COMPLOTS E42 : Les Kurdes, éternels perdants de l'Histoire

Privés d'Etat, les Kurdes tentent désespérément de s'en bâtir un, quitte à s'allier avec le diable si nécessaire. Le PKK en particulier, aujourd'hui proche de Bachar el Assad comme il l'était du père, Hafez el Assad, qui finançait et entrainait les hommes d'Ocalan - avec le soutien actif du KGB - pour nuire à la Turquie kémaliste et donc à l'OTAN.
Mais quelle que soit leur allégeance, au Kremlin, à la Maison Blanche ou à l'Iran, ils n'ont pas encore trouvé le protecteur qui leur offrira leur indépendance.

 

https://youtu.be/wXPZZo3nu4U

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.