous voulez en savoir davantage sur les interactions entre services secrets, finance et politique, aidez-nous à diffuser largement notre web-série documentaire "Complots" :
https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/complots-qua...

Les commentaires sont fermés.